Mort sur le Nil : la critique du film (1978)

Thriller, Histoire policière | 2h20min
Note de la rédaction :
7.5/10
7.5
Mort sur le Nil (1978, affiche du film de John Guillermin

  • Réalisateur : John Guillermin
  • Acteurs : Jane Birkin, Bette Davis, George Kennedy, Lois Chiles, Jack Warden, Maggie Smith, Mia Farrow, Harry Andrews, Peter Ustinov, David Niven, Sam Wanamaker, Jon Finch, Olivia Hussey, Angela Lansbury
  • Date de sortie: 27 Oct 1978
  • Année de production : 1978
  • Nationalité : Britannique
  • Titre original : Death on the Nile
  • Titres alternatifs :
  • Scénaristes : Anthony Shaffer
  • D'après l'œuvre éponyme de : Agatha Christie
  • Directeur de la photographie : Jack Cardiff
  • Monteur : Malcom Cook
  • Compositeur : Nino Rota
  • Producteurs : Richard Goodwin, John Bradbourne
  • Sociétés de production : Mersham Productions Ltd., EMI Films
  • Distributeur : Parafrance
  • Distributeur reprise : Carlotta (2018)
  • Date de sortie reprise : 4 avril 2018
  • Editeur vidéo : Thorn Emi (VHS, premier éditeur historique), Cannon (VHS), Warner Home Vidéo (VHS), StudioCanal (DVD, 2008), StudioCanal (Blu-ray, 2020)
  • Date de sortie vidéo : 26 février 2008 (DVD), 1 mars 2020 (blu-ray)
  • Box-office France / Paris-Périphérie : 1 242 888 entrées / 585 129 entrées
  • Box-office nord américain : 14 560 084$
  • Budget : 7 920 000$
  • Rentabilité : -
  • Classification : Tous publics
  • Formats : 1.85 : 1 / Couleurs (35mm, Technicolor) / Mono
  • Festivals et récompenses : Oscars des Meilleurs costumes (1979), BAFTA des meilleurs costumes (sur 4 nominations)
  • Illustrateur / Création graphique : © Roger Boumendil / Promo 505 (agence) - René Ferracci (affichiste) © Tous droits réservés / All rights reserved
  • Crédits : StudioCanal Ltd. Tous droits réservés
  • Franchise : Onzième adaptation d'Agatha Christie à l'écran
Note des spectateurs :

Mort sur le Nil est un classique des années 70, dans lequel Ustinov incarne pour la première fois à l’écran, le rôle du détective belge Hercule Poirot.

Synopsis : Sur un le bateau à vapeur le Karnak, qui parcourt le fleuve du Nil, Hercule Poirot doit élucider un mystérieux meurtre. Chacun des passagers ayant au moins une raison d’avoir assassiné Linnet Ridgeway, l’enquête n’en est que plus difficile pour le célèbre détective.

Après Le Crime, La Mort…

Critique : Après des décennies de séries B, John Guillermin, la cinquantaine, était passé à la vitesse supérieure dans les années 70, grâce au cinéma catastrophe. La tour Infernale fut un triomphe, parmi les plus gros de la décennie. Le remake de King Kong aussi. Ce dernier lui vaut logiquement un ticket pour adapter Mort sur le Nil d’Agatha Christie, et exploiter le succès américain du Crime de l’Orient-Express de Sidney Lumet. Cela sera son ultime succès et probablement bon film…

Peter Ustinov, quatrième Hercule Poirot au cinéma

Sur un script d’Anthony Shaffer (Frenzy, Le limier, Wicker Man), qui avait déjà opéré sur Le crime de l’Orient-Express, Guillermin est suffisamment habile pour faire du whodunit, le grand polar attendu en son temps. Le changement d’acteur pour incarner Poirot est controversé. Peter Ustinov devenait le quatrième comédien à le faire après Austin Trevor, Tony Randall et Albert Finney. Ce dernier, détective à l’œuvre sur l’Orient-Express, déclina l’offre d’un ticket pour le Nil pour des raisons de maquillages et de conditions de travail.

Parafrance : le distributeur propose son programme pour 78/79

© Tous droits réservés.

