Catherine Deneuve

Actrice
Catherine Deneuve, impériale, dans La Vérité de Kore -eda

Personal Info

  • Nationalité : Française
  • Date de naissance : 22 octobre 1943 à Paris (France)
  • Crédits : Photo tiré de La vérité - Photographe : Laurent Champoussin / Copyrights : 3B-Bunbuku-MiMovies-FR3-Cinema

Biographie

Note des spectateurs :

Catherine Deneuve, institution du cinéma français depuis les années 60, est l’actrice sublime des films de Demy, Buñuel, Truffaut ou Téchiné.

La plus grande star féminine du cinéma français ?

Actrice française, Catherine Deneuve est née dans une famille déjà en prise avec le théâtre et le cinéma. Elle vient au cinéma par l’entremise de sa sœur Françoise Dorléac. On la voit alors dans Les parisiennes (Allégret, 1961). Elle rencontre alors Roger Vadim avec qui elle va vivre et jouer dans Le vice et la vertu (1962) qui la révèle.

Mais c’est surtout son rôle dans Les parapluies de Cherbourg (1964) qui fait d’elle une vedette. A partir de là, elle initie une carrière absolument époustouflante par la qualité régulière de son jeu et l’intelligence de ses choix et de ses collaborations. Même si certaines périodes ont été moins fastes (la fin des années 80), elle a su systématiquement rebondir en se remettant en cause à chaque fois.

Dans les années 60, on retiendra notamment Répulsion (Polanski, 1965), Les demoiselles de Rochefort (Demy, 1967), Belle de jour (Buñuel, 1967) et La chamade (Cavalier, 1968).

Les années 70 sont encore plus foisonnantes avec entre autres Tristana (Buñuel, 1970), Touche pas à la femme blanche ! (Ferreri, 1973), Le sauvage (Rappeneau, 1975), L’argent des autres (de Chalonge, 1978).

Elle est récompensée en 1981 d’un César pour Le dernier métro (Truffaut, 1980). Elle enchaine avec Le choix des armes (Corneau, 1981), Hôtel des Amériques (Téchiné, 1981), Les prédateurs (Scott, 1983), Fort Saganne (Corneau, 1984), Paroles et musique (Chouraqui, 1984), Le lieu du crime (Téchiné, 1986).

Catherine Deneuve dans Le dernier métro

Copyright Les Films du Carrosse – SEDIF S.A – TF1 – SFP 1980 Copyright mk2 s.a. Tous droits réservés

Catherine Deneuve : deux César de la meilleure actrice

Après un passage à vide, elle triomphe à nouveau dans Indochine (Wargnier, 1992) qui lui permet d’obtenir un deuxième César de la meilleure actrice. Dans les années suivantes, elle illumine de sa présence Ma saison préférée (Téchiné, 1993), Généalogies d’un crime (Ruiz, 1996), Les voleurs (Téchiné, 1996), Belle-Maman (Aghion, 1999), Est-Ouest (Wargnier, 1999), Dancer in the Dark (von Trier, 2000), Huit femmes (Ozon, 2001), Les temps qui changent (Téchiné, 2004), Potiche (Ozon, 2010), La tête haute (Bercot, 2015), L’adieu à la nuit (Téchiné, 2019) et Fête de famille (Kahn, 2019).

En 2021, à 77 ans, Catherine Deneuve fait son retour à Cannes avec De son vivant d’Emmanuelle Bercot (Hors-Compétition). Le moment est émouvant, la star ayant été victime d’une attaque durant le tournage du film, en novembre 2019, interrompant celui-ci pendant de longs mois. Un retour iconique qui lui vaut une standing ovation.

Notons enfin que Catherine Deneuve a accepté de chanter pour Serge Gainsbourg et qu’elle est également considérée comme l’une de nos plus grandes émissaires à l’étranger (elle fut nominée comme Meilleure actrice aux Oscar pour Indochine, de Régis Wargnier), ce qui est amplement mérité au vu de son talent et de sa carrière fabuleuse.

 Virgile Dumez

Catherine Deneuve dans La vérité

Photo : Laurent Champoussin / Copyrights : 3B-Bunbuku-MiMovies-FR3-Cinema

Trailers & Videos

trailers
x
Catherine Deneuve, impériale, dans La Vérité de Kore -eda

Bande-annonce de Ames perdues (VOstf)

Actrice

Bande-annonce de Sage femme

Bande-annonce de Le choc

Bande-annonce de Répulsion (VO)

Bande-annonce de De son vivant

Bande-annonce de Potiche

Bande-annonce de

x