Juliette Binoche

Actrice

Personal Info

  • Nationalité : Française
  • Date de naissance : 9 mars 1964 à Paris (France)

Biographie

Note des spectateurs :

Juliette Binoche est l’une de nos plus grandes ambassadrices à l’étranger. Une star internationale.

Visage du cinéma français à l’étranger, l’actrice est l’une des plus rigoureuses dans ses choix, malgré quelques petits essais tardifs et peu concluants dans le blockbuster américain (Godzilla, Ghost in the shell).

Fille d’artistes, Binoche entre au Conservatoire à l’âge de dix-sept ans. Elle est révélée en 1985, à Cannes, dans le drame psychologique d’André Téchiné, Rendez-vous, qui lui vaudra un an plus tard une nomination aux César dans la catégorie des espoirs. Téchiné l’a découverte grâce à Dominique Besnehard, dans des essais pour le film de Robin Davis, Hors la loi.

1985 : Juliette Binoche est la révélation féminine de l’année

Omniprésente durant le premier semestre 1985, elle est chez Godard dans Je vous salue, Marie, dans la comédie Les nanas d’Annick Lanoë, avec Marie-France Pisier, Dominique Lavanant, Macha Méril ; puis chez Doillon dans La vie de famille, Adieu Blaireau de Bob Decout, avec  Philippe Léotard, Annie Girardot, Jacques Penot ; et Le Meilleur de la vie de Renaud Victor, avec Sandrine Bonnaire et Jacques Bonnaffé. Et évidemment, en mai dans Rendez-vous de Téchiné. Son premier rôle principal. Elle crève l’écran.

Juliette Binoche tourne avec intransigeance pour les plus grands

La suite de sa carrière est exponentiellement, elle tourne avec les plus grands et ne badine pas avec la qualité. La liste des cinéastes qui la dirige est impressionnante. En vrac, on citera, Leos Carax, Philip Kaufman, Louis Malle, Krzysztof Kieslowski, Jean-Paul Rappeneau, Anthony Minghella, Diane Kurys, Patrice Leconte, Lasse Hallström, Michael Haneke, Danièle Thompson, John Boorman, Abel Ferrara, Hou Hsiao-hsien, Cédric Klapisch, Amos Gitaï, Olivier Assayas, Abbas Kiarostami, Sylvie Testud, David Cronenberg, Bruno Dumont, Fred Schepisi, Gareth Edwards, Isabel Coixet, Claire Denis, Naomi Kawase, Safy Nebbou, Kore-eda, Martin Provost…

Juliette Binoche, pour la promotion de Ghost in the shell

Juliette Binoche © Frédéric Mignard

Une star boudée par les César

En 1996, elle remporte l’Oscar du meilleur second rôle féminin pour Le Patient anglais, qui lui vaut également un BAFTA. Elle est nommée en 2001 cette fois-ci comme meilleure actrice. Elle a été notamment citée trois fois aux Golden Globes, la première fois pour Bleu de Krzysztof Kieslowski.

Elle a reçu pas moins de dix nominations aux César, mais elle ne recevra qu’un seul prix sur toute sa carrière, en 1994 pour Trois couleurs : Bleu. Ses choix d’un cinéma exigeant l’ont souvent écartée des cérémonies mainstream.

En 2010, Cannes la couronne : meilleure actrice pour Copie conforme d’Abbas Kiarostami.

En 2019, elle reçoit un prix pour l’ensemble de sa prestigieuse carrière aux European Film Awards.

Elle commence les années 2020 chez Martin Provost dans la comédie truculente La bonne épouse, œuvre féministe qui lui vaut bien des louanges. Binoche est également douée pour la comédie : elle l’avait prouvée dans Ma Loute de Bruno Dumont, en 2016.

On la retrouvera plus tard dans Ouistreham, réalisé par l’écrivain et cinéaste Emmanuel Carrère.

Frédéric Mignard

Filmographie :

Actrice, longs métrages de cinéma :

