Maggie Smith

Actrice
Affiche des Plus belles années de Miss Brodie avec Maggie Smith

Personal Info

  • Nationalité : Britannique
  • Date de naissance : 28 décembre 1934 à Ilford, Angleterre (Royaume-Uni)
  • Crédit visuel : © 1969 Twentieth Century-Fox Film Corporation. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Actrice britannique, Maggie Smith a cumulé les récompenses, dont deux Oscars, trois Golden Globes, trois BAFTA, trois Amy Awards, un Tony Award, sans compter de multiples nominations…

Maggie Smith, grande dame du théâtre et du cinéma anglo-américain

Formée aux cours d’art dramatique de la Oxford Playhouse School, Maggie Smith mène une carrière théâtrale exceptionnelle de 1951 à 2019, depuis ses débuts à l’Old Vic Theatre de Londres à des représentations sur la scène new-yorkaise, collaborant avec les plus grands dont Laurence Olivier au Royal National Theatre, mais aussi Franco Zeffirelli, John Gielgud et Peter Shaffer. Elle débute au cinéma en 1958 et se fait remarquer dans Hôtel International (1963) d’Anthony Asquith, Le mangeur de citrouilles (1964) de Jack Clayton et Le jeune Cassidy (1965) de Jack Cardiff, avant d’être nommée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de Desdémone dans Othello (1965) de Stuart Burge.

Elle s’impose face à Rex Harrison et Susan Hayward dans Guépier pour trois abeilles (1967) de Joseph L. Mankiewicz et gagne l’Oscar de la meilleure actrice pour Les belles années de Miss Brodie (1969) de Ronald Neame. Maggie Smith tourne peu dans les années 70, mais décroche une nomination à l’Oscar de la meilleure actrice pour Voyage avec ma tante (1972) de George Cukor. Elle brille aussi en dame de compagnie de Bette Davis dans Mort sur le Nil (1978) de John Guillermin et, la même année, dans California Hôtel de Herbert Ross, pour lequel elle remporte l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

Une série de seconds rôles prestigieux

En 1981, Maggie Smith collabore avec James Ivory pour Quartet, où elle forme avec Alan Bates un couple exerçant un ascendant sur une jeune femme (Isabelle Adjani). Elle retrouve le cinéaste pour une composition de chaperon dans Chambre avec vue (1986) pour lequel elle est à nouveau citée en second rôle aux Oscars. Dans les années 90, Maggie Smith est la grand-mère Wendy dans Hook ou La revanche du capitaine Crochet (1991) de Steven Spielberg, la mère supérieure dans Sister Act (1992) d’Emile Ardolino et sa suite, la duchesse d’York dans Richard III (1995) de Richard Loncraine, ou l’une des amies du Club des ex (1996) de Hugh Wilson. Elle joue aussi à merveille les aristocrates, veuve d’ambassadeur dans Un thé avec Mussolini (1999) de Franco Zeffirelli, ou malicieuse comtesse de Trentham dans Gosford Park (2001) de Robert Altman, prestation à l’origine d’une autre nomination à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

Et tandis qu’une nouvelle génération de spectateurs la découvre avec son personnage de Minerva McGonagall dans la franchise Harry Potter (2001-2011), Maggie Smith se prête avec bonheur aux rôles de femmes vieillissante avec Les dames de Cornouailles (2004) de Charles Dance et Jane (2007) de Julian Jarrold. Elle est toujours en activité à la décennie suivante, portant My Old Lady (2014) d’Israel Horovitz et The Lady in the Van (2015) de Nicholas Hytner, ou reprenant son personnage de Lady Crawley dans Downton Abbey (2019) de Michael Hengler, d’après une série télévisée à succès.

Gérard Crespo

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche des Plus belles années de Miss Brodie avec Maggie Smith

Bande-annonce originale de Mort sur le Nil

Actrice

Bande-annonce d'Harry Potter et l'ordre du Phénix

Bande-annonce d'Harry Potter et la chambre des secrets

x