Helen Mirren

Actrice
La femme au tableau, affiche du film de Simon Curtis

Personal Info

  • Nationalité : Britannique
  • Date de naissance : 26 juillet 1945 à Londres, Angleterre (Royaume-Uni)
  • Crédit visuel : © The Weinstein Company. All Rights Reserved. Création graphique : © 2015 SND Tous droits réservés. Emma Boutboul / M'A.

Biographie

Note des spectateurs :

Helen Mirren est une grande dame du cinéma britannique, qui entre dans sa septième décennie de carrière. Elle a trouvé son meilleur rôle dans The Queen (2006) de Stephen Frears, qui lui a valu de nombreux prix dont l’Oscar de la meilleure actrice.

De Michael Powell aux deux prix d’interprétation à Cannes

Née Helen Lydia Mironoff, Helen Mirren est formée au National Youth Theatre puis intègre la Royal Shakespeare Company, avant de faire ses débuts au cinéma en 1967. Elle tient un rôle important aux côtés de James Mason dans Age of Consent (1969), production australienne qui est l’avant-dernier film de Michael Powell. Dans les années 70, elle est une valeur sûre de la télévision et du théâtre britanniques, et parvient à s’imposer au grand écran dans Le messie sauvage (1972) de Ken Russell et Le meilleur des mondes possible ! (1973) de Lindsay Anderson. Elle n’hésite pas à faire le grand écart entre l’adaptation shakespearienne et le cinéma de genre italien, passant avec aisance du Hamlet (1976) de Celestino Coronado à Caligula (1979) de Tinto Brass.

Mais le public international découvre vraiment Helen Mirren à la décennie suivante. Elle incarne la fée Morgane dans Excalibur (1981) de John Boorman, avant de gagner le prix d’interprétation au Festival de Cannes pour Cal (1984) de Pat O’Connor. On la voit dans dix autres films, dont Mosquito Coast (1986) de Peter Weir, où elle joue l’épouse de Harrison Ford ; et Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant (1989) de Peter Greenaway, dont elle partage l’affiche avec Michael Gambon et Richard Bohringer. Les années 90 confirment son importance, du polar Étrange séduction (1990) de Paul Schrader à la comédie policière Mrs. Tingle (1999) de Kevin Williamson, en passant par La folie du roi George (1995) de Nicholas Hytner, qui lui permet de remporter son second prix d’interprétation cannois.

Helen Mirren et la consécration de The Queen

Dans les années 2000, Helen Mirren multiplie les brillantes compositions, médecin dans The Pledge (2001) de Sean Penn, gouvernante dans Gosford Park (2002) de Robert Altman, ou dame patronnesse dénudée dans Calendar Girls (2003) de Nigel Cole. Elle trouve la consécration avec le triomphal The Queen (2006) de Stephen Frears. Son incarnation de la reine Elizabeth lui vaut de cumuler de nombreux prix dont l’Oscar et le BAFTA de la meilleure actrice, le Golden Globe de la meilleure actrice dans un drame et la coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine à la Mostra de Venise. On la voit ensuite dans plusieurs productions, dont Benjamin Gates et le livre des secrets (2007) de Jon Turteltaub et Tolstoï, le dernier automne, pour lequel elle est nommée à l’Oscar de la meilleure actrice.

Helen Mirren tourne toujours avec régularité depuis les années 2010. Parmi ses rôles, on peut citer Prospera dans La tempête (2010) de Julie Taymor, Alma Reville dans Hitchcock (2013) de Sacha Gervasi, Marie Altmann dans La femme au tableau (2015) de Simon Curtis, et Magdalene Shaw dans Fast and Furious: Hobbs and Shaw (2019) de David Leitch et Fast and Furious 9 (2021) de Justin Lin. Helen Mirren déjà lauréate de nombreuses récompenses et nominations s’est vue décerner un Lion d’or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière au Festival de Berlin 2020.

Gérard Crespo

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
La femme au tableau, affiche du film de Simon Curtis

Bande-annonce de Fast & Furious 9

Actrice

Bande-annonce de Fast & Furious 8

Bande-annonce de La femme au tableau

Fast & Furious Hobbs & Shaw

Bande annonce d'Anna de Luc Besson

x