Le choix de Peter Ustinov, acteur doublement oscarisé, est judicieux. La star britannique, qui allait être nommée aux BAFTA pour son rôle, fait des miracles, apportant une approche ronde, toujours pleine d’esprit, à l’irrésistible personnage du détective belge, souvent rabaissé au stéréotype du Français bourru quand les suspects se sentent menacés.

Mort sur le Nil présente un casting international fabuleux

Si Mort sur le Nil cartonne un peu moins aux États-Unis que Le Crime de l’Orient-Express, il soulève néanmoins un bel enthousiasme à l’étranger, notamment en France où la remontée du Nil se fait en première classe. L’impressionnant casting était taillé pour la gloire : outre Ustinov, on croise Angela Lansbury en vieille nympho, écrivaine de best-sellers à l’eau de rose, mais aussi Bette Davis, Maggie Smith, Mia Farrow, Jane Birkin… La liste est interminable et l’on ne doit pas oublier de mentionner dans le lot, l’assassinée, Lois Chiles. La future James Bond girl (Moonraker) et personnage machiavélique récurrent dans la série Dallas, apporte classe et beauté à un personnage de riche héritière, forte de caractère qui transforme tous ceux qui la côtoient en un ennemi potentiel. Haïe par tous, sauf son jeune époux qu’elle a volé à sa sœur (Mia Farrow), elle ne répond nullement aux clichés manichéens de ce type de garce, et donne une autorité certaine à ce voyage exotique en Égypte. Il lui faut bien une heure avant qu’elle ne succombe, Guillermin et Shaffer prenant le temps d’exposer les suspects et leurs griefs.

Mort sur le Nil, artcover du blu-ray StudioCanal 2020

© StudioCanal. Tous droits réservés

Le contre-pied du succès de Star Wars et des effets spéciaux à la mode

Avec une réalisation classieuse nourrie d’un budget cossu, un sens de la démesure dans les décors – excellente appropriation des vestiges antiques -, Mort sur le Nil possède le charme inné des films d’aventure en territoires africains, intrinsèquement magiques de par leur cadre hors du temps, de romantisme suranné, et de mystères loin du modernisme de l’époque de La guerre des étoiles.

Si des décennies après la sortie originelle, le spectateur moderne est rompu aux rebondissements et retournements de situation, et saura donc affecter aux personnages les plus insoupçonnables l’identité du ou des tueurs recherchés, il saura encore se délecter de cette somptueuse adaptation, gorgée d’exotisme et pleine de caractère. L’une des qualités essentielles du film réside dans sa faculté à prendre le temps d’être fidèle au best-seller, tout en plaidant pour son statut de divertissement généreux pour ces spectateurs qui ne liront peut-être jamais la moindre œuvre de la romancière dont la mort eu lieu deux ans avant la sortie du film, alors qu’il s’agissait de son onzième roman à connaître les honneurs d’une adaptation en long métrage.

Le succès increvable de Mort sur le Nil

Le film connaît une nouvelle adaptation à la Twentieth Century Fox, en 2019. Réalisée par Kenneth Branagh, cette nouvelle relecture, au casting quatre étoiles, est repris en main par le studio Disney lors de son rachat du catalogue de la Fox. La crise du coronavirus repousse la sortie du whodunit d’un an et demi. Le film est différé de l’automne 2020 à la fin de l’hiver 2022.

Carlotta ressortira Mort sur le Nil, au cinéma, le 4 avril 2018 dans le cadre d’une rétrospective des 4 classiques hollywoodiens des années 70-80, à savoir Le crime, Mort, Meurtre au soleil, et Le miroir se brisa, regroupés sur le titre Les mystères d’Agatha Christie.

Frédéric Mignard

Sorties de la semaine du 25 octobre 1978

Mort sur le Nil (1978, affiche du film de John Guillermin

© Roger Boumendil / Promo 505 (agence)
/ René Ferracci (affichiste)

Les adaptations d’Agatha Christie au cinéma

Box-office :

Sorti le vendredi 27 octobre 1978 et non le 25 octobre, Mort sur le Nil n’a pas pu profiter d’une semaine pleine pour son investiture.

