Steven Spielberg

Réalisateur, Scénariste, Producteur
Steven Spielberg pour la promotion de Pentagon Papers

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 18 décembre 1946 à Cincinnati, Ohio (États-Unis)
  • Crédits photos : Frédéric Mignard

Biographie

Note des spectateurs :

Réalisateur, producteur et scénariste américain, Steven Spielberg commence à tourner des films amateurs dès l’âge de 12 ans. En échec scolaire, il ne parvient pas à intégrer les écoles de cinéma de son choix, mais décroche un contrat de sept ans dans la section télévision des studios Universal. Il y tourne quelques épisodes de séries remarqués dont un Columbo devenu culte.

Spielberg, roi du blockbuster

Toutefois, il se fait surtout remarquer grâce à son téléfilm Duel (1971) qui aura même le droit à une exploitation en salles en Europe. Son premier vrai film de cinéma (Sugarland Express en 1974) marche un peu moins, mais il enchaîne immédiatement avec Les dents de la mer (1975), triomphe mondial qui change définitivement la face de Hollywood en créant de toute pièce la notion de blockbuster. Devenu un réalisateur bankable, il se lance dans la science-fiction avec Rencontres du troisième type (1977) qui confirme son talent.

Après l’échec de sa comédie 1941 (1979), il revient à l’action avec Les aventuriers de l’arche perdue (1981) qui lui permet de créer le personnage iconique d’Indiana Jones. Il connaît ensuite un succès mémorable avec E.T., l’extra-terrestre (1982) qui l’établit désormais comme le cinéaste le plus populaire des années 80. Triomphe encore confirmé par Indiana Jones et le temple maudit (1984).

Des films à Oscars

S’il s’investit de plus en plus dans la production, Steven Spielberg cherche également à varier ses créations et se lance avec plus ou moins de succès dans le film prestigieux à Oscar. Cela donne d’abord La couleur pourpre (1986), puis Empire du soleil (1987) et enfin Always (1989). Le succès n’est pas toujours au rendez-vous et il dégoupille alors un Indiana Jones et la dernière croisade (1989) qui redore son blason sur le plan commercial. S’il ne réussit pas Hook (1991), il parvient à bouleverser le cinéma mondial avec son Jurassic Park (1993) qui utilise pour la première fois des effets numériques de manière totalement convaincante.

La même année, il se met les critiques dans la poche avec son chef-d’œuvre sur la déportation intitulé La liste de Schindler (1993).

Par la suite, Steven Spielberg ne va cesser d’alterner les succès publics et les projets plus personnels, avec des résultats variés dans les deux domaines. En 1997, il rate aussi bien Le monde perdu que son Amistad sur l’esclavage. On leur préfère Il faut sauver le soldat Ryan (1998), film imparfait mais dont la première scène modifie en profondeur la manière de réaliser une scène de guerre. On aime également A.I. Intelligence Artificielle (2001), ainsi que Minority Report (2002) qui explorent deux faces différentes de la science-fiction, l’une poétique et l’autre plus dystopique.

Une carrière en dents de scie

Les années 2000 s’avèrent nettement moins convaincantes avec de nombreuses déceptions (La guerre des mondes, Munich ou Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal) ou des films anodins (Le terminal). Plus récemment, il ne cesse d’alterner les bonnes surprises (Le pont des espions, Pentagon Papers et Ready Player One) et les films en demi-teinte (Cheval de guerre, Lincoln, Le BGG). Malgré une carrière inégale, Steven Spielberg a le mérite de n’avoir pas encore succombé à la mode des super-héros Marvel et de proposer régulièrement des œuvres adultes ambitieuses.

Virgile Dumez

Filmographie

  • 1971 : Duel (téléfilm diffusé en salles en Europe)
  • 1974 : Sugarland Express (The Sugarland Express)
  • 1975 : Les Dents de la mer (Jaws)
  • 1977 : Rencontres du troisième type (Close Encounters of the Third Kind)
  • 1979 : 1941
  • 1981 : Les Aventuriers de l’arche perdue (Raiders of the Lost Ark)
  • 1982 : E.T., l’extra-terrestre (E.T. the Extra-Terrestrial)
  • 1983 : La Quatrième Dimension (Twilight Zone), deuxième segment
  • 1984 : Indiana Jones et le Temple maudit (Indiana Jones and the Temple of Doom)
  • 1985 : La Couleur pourpre (The Color Purple)
  • 1987 : Empire du soleil (Empire of the Sun)
  • 1989 : Indiana Jones et la Dernière Croisade (Indiana Jones and the Last Crusade)
  • 1989 : Always
  • 1991 : Hook ou la Revanche du capitaine Crochet (Hook)
  • 1993 : Jurassic Park
  • 1993 : La Liste de Schindler (Schindler’s List)
  • 1997 : Le Monde perdu : Jurassic Park (The Lost World)
  • 1997 : Amistad
  • 1998 : Il faut sauver le soldat Ryan (Saving Private Ryan)
  • 2001 : A.I. Intelligence artificielle (A.I: Artificial Intelligence)
  • 2002 : Minority Report (Minority Report)
  • 2002 : Arrête-moi si tu peux (Catch Me If You Can)
  • 2004 : Le Terminal (The Terminal)
  • 2005 : La Guerre des mondes (War of the Worlds)
  • 2005 : Munich
  • 2008 : Indiana Jones et le Royaume du crâne de cristal (Indiana Jones and the Kingdom of the Crystal Skull)
  • 2011 : Les Aventures de Tintin : Le Secret de La Licorne (The Adventures of Tintin: Secret of the Unicorn)
  • 2011 : Cheval de guerre (War Horse)
  • 2012 : Lincoln
  • 2015 : Le Pont des Espions (Bridge of Spies)
  • 2016 : Le Bon Gros Géant (The BFG)
  • 2017 : Pentagon Papers (The Post)
  • 2018 : Ready Player One
  • 2020 : West Side Story
x