  • 1983 : Liberty belle de Pascal Kané
  • 1985 : Je vous salue, Marie de Jean-Luc Godard
  • 1985 : Les Nanas d’Annick Lanoë
  • 1985 : La Vie de famille de Jacques Doillon
  • 1985 : Adieu blaireau de Bob Decout
  • 1985 : Rendez-vous d’André Téchiné
  • 1985 : Le Meilleur de la vie de Renaud Victor
  • 1986 : Mon beau-frère a tué ma sœur de Jacques Rouffio
  • 1986 : Mauvais Sang de Leos Carax
  • 1988 : L’Insoutenable Légèreté de l’être (The Unbearable Lightness of Being) de Philip Kaufman
  • 1989 : Un tour de manège de Pierre Pradinas
  • 1991 : Les Amants du Pont-Neuf de Leos Carax
  • 1992 : Les Hauts de Hurlevent (Wuthering heights) de Peter Kosminsky
  • 1992 : Fatale de Louis Malle
  • 1993 : Trois Couleurs : Bleu de Krzysztof Kieślowski
  • 1994 : Trois Couleurs : Blanc, de Krzysztof Kieślowski
  • 1994 : Trois Couleurs : Rouge de Krzysztof Kieślowski
  • 1995 : Le Hussard sur le toit de Jean-Paul Rappeneau
  • 1996 : Un divan à New York de Chantal Akerman
  • 1996 : Le Patient anglais (The English Patient) d’Anthony Minghella
  • 1998 : Alice et Martin d’André Téchiné
  • 1999 : Les Enfants du siècle de Diane Kurys
  • 2000 : La Veuve de Saint-Pierre de Patrice Leconte
  • 2000 : Code inconnu de Michael Haneke
  • 2000 : Le Chocolat (Chocolat) de Lasse Hallström
  • 2001 : Éloge de l’amour de Jean-Luc Godard
  • 2002 : Décalage horaire de Danièle Thompson
  • 2004 : In My Country de John Boorman
  • 2005 : Caché, de Michael Haneke
  • 2005 : Les Mots retrouvés (Bee Season) de Scott McGehee et David Siegel
  • 2005 : Mary d’Abel Ferrara
  • 2005 : Paris, je t’aime de Nobuhiro Suwa (segment 2e arrondissement)
  • 2006 : Quelques jours en septembre de Santiago Amigorena
  • 2006 : Par effraction (Breaking and Entering) d’Anthony Minghella
  • 2007 : Coup de foudre à Rhode Island (Dan in Real Life) de Peter Hedges
  • 2007 : Le Voyage du ballon rouge de Hou Hsiao-hsien
  • 2008 : Paris de Cédric Klapisch
  • 2008 : Désengagement d’Amos Gitaï
  • 2008 : L’Heure d’été d’Olivier Assayas
  • 2010 : Copie conforme d’Abbas Kiarostami
  • 2011 : Un flic pour cible (The Son of No One) de Dito Montiel
  • 2012 : Elles de Małgorzata Szumowska
  • 2012 : La Vie d’une autre de Sylvie Testud
  • 2012 : Cosmopolis de David Cronenberg
  • 2012 : À cœur ouvert de Marion Laine
  • 2013 : Camille Claudel 1915 de Bruno Dumont
  • 2013 : Lessons in Love (Words and Pictures) de Fred Schepisi
  • 2013 : Michael Haneke : Profession réalisateur (Michael Haneke – Porträt eines Film-Handwerkers) (documentaire) d’Yves Montmayeur
  • 2013 : L’Épreuve (Tusen ganger god natt) d’Erik Poppe
  • 2014 : Sils Maria d’Olivier Assayas
  • 2014 : Godzilla de Gareth Edwards
  • 2015 : Personne n’attend la nuit (Nadie quiere la noche) d’Isabel Coixet
  • 2015 : Les 33 (The 33) de Patricia Riggen
  • 2015 : L’Attente (L’attesa) de Piero Messina
  • 2015 : 7 Letters, segment Cinema d’Eric Khoo
  • 2016 : Ma Loute de Bruno Dumont
  • 2016 : Polina, danser sa vie d’Angelin Preljocaj et Valérie Müller
  • 2017 : Ghost in the Shell de Rupert Sanders
  • 2017 : Telle mère, telle fille de Noémie Saglio
  • 2017 : Un beau soleil intérieur de Claire Denis
  • 2018 : High Life de Claire Denis
  • 2018 : Voyage à Yoshino (Vision) de Naomi Kawase
  • 2019 : Doubles Vies d’Olivier Assayas
  • 2019 : Celle que vous croyez de Safy Nebbou
  • 2019 : La Vérité d’Hirokazu Kore-eda
  • 2020 : La Bonne Épouse de Martin Provost
  • 2021 : Ouistreham d’Emmanuel Carrère
  • 2021 : Avec amour et acharnement de Claire Denis
  • 2021 : La Fabrique des pandémies de Marie-Monique Robin (documentaire)
  • 2022 : La Route de l’enfer (Paradise Highway) d’Anna Gutto
  • 2022 : Le Lycéen de Christophe Honoré
  • 2023 : La Passion de Dodin Bouffant de Trần Anh Hùng
  • 2024 : The Return d’Uberto Pasolini

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x

Bande-annonce de Caché

Actrice

Bande annonce de Avec amour et acharnement

Bande-annonce de La bonne épouse

Bande-annonce de Rendez-vous

x