Marcello Mastroianni

Acteur
Marcello Mastroïanni dans Nuits Blanches

Personal Info

  • Nationalité : Italien
  • Date de naissance : 28 septembre 1924 à Fontana Liri (Italie)
  • Date de décès : 19 décembre 1996 à Paris (France)
  • Crédit photo : Nuits Blanches de Luchino Visconti ©1957 CLAS - Vides Cinematografica. Tous droits réservés

Biographie

Monument du cinéma italien des années 60-90, Marcello Mastroianni a tourné dans des films aussi mythiques que La Dolce vita et Huit et demi de Federico Fellini, La Nuit de Michelangelo Antonioni, ou Une journée particulière d’Ettore Scola.

Du jeune premier à l’acteur emblématique du cinéma italien

Marcello Mastroianni a débuté sa carrière en 1950. La décennie le voua aux emplois de jeune premier, dans un registre qui s’étendait de la comédie à la romance. On peut citer Paris est toujours Paris (1952) de Luciano Emmer, Les Héros du dimanche (1953) de Mario Camerini, La Chronique des pauvres amants (1954) de Carlo Lizzani, Dommage que tu sois une canaille (1955) d’Alessandro Blasetti, La Maison du souvenir (1956) de Carmine Gallone, ou La Loi (1959) de Jules Dassin.

La rencontre avec Luchino Visconti marqua le début de sa collaboration avec les grands auteurs italiens : dans Nuits blanches (1957), son jeu à la fois juste et décalé, d’une grande modernité, fut très remarqué.

Federico Fellini va le rendre mythique avec deux rôles : celui du journaliste en quête de scoop dans La Dolce vita (1960), où sa baignade dans la fontaine de Trevi en compagnie d’Anita Ekberg est restée dans la légende ; et celui du cinéaste dépressif de Huit et demi (1963), considéré comme l’un des meilleurs films de tous les temps.

Marcello Mastroianni traversa les années 60 en confortant son statut de star et de grand acteur européen, passant avec aisance de la bouffonnerie à la noirceur.

Dans La Nuit (1961) de Michelangelo Antonioni, il s’adapta sans difficulté à l’univers d’incommunicabilité du cinéaste ; dans Le Bel Antonio (1960) de Mauro Bolognini, il cassa son image de séducteur ; dans Divorce à l’italienne (1961), il révélait son aisance dans la comédie sociale.

Elio Petri le dirigea dans un drame policier (L’Assassin, 1961) et une dystopie (La Dixième victime, 1965). Vittorio De Sica le fit triompher dans plusieurs films où il partageait l’affiche avec Sophia Loren, dont Hier, aujourd’hui et demain (1963) et Mariage à l’italienne (1964).

Marcello Mastroianni : acteur fétiche de Fellini, Scola, Ferreri…

Les années 70 furent celles de la cinquantaine et Marcello Mastroianni fut tout aussi prolifique, en privilégiant les films à risque.

Ettore Scola lui donna l’un des plus beaux rôles de la comédie italienne avec Drame de la jalousie (1970), avant de lui confier le puissant rôle d’homosexuel dans Une journée particulière (1978), où il retrouvait Sophia Loren.

John Boorman en fit le protagoniste de l’audacieux Leo the Last (1970), Roman Polanski celui du méconnu Quoi ? (1972), tandis que Marco Ferreri l’invitait aux festivités de La Grande bouffe (1973) et que les frères Taviani faisaient appel à lui pour leur cinéma politique (Allonsanfàn, 1973).

Dans les années 80, il retrouva l’univers fellinien avec La Cité des femmes (1980), Ginger et Fred (1986) et Intervista (1987) ; interpréta Casanova dans La Nuit de Varennes (1982) d’Ettore Scola ; et triompha dans Les Yeux noirs (1987) de Nikita Mikhalkov, qui lui valut son deuxième prix d’interprétation au Festival de Cannes, dix-sept ans après Drame de la jalousie.

Les années 90 le virent collaborer avec d’autres cinéastes dont Theo Angelopoulos (Le Pas suspendu de la cigogne, 1991), Raoul Ruiz (Trois vies et une seule mort, 1996) et Manoel de Oliveira (Voyage au début du monde, 1997).

Marcello Mastroianni au cours de ses cinq décennies de carrière a également travaillé avec Dino Risi, Louis Malle, Renato Castellani, Jacques Demy, Yves Robert, Alberto Lattuada, Giorgio Capitani, Sergio Corbucci, Steno, Lina Wertmüller, Liliana Cavani, Marco Bellochio, Pál Sándor, Giuseppe Tornatore, Bertrand Blier et Robert Altman.

Gérard Crespo

Trailers & Videos

trailers
x
Marcello Mastroïanni dans Nuits Blanches

Bande-annonce de La Grande bouffe

Acteur

Bande-annonce de Nuits Blanches

Bande-annonce de L'Assassin

x