Mathieu Amalric

Acteur, Réalisateur
Rois et reine

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 25 octobre 1965 à Neuilly-sur-Seine (France)
  • Crédit visuel : © 2004 - Why Not Productions/France 2 Cinéma /Rhône Alpes Cinéma. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Mathieu Amalric s’est imposé comme un acteur majeur des années 2000 et 2010, lauréat de deux César. Il a aussi réalisé des films d’auteur remarqués (Tournée, Barbara).

L’acteur fétiche d’Arnaud Desplechin

S’il s’intéresse assez tôt à la réalisation, c’est en tant qu’acteur que Mathieu Amalric se fait connaître. Il débute à l’écran dans Les Favoris de la lune (1984) et La Chasse aux papillons (1992) d’Otar Iosseliani.

Mais c’est la rencontre avec Arnaud Desplechin qui marque un tournant dans sa carrière. C’est d’abord un petit rôle dans La Sentinelle (1992), puis celui de Paul Dédalus dans Comment je me suis disputé ma vie (sexuelle), en 1996, qui lui vaut le César du meilleur espoir masculin.

On le voit ensuite dans des films d’auteur, tels Généalogie d’un crime (1996) de Raoul Ruiz, Alice et Martin (1998) d’André Téchiné, Fin août, début septembre (1998) d’Olivier Assayas ou C’est le bouquet ! (2002) de Jeanne Labrune.

Il remporte le César du meilleur acteur pour Rois et reine (2004) d’Arnaud Desplechin, puis pour son rôle de Jean-Dominique Bauby dans Le Scaphandre et le papillon (2007) de Julian Schabel.

Acteur majeur en France, il est aussi à l’affiche de La Question humaine (2006) de Nicolas Klotz, Un secret (2007) de Claude Miller, Un conte de Noël (2008) de Desplechin et De la guerre (2008) de Bertrand Bonello.

Il accepte aussi des seconds rôles quand le projet lui tient à cœur, collaborant avec Emmanuel Carrère, Xavier Giannoli, Valeria Bruni Tedeschi, Bruno Podalydès, Alain Resnais ou Tsai Ming-liang.

Mathieu Amalric, acteur et réalisateur

L’acteur apparaît aussi dans des films américains et des coproductions, dont Munich (2005) de Steven Spielberg, le James Bond Quantum of Solace (2008) de Marc Forster, où il campe le méchant ; et Cosmopolis (2012) de David Cronenberg.

Dans les années 2010, il trouve ses meilleurs rôles dans La Vénus à la fourrure (2013) de Roman Polanski, où il interprète un metteur en scène de théâtre en huis clos avec une comédienne (Emmanuelle Seigner) ; et Belle famille (2015) de Jean-Paul Rappeneau.

Mais il reste fidèle à son mentor Desplechin dans Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines) (2013), Trois souvenirs de ma jeunesse (2015), où il reprend le rôle de Paul Dédalus ; et Les Fantômes d’Ismaël (2017).

Premier ou second rôle, il est professeur de français dans Camille redouble (2012) de Noémie Lvovsky, membre de l’équipe de nageurs du Grand Bain (2018) de Gilles Lellouche, ou graphologue à l’ouest dans J’accuse (2018) de Polanski.

Mathieu Amalric en tant qu’acteur a aussi collaboré avec Romain Goupil, Benoit Jacquot, Sofia Coppola, Pascal Thomas, Jean-François Richet, Luc Besson, Wes Anderson, Michel Leclerc, Amos Gitaï…

En tant que réalisateur, Mathieu Amalric a surtout été apprécié avec Tournée (2010), sur la vie d’un cabaret ; La Chambre bleue (2014), d’après Simenon ; et le faux biopic Barbara (2017), avec Jeanne Balibar. Trois longs métrages dans lesquels il jouait également.

Gérard Crespo

Filmographie (réalisateur) :

  • 1997 : Mange ta soupe
  • 2001 : Le Stade de Wimbledon
  • 2003 : La Chose publique
  • 2014 : La Chambre bleue
  • 2017 : Barbara
  • 2020 : Serre-moi fort

Filmographie (acteur) :

