Note des spectateurs :

Box-office France Semaine du 6 juillet 2021 : l’après-Fête du Cinéma est celui de la gueule de bois avec une chute généralisée. Deux grosses entrées montrent le poids éternel du blockbuster américain pour les exploitants : Black Widow et Les Croods 2.

Les entrées :

  • Black Widow : démarrage flamboyant pour le spinoff des Avengers qui pourra compter également sur le marché vidéo physique, VOD et Disney+ pour arrondir les comptes de la major. 909 000 amateurs de films super-héroïques, c’est brillant dans ce contexte post-confinement. Avec une combinaison raisonnable de 607 copies, ce qui est raisonnable pour pareil gros film, c’est évidemment la meilleure moyenne de la semaine et de loin, avec 1 498 adulescents par écran.
  • Les Croods 2 réussit une belle entame avec 454 653 cinémas. Ce film ancien (il est sorti en 2020 aux USA), qui a fait le tour du monde, réussit l’exploit d’attirer les familles. Avec 454 653 Cro-Magnons, et même 500 000 entrées, si l’on compte les avant-premières, le produit s’offre la seconde meilleure moyenne par écran, avec 656 enfants par salle. L’animation Dreamworks était exploitée dans 693 cinémas.
  • Benedetta : amputé de deux jours, le film de Paul Verhoeven, interdit aux moins de 12 ans, a profité de Cannes pour s’approprier l’attention de 111 255 spectateurs. La production sulfureuse du réalisateur de Basic Instinct n’a pas cet avantage sur Paris où Annette le devance. Dans tous les cas, ce n’est pas brillant. Son absence au palmarès pourrait lui coûter cher.
  • Annette n’intervient qu’en 8e place France. 98 500 spectateurs pour le film de Leos Carax. C’est le démarrage le plus solide pour le cinéaste maudit. Les avant-premières du mardi soir, lui ont apporté près de 26 000 spectateurs en plus. C’est très satisfaisant pour une production qui s’est bien vendue à l’étranger.
  • En 14e place, La chapelle du diable  entre avec le sourire. C’est la 3e meilleure moyenne par écran, du top 40. 45 486 aficionados de films d’épouvante se sont rués pour le voir. Son accroche provinciale est évidente. Le distributeur a à peine pu placer le film sur Paris.
  • Fisherman’s Friends, feel good movie à l’anglaise, est le bide que laissait présager les premiers chiffres. 10 648 entrées sur 231 salles, c’est une catastrophe pour son distributeur, Alba Films. La moyenne par copie était de 46 spectateurs par écran. Sur Paris Périphérie, la production britannique se plantait avec 1 747 spectateurs dans 11 cinémas.
  • Dernière entrée du Top 40, Kuessipan avec 7 247 spectateurs dans 70 cinémas. Il s’agit ici d’un film classé « art et essai ».
Virginie Efira et Daphné Patakia dans le film polémique, Benedetta

Benedetta © Guy Ferrandis

Les gadins de la semaine :

  • Plus de 50% du top 40 perdent 60% de leurs entrées, 8 continuations en perdent 70%. C’est une semaine effroyable pour quasiment tout le monde, à l’issue de la Fête du Cinéma. Avec 78% de perte en 2e semaine, deux distributeurs se partagent le triste titre hebdomadaire. Hitman & Bodyguard 2 a ouvert ses portes à 45 731 spectateurs pour un total de 260 519 tickets en 15 jours. Le film était projeté dans 471 cinémas. Sa moyenne de 97 spectateurs est la plus faible du Top 20.
  • Le discours est le second film qui s’effondre de 78% de ses entrées. La comédie en reste sans voix. Elle devait profiter d’un certain bouche-à-oreille, mais la perte de plus de 400 écrans en une semaine la précipite au bord de la sortie : 9 055 entrées dans 219 cinémas. C’est l’une des pires moyennes par écran (41/salle).
  • Autres chutes notables : Un tour chez ma fille  (-77%), Demon Slayer (-77%), Sans un bruit 2 (-74%), Un homme en colère (-74%), Tom & Jerry (-71%)…

La plus grosse combinaison de la semaine :

  • Les Croods 2 occupaient 693 salles.

Moyenne la plus basse de la semaine :

  • Ibrahim n’a pas trouvé son public : 4 204 spectateurs dans 129 cinémas en 3e semaine (-65%), le film modeste estampillé Le Pacte a souffert d’une moyenne de 33 spectateurs / salle.

 Les continuations :

  • Indes galantes poursuit une carrière exubérante avec 7 225 amateurs de danse en 3e semaine (total de 38 574 entrées). Le documentaire n’a perdu que 43% de sa fréquentation dans un contexte de chutes mémorables.
  • Sound of Metal excelle également à sa façon, en ne perdant que 32% de sa fréquentation. La production indépendante américaine avec Riz Ahmed est la production qui se maintient le mieux cette semaine, avec 5 281 entrées dans 109 salles

 Ils nous ont quittés :

  • Freaky, a trépassé en 3e semaine ; la comédie horrifique de Blumhouse a mal vécu l’arrivée de La chapelle du diable. Le film a été vu par 1 000 amateurs pour franchir un total insuffisant de 56 000 spectateurs.
  • Calamity a galopé hors du top 40, mise en difficulté par l’arrivée des Croods (total de 272 980).
  • D’où l’on vient n’a tenu que 2 laborieuses semaines : 43 302 entrées pour sa fin de carrière. Amen.
  • Même punition pour  Tokyo Shaking, déclassé au bout de quinze jours (39 175).
  • My Zoé, film de l’extrême dans ses résultats, a tenu une semaine dans le top 40. Julie Delpy n’a pas eu de chance sur ce coup. Son distributeur, Bac Films, non plus.
  • Des hommes  de Lucas Belvaux n’aura donc jamais dépassé les 200 000 spectateurs. Avec 2 000 spectateurs en 6e semaine, sa carrière est sur le point de s’arrêter.
  • La nuée : avec 43 538 spectateurs au final, on peut dire que les sauterelles n’auront pas fait les ravages escomptés. Moins de 500 spectateurs en quatrième semaine. Cela lui a été fatal.

 Analyse : Frédéric Mignard       Source : Le Film Français

Sorties de la semaine du 6 juillet 2021

 

La nuée, affiche du film de Just Philippot (2021)

© Capricci Films, The Jokers Films – Tous droits réservés

Box-office France Semaine du 6 juillet 2021