Fast & Furious 9 : la critique du film (2021)

Action, Aventures, Blockbuster | 2h23min
Note de la rédaction :
6.5/10
6.5
Affiche définitive alternative de Fast & Furious 9 La saga Fast & Furious

  • Réalisateur : Justin Lin
  • Acteurs : Kurt Russell, Charlize Theron, Vin Diesel, Helen Mirren, Michael Rooker, Michelle Rodriguez, Tyrese Gibson, Ludacris, Nathalie Emmanuel, Jordana Brewster, John Cena, Finn Cole, Sung Kang, Lucas Black, Bow Wow (Lil’ Bow Wow), Vinnie Bennett, Cardi B
  • Date de sortie: 14 Juil 2021
  • Année de production : 2020
  • Nationalité : Américain, Thaïlandais, Canadien
  • Titre original : F9: The Fast Saga
  • Titres alternatifs : A todo gas 9 (Espagne), Rápidos Y Furiosos 9 (Mexique), Velocidade Furiosa 9 (Portugal), Velozes & Furiosos 9 (Brésil), Rapides et dangereux 9: La Saga (Québec), Wild Speed: Jet Break (Japon)
  • Scénaristes : Daniel Casey, Justin Lin (+ histoire), Alfredo Botello (histoire seulement)
  • D'après les personnages créés par : Gary Scott Thompson
  • Directeur de la photographie : Stephen F. Windon
  • Monteurs : Greg D'Auria, Dylan Highsmith, Kelly Matsumoto
  • Compositeur : Brian Tyler
  • Producteurs : Vin Diesel, Jeff Kirschenbaum, Justin Lin, Neal H. Moritz, Joe Roth, Clayton Townsend, Samantha Vincent
  • Sociétés de production : Universal Pictures, One Race Films, Roth/Kirschenbaum Films, Perfect Storm Entertainment, Original Film
  • Distributeur : Universal Pictures International France
  • Distributeur reprise : -
  • Date de sortie reprise : -
  • Editeur vidéo : Universal Pictures Vidéo
  • Date de sortie vidéo : -
  • Box-office France / Paris-Périphérie : -
  • Box-office nord américain / Monde : -
  • Budget : 200 000 000$
  • Classification : Tous publics
  • Formats : 2.39 : 1 / Couleur / Dolby Atmos, DTS (DTS: X), Sonics-DDP, Auro 11.1, Dolby Surround 7.1, IMAX 6-Track
  • Festivals et récompenses :
  • Illustrateur / Création graphique : © Tous droits réservés / All rights reserved
  • Crédits : © 2021 Universal Pictures. Tous droits réservés / All rights reserved
  • Franchise : 9e volet de la saga Fast & Furious
Note des spectateurs :

Fast & Furious 9 garde la vitesse et délivre du lourd, de l’efficace et du spectaculaire, avec la générosité que l’on connaît à la saga.

Synopsis : Si Dom Toretto mène une vie tranquille, loin du bitume, auprès de Letty et de leur fils, le petit Brian, ils savent bien tous les deux que derrière les horizons les plus radieux se cachent toujours les dangers les plus sournois. Cette fois, pour sauver ceux à qui il tient le plus, Dom va devoir affronter les démons de son passé. Son équipe se rassemble pour démanteler un complot à échelle mondiale mené par le tueur le plus implacable qu’ils aient jamais affronté, aussi redoutable avec une arme que derrière un volant : Un homme qui n’est autre que le frère désavoué de Dom, Jakob.

Michelle Rodriguez reprend le rôle de Letty dans F9

Michelle Rodriguez reprend le rôle de Letty dans F9 de Justin Lin. © 2021 Universal Pictures. All Rights Reserved.

Une sortie mondiale covidée

Critique : Repoussé d’un an dans le monde entier, Fast & Furious 9 n’a pas eu le démarrage escompté, à savoir une sortie qui écrasait tous les marchés le même week-end. La crise de la Covid-19 a contraint les pontes d’Universal à repousser le blockbuster de 200 millions de dollars au printemps 2021, pour profiter d’un environnement propice pour une saga dont les derniers épisodes ont su dépasser le milliard de recettes dans le monde.

La persistance du virus au printemps, avec des marchés notamment en France, encore fermés, a finalement imposé à Universal d’étaler les apparitions du film sur plusieurs mois, en fonction de la situation épidémique. C’est ainsi que le Moyen-Orient, la Russie et une partie de l’Asie, dont la Chine, ont pu profiter des ravages routiers du neuvième épisode de l’increvable saga, quand l’Europe et les Etats-Unis découvraient le blockbuster entre le 17 et le 30 juin. Pas forcément une situation rêvée pour lutter contre les spoilers et le piratage.

