Nathalie Baye

Actrice
Affiche de Détective de Jean-Luc Godard

Personal Info

  • Nationalité : Française
  • Date de naissance : 6 juillet 1948 à Mainneville (France)
  • Crédit visuel : Garçon chiffon (2020) © CG Cinéma, Mother Production, High Sea Production, Films du Losange, L’Atelier / Détective (1985) Copyright Acteurs Auteurs Associés.

Biographie

Note des spectateurs :

Nathalie Baye s’est imposée comme une actrice majeure du cinéma français depuis le début des années 80. Elle est lauréate de deux César de la meilleure actrice.

Des seconds rôles pour Truffaut et Godard à l’actrice bankable.

Actrice française, Nathalie Baye se lance d’abord dans la danse, avant de s’orienter vers la comédie. Durant les années 70, elle commence à apparaître dans des seconds rôles dans La nuit américaine (Truffaut, 1973), La gueule ouverte (Pialat, 1974), La gifle (Pinoteau, 1974), Le plein de super (Cavalier, 1976) et L’homme qui aimait les femmes (Truffaut, 1977). C’est toutefois son rôle dans La chambre verte (Truffaut, 1978) qui retient le plus l’attention des critiques.

Elle reçoit ensuite un premier César de la meilleure actrice dans un second rôle pour Sauve qui peut (la vie) (Godard, 1980). Le grand public commence enfin à la repérer grâce à quelques beaux succès comme Une semaine de vacances (Tavernier, 1980), Une étrange affaire (Granier-Deferre, 1981), Le retour de Martin Guerre (Vigne, 1982) et surtout La balance (Swain, 1982) pour lequel elle obtient son premier César de la meilleure actrice.

Elle confirme ensuite avec J’ai épousé une ombre (Davis, 1983), Notre histoire (Blier, 1984), Rive droite, rive gauche (Labro, 1984), Détective (Godard, 1984) où elle joue avec Johnny Hallyday, son compagnon de l’époque, avec qui elle aura un enfant, la future actrice Laura Smet.

Nathalie Baye : de beaux rôles avec Nicole Garcia, Beauvois et Dolan

La fin des années 80 est plus difficile, avec plusieurs échecs commerciaux et s’ouvre pour elle une décennie compliquée, marquée par de nombreuses déceptions. On peut sauver des années 90 Un week-end sur deux (Garcia, 1990), Enfants de salaud (Marshall, 1996), Si je t’aime, prends garde à toi (Labrune, 1998) et surtout Vénus Beauté (institut) (Marshall, 1999) qui lui offre un nouveau succès public.

La suite est nettement plus convaincante et Nathalie Baye renoue avec des rôles plus intéressants, la maturité aidant. Elle connaît le succès avec Selon Matthieu (Beauvois, 2000), La fleur du mal (Chabrol, 2002), Les sentiments (Lvovsky, 2003) et Le petit lieutenant (Beauvois, 2005) pour lequel elle obtient son deuxième César de la meilleure actrice.

Par la suite, on peut retenir de sa filmographie Michou d’Auber (Gilou, 2007), Le prix à payer (Leclère, 2007), Laurence Anyways (Dolan, 2012), L’affaire SK1 (Tellier, 2014), Préjudice (Kuypers, 2015), Juste la fin du monde (Dolan, 2016), Les gardiennes (Beauvois, 2017) et Garçon chiffon (Maury, 2020).

Virgile Dumez

Filmographie

Trailers & Videos

x
Affiche de Détective de Jean-Luc Godard

Bande-annonce de

Actrice

Bande-annonce de

Bande-annonce de Garçon Chiffon

Bande-annonce de Notre histoire

Bande-annonce En toute innocence (VHS)

x