Il atterrit donc en 6e place du classement parisien dans un box-office dominé par la première semaine de La cage aux folles (117 904 entrées), les continuations de La carapate de Gérard Oury, Peter et Elliott le Dragon (un gros succès mélangeant live action et animation de Disney), mais surtout le phénomène de société Grease, avec John Travolta dont il s’agissait de l’année.

Mort sur le Nil sort les armes contre une concurrence un peu folle

Parmi les sorties de ce mercredi, on recensait :

  • La ballade des Dalton, classique animé autour de la figure de Lucky Luke (88 571e en première semaine)
  • Les réformés se portent bien du regretté Philippe Clair (46 965/23 salles)
  • Dernier amour de Dino Risi avec Ugo Tognazzi et la bombe Ornella Muti (36 917)
  • Le porno culte Je crie je jouis (32 433/11 salles !!!)
  • Le pion, petite comédie de Christian Gion qui allait connaître un grand succès sur la durée (25 551/12 salles)
  • Brigitte Lahaie ardente dans Ondes brûlantes (12 694/4 salles)
  • Patricia, victime et… consentante de Joseph Zito, film d’exploitation sur l’enlèvement qui avait défrayé la chronique de Patty Hearst, promu dans 7 salles (10 226)
  • Le porno grec Folles amours au Pirée (6 767 dans 2 salles)
  • Hai, le disciple de Bruce Lee, avec Wong Tao (6 190, dans 3 cinémas)
  • Le film d’auteur Le paradis des riches (1 970/4 salles)
Le pion, affiche

Illustration © Ferracci

Un film Paramount pour Parafrance et les salles Paramount France

Pour ses 5 premiers jours, Mort sur le Nil était présent dans le circuit Paramount (car étant distribué par Parafrance). En vrac, l’enquête était menée dans les Paramount Elysées/Marivaux/Montmartre/Odéon/Montparnasse/Orléans/Gobelins/Gaîté/Maillot/Galaxie/Opéra, aux cinémas le Studio Médicis, le Convention St-Charles, Le Capri et au Publicis Matignon. Une très belle combinaison qui prend des allures autres en banlieue où seuls 4 cinémas le programmaient en raison d’une date de sortie bâtarde.

Mort sur le Nil parviendra-t-il à prendre la première place ?

Pour sa 2e semaine, ou première semaine complète, l’adaptation d’Agatha Christie grimpe en 2e place, derrière La cage aux folles qui gonfle le torse et s’apprête à devenir sur la durée, un phénomène de société. Quant au film de Christian Gion, comme annoncé, il gagne 13 000 spectateurs au bénéfice d’un bouche-à-oreille très favorable. Il est important de souligner que la semaine est marquée par le jour férié du 1er novembre qui profite à tout le monde. Mais la fin des vacances donne du plomb dans l’aile au Dragon de Disney.

En 3e semaine, Mort sur le Nil prend finalement la première place parisienne et Le pion monte en 4e position. Les réformés de Philippe Clair se portent toujours bien. Et Je cris je jouis est toujours dans l’extase pornographique, avec 17 421 imperméables supplémentaires.

Mort sur le Nil plus fort que Le crime de l’Orient-Express en France

Pour sa 4e semaine, la superproduction de John Guillermin affrontera Claude Sautet, La grande menace (une sous-La malédiction, avec Ventura) et Les bronzés. Il sera donc temps de redescendre sur terre, avec 54 765 spectateurs pour un cumul à 391 713. La semaine de Noël, il grappillera 14 595 tickets et finira 100 000 entrées plus loin, à 585 129 spectateurs.

Sur l’ensemble de la France, il finira moins haut que les 1 400 000 entrées du Pion, avec un total convenable de 1 242 888 entrées, et surtout très loin des 5 406 000 oiseaux colorés entrés dans La cage aux folles.

In fine, Mort sur le Nil ne fera pas le top 20 annuel en France, mais réalisera plus du double des 549 000 investigateurs du Crime de l’Orient-Express, en 1975.

Trailers & Vidéos

trailers
x
Mort sur le Nil (1978, affiche du film de John Guillermin

Bande-annonce originale de Mort sur le Nil

Thriller, Histoire policière

x