Tyrese Gibson à fond dans Fast & Furious 9

© 2021 Universal Studios. All Rights Reserved

La France, un des derniers marchés au monde à découvrir Fast & Furious 9

Quelques marchés sont retardataires : les Pays-Bas, la Suède, l’Allemagne, le Japon, l’Italie et la France. Effectivement, pour l’Hexagone, Universal a bien fait d’attendre la reprise du marché et le jour férié du 14 juillet pour lancer ses bolides, tant ce segment qui relance les intrigues, avec l’introduction du frère antagoniste de Dom, joué par John Cena, possède l’ADN des meilleurs épisodes de la saga.

Dans la lignée des épisodes 5, 6, et 8, Fast & Furious 9 épate par la synergie qui existe entre sa team d’acteurs qui aime se décrire comme une famille. Cela se voit à l’écran. La complicité est de chaque plan, y compris et surtout lors des séquences les plus malheureuses (l’incipit et la conclusion familiale ont recours aux clichés grossiers de cette saga qui ne sait jamais comment finir de façon satisfaisante).

La « Team rocket »

Le reste du métrage consiste à intégrer, réintégrer des personnages, lors de rebondissements qui peuvent apparaître comme un « feuilletonnage » d’une intrigue sans fin, mais qui laisse suffisamment de place pour les private jokes,  l’humour viril, les courses automobiles racées, et surtout les cascades absolument époustouflantes, qui ont fait la réputation de cette saga hors du commun.

Affiche définitive alternative de Fast & Furious 9 La saga Fast & Furious

© 2021 Universal Studios. Tous droits réservés.

Le nawak des cascades érigé en art cinématographique

A l’instar des meilleurs épisodes, Fast & Furious 9 offre un florilège d’effets spéciaux tellement nawak que l’on se surprend à aimer les écrans verts qui nous assomment tant dans tout autre production super-héroïque où l’ensemble paraît routinier et sans risques.

Dans Fast & Furious 9, l’adrénaline, le danger, notamment pour les cascadeurs, est à la hauteur des visions d’un cinéma sans limites où la taule sur roues est réelle, puisque le réalisateur, Justin Lin, enfin de retour aux commandes après les épisodes 3 à 6, a refusé de recourir à des automobiles numériques, malgré des séquences hallucinantes qui s’y prêtaient aisément. Même le logo d’Universal emploie celui vintage et old school des années 80, pour plus de véracité et en une forme de clin d’œil pour les flash-back qui mettent en scène Dom dans sa jeunesse torturée.

Une œuvre puissamment magnétique

Exit les automobiles contrôlées par une intelligence artificielle : ici la star de Fast & Furious 9 est un système magnétique qui aimante la taule pour des moments savoureux de courses-poursuites, notamment dans Edimbourg, pour des séquences de casse jamais opérées à l’écran.

Démarrant comme un B movie guerrier dans un contexte exotique et tropical, Fast & Furious 9 se poursuit jusqu’à envoyer certains de ses protagonistes dans l’espace. Moins un clin d’œil au tourisme spatial de Jeff Bezos et Richard Branson qu’à Moonraker, puisqu’une fois de plus, les cool dudes de Fast & Furious font la synthèse parfaite entre un épisode James Bond avec Roger Moore, pour le délire, et le film super-héroïque, pour le caractère increvable des personnages, comme s’en amusent Tyrese Gibson et Ludacris, lors d’apartés humoristiques.

John Cena à fond dans Fast & Furious 9

© 2021 Universal Studios. All Rights Reserved

Le spectateur, un membre choyé de la famille

Au final, pas de sortie de route dans cet épisode pétaradant et exaltant. Fast & Furious 9 accueille John Cena avec brio, comme, dans le passé son concurrent du ring  The Rock ou Jason Statham. Il s’y intègre avec la force d’un sportif qui se livre lui-même aux épineuses cascades et impressionne d’autant plus.

Les caméos marrants (bitchy Cardi B) et revenants seyants (Lucas Black, Jordana Brewster ou Sung Kang) accentuent les plaisirs de cette partie de jeu vidéo sur grand écran qui ne fait pas du spectateur un héros, mais bel et bien un membre choyé de sa propre famille.

La suite est attendue avec impatience.

Frédéric Mignard

La saga Fast & Furious sur CinéDweller

Les sorties de la semaine du 14 juillet 2021

Fast & Furious 9 affiche

© 2021 Universal Pictures. All Rights Reserved.

Trailers & Vidéos

trailers
x
Affiche définitive alternative de Fast & Furious 9 La saga Fast & Furious

Bande-annonce de Fast & Furious 9

Action, Aventures, Blockbuster

Featurette : une histoire Dom

Featurette 2 : des bagnoles qui volent

x