  • 1984 : Les Favoris de la lune d’Otar Iosseliani
  • 1992 : La Chasse aux papillons d’Otar Iosseliani
  • 1992 : La Sentinelle d’Arnaud Desplechin
  • 1993 : Lettre pour L… de Romain Goupil
  • 1995 : Tom est tout seul de Fabien Onteniente
  • 1996 : Le Journal du séducteur de Danièle Dubroux
  • 1996 : Comment je me suis disputé… (ma vie sexuelle) d’Arnaud Desplechin
  • 1996 : Généalogies d’un crime de Raoul Ruiz
  • 1998 : On a très peu d’amis de Sylvain Monod
  • 1998 : Dieu seul me voit (Versailles-Chantiers) de Bruno Podalydès
  • 1998 : Alice et Martin d’André Téchiné
  • 1998 : Fin août, début septembre d’Olivier Assayas
  • 1999 : Trois Ponts sur la rivière de Jean-Claude Biette
  • 1999 : Adieu, plancher des vaches ! d’Otar Iosseliani
  • 1999 : La Fausse Suivante de Benoît Jacquot
  • 2000 : L’Affaire Marcorelle de Serge Le Péron
  • 2000 : La Brèche de Roland (moyen-métrage) d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu
  • 2001 : Amour d’enfance d’Yves Caumon
  • 2002 : Lundi matin d’Otar Iosseliani
  • 2002 : Les Naufragés de la D17 de Luc Moullet
  • 2002 : Lulu de Jean-Henri Roger
  • 2002 : C’est le bouquet ! de Jeanne Labrune
  • 2003 : Un homme, un vrai d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu
  • 2003 : Mes enfants ne sont pas comme les autres de Denis Dercourt
  • 2003 : Inquiétudes de Gilles Bourdos
  • 2004 : Le Pont des Arts d’Eugène Green
  • 2004 : Rois et Reine d’Arnaud Desplechin
  • 2005 : La Moustache d’Emmanuel Carrère
  • 2005 : Au large de Bad Ragaz de François-Christophe Marzal
  • 2005 : J’ai vu tuer Ben Barka de Serge Le Péron
  • 2005 : Munich de Steven Spielberg
  • 2005 : Marie-Antoinette de Sofia Coppola
  • 2005 : Michou d’Auber de Thomas Gilou
  • 2006 : Quand j’étais chanteur de Xavier Giannoli
  • 2006 : Fragments sur la grâce de Vincent Dieutre
  • 2006 : La Question humaine de Nicolas Klotz
  • 2006 : Le Grand Appartement de Pascal Thomas
  • 2007 : Le Scaphandre et le Papillon de Julian Schnabel
  • 2007 : Actrices de Valeria Bruni Tedeschi
  • 2007 : L’Histoire de Richard O. de Damien Odoul
  • 2007 : Un secret de Claude Miller
  • 2008 : Un conte de Noël d’Arnaud Desplechin
  • 2008 : De la guerre de Bertrand Bonello
  • 2008 : Quantum of Solace de Marc Forster
  • 2008 : L’Ennemi public no 1 de Jean-François Richet
  • 2009 : Visage de Tsai Ming-liang
  • 2009 : Bancs publics (Versailles Rive-Droite) de Bruno Podalydès
  • 2009 : Les Derniers Jours du monde d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu
  • 2009 : Les Herbes folles d’Alain Resnais
  • 2010 : Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec de Luc Besson
  • 2010 : Tournée de Mathieu Amalric
  • 2011 : Poulet aux prunes de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud
  • 2011 : Jeanne captive de Philippe Ramos
  • 2012 : Cosmopolis de David Cronenberg
  • 2012 : Camille redouble de Noémie Lvovsky
  • 2012 : Vous n’avez encore rien vu d’Alain Resnais
  • 2012 : Les Lignes de Wellington de Raoul Ruiz et Valeria Sarmiento
  • 2012 : Les Gouffres d’Antoine Barraud
  • 2013 : Jimmy P. (Psychothérapie d’un Indien des Plaines) d’Arnaud Desplechin
  • 2013 : La Dune d’Yossi Aviram
  • 2013 : Spiritismes de Guy Maddin
  • 2013 : L’amour est un crime parfait des Frères Larrieu
  • 2013 : La Vénus à la fourrure de Roman Polanski
  • 2014 : The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson
  • 2014 : Arrête ou je continue de Sophie Fillières
  • 2014 : La Chambre bleue de Mathieu Amalric
  • 2015 : La Chambre interdite de Guy Maddin
  • 2015 : Trois Souvenirs de ma jeunesse d’Arnaud Desplechin
  • 2015 : Belles Familles de Jean-Paul Rappeneau
  • 2015 : La Vie très privée de Monsieur Sim de Michel Leclerc
  • 2015 : Spectrographies de Dorothée Smith
  • 2016 : Le Cancre de Paul Vecchiali
  • 2016 : Le Fils de Joseph d’Eugène Green
  • 2016 : La Loi de la jungle d’Antonin Peretjatko
  • 2016 : À jamais de Benoît Jacquot
  • 2017 : Belle Dormant d’Adolfo Arrieta
  • 2017 : Le Secret de la chambre noire de Kiyoshi Kurosawa
  • 2017 : Les Fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin
  • 2017 : Barbara de Mathieu Amalric
  • 2017 : Demain et tous les autres jours de Noémie Lvovsky
  • 2018 : Le Grand Bain de Gilles Lellouche
  • 2018 : At Eternity’s Gate de Julian Schnabel
  • 2018 : L’Exilé (documentaire) de Marcelo Novais Teles
  • 2019 : Un tramway à Jérusalem d’Amos Gitaï
  • 2019 : Sound of Metal de Darius Marder
  • 2019 : Merveilles à Montfermeil de Jeanne Balibar
  • 2019 : J’accuse de Roman Polanski
  • 2019 : Le Bel Été de Pierre Creton
  • 2021 : Fils de plouc de Harpo Guit et Lenny Guit
  • 2021 : The French Dispatch de Wes Anderson
  • 2021 : Tralala d’Arnaud et Jean-Marie Larrieu
  • 2021 : Oxygène d’Alexandre Aja
  • 2023 : Vers un avenir radieux (Il sol dell’avvenire) de Nanni Moretti
  • 2023 : Une année difficile d’Éric Toledano et Olivier Nakache

Filmographie

Trailers & Videos

x
Rois et reine

Bande-annonce de Camille Redouble

Acteur, Réalisateur

Bande-annonce de Sound of Metal (version sourds et malentendants)

Bande-annonce de Quand j'étais chanteur

Bande annonce de Quantum of Solace (VF)

Bande-annonce de Oxygène

x