Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Article de Gérard Crespo

De la Palme d’or à la Palme Dog, retour sur les palmarès du 72e Festival de Cannes.

Si la compétition officielle a été particulièrement brillante cette année, on pourra regretter un palmarès un peu tiède, mettant peu en valeur la vitalité créatrice des réalisateurs en lice. Parasite de Boon Joon-ho fut certes une Palme d’or consensuelle, comme le fut en son temps Pulp Fiction : tous les festivaliers se sont pâmés devant ce polar brillant et malin qui voit primé un créateur ambitieux et une cinématographie (sud-coréenne) jamais honorée de la récompense suprême cannoise. Et l’on se réjouira des accessits accordés à Elia Suleiman, Kleber Mendonça Filho et l’outsider Ladj Ly dont Les Misérables ont ébloui la Croisette. Mais faut-il tous les ans couronner des œuvres à thématique sociale et politiquement correctes, au détriment des exigences artistiques ? Comment avoir oublié les sublimes œuvres de Terrence Malick, Quentin Tarantino et Marco Bellocchio ? Quant à Pedro Almodóvar, il méritait mieux qu’un seul prix d’interprétation, même si la prestation d’Antonio Banderas n’est pas en cause. C’est sans doute la pluralité et la subjectivité des appréciations des membres du jury qui sont à l’origine de tels choix révélant des compromis.

La sélection 2019 à redécouvrir ici

Distribution : The Jokers, The Bookmakers Copyrights : CJ ENM Corporation E&A All Rights Reserved

Palme d’or : Parasite de Bong Joon-ho

Grand prix : Atlantique de Mati Diop

Prix de la mise en scène : Jean-Pierre Dardenne et Luc Dardenne pour Le Jeune Ahmed

Prix d’interprétation masculine : Antonio Banderas dans Douleur et gloire de Pedro Almodóvar

Prix d’interprétation féminine : Emily Beecham dans Little Joe de Jessica Hausner

Prix du jury (ex æquo) : Les Misérables de Ladj Ly et Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles

Prix du scénario :  Céline Sciamma pour Portrait de la jeune fille en feu

Mention spéciale : It Must Be Heaven de Elia Suleiman

Caméra d’or : Nuestras Madres de Cesar Diaz

Palme d’or du court-métrage : La Distance entre le ciel et nous de Vassilis Kekatos

Mention spéciale du court-métrage : Monstruo Dios de Agustina San Martín

Prix CST de l’Artiste-Technicien : Flora Volpelière pour le montage et Julien Poupard pour le cadre et la lumière de Les Misérables

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est FDC-2019_signatures_728x90_03.png.

Palme d’or d’honneur : Alain Delon

Prix Un Certain Regard : La Vie invisible d’Euridice Gusmao de Karim Aïnouz

Prix du Jury Un Certain Regard : Viendra le feu de Oliver Laxe

Prix de la mise en scène Un Certain Regard : Kantemir Balagov pour Une grande fille

Prix spécial du Jury Un Certain Regard : Liberté d’Albert Serra

Prix coup de cœur du Jury Un Certain Regard (ex æquo) : La Femme de mon frère de Monia Chokri et The Climb de Michael Angelo Covino

Prix d’interprétation Un Certain Regard : Chiara Mastroianni dans Chambre 212 de Christophe Honoré

Mention spéciale du Jury Un Certain Regard : Jeanne de Bruno Dumont

Cinéfondation, premier prix : Mano a mano de Louise Courvoisier

Cinéfondation, deuxième prix : Hieu de Richard Van

Cinéfondation, troisième prix (ex æquo: Ambience de Wisam Al Jafari et Duszyczka de Barbara Rupik

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est FDC-2019_signatures_728x90_01.png.

Quinzaine des Réalisateurs, Label Europa Cinémas : Alice et le maire de Nicolas Pariser

Quinzaine des Réalisateurs, Prix SACD :  Une fille facile de Rebecca Zlotowski

Quinzaine des Réalisateurs, Prix Illy du court-métrage : Stay Awake, Be Ready de Pham Thien An

Carrosse d’or : John Carpenter

Semaine de la Critique, Grand Prix Nespresso : J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin

Semaine de la Critique, Prix Louis Roederer de la Révélation : Ingvar E. Sigurðsson pour A White, White Day de Hlynur Pálmaso

Semaine de la Critique, Prix Découverte Leitz Cine du court-métrage : She Runs de Qiu Yang

Semaine de la Critique, Prix Fondation Gan à la Diffusion : The Jokers Films, distributeur français pour Vivarium de Lorcan Finnegan

Copyrights : Fantastic Films. The Bookmakers/The Jokers

Semaine de la Critique, Prix Canal+ du court-métrage : Sans mauvaise intention de Andrias Høgenni

Semaine de la Critique, Prix SACD : Nuestras Madres de Cesar Diaz

Cannes Soundrack : Alberto Iglesias pour la musique de Douleur et gloire de Pedro Almodóvar

Œil d’or du meilleur documentaire (ex æquo) : For Sama de Waad Al-Khateab et Edward Watts et La Cordillère des songes de Patricio Guzman

Prix œcuménique : Une vie cachée de Terrence Malick

Prix Fipresci (critique internationale) : It Must Be Heaven de Elia Suleiman

Prix des Cinémas Art et Essai : Parasite de Bong Joon-ho

Queer Palm : Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma

Prix de la citoyenneté : Les Misérables de Ladj Ly

Prix Coup de cœur CinÉduc : Papicha de Mounia Meddour

Palme Dog : Brandy dans Once Upon A Time… in Hollywood de Quentin Tarantino

Brad Pitt dans le nouveau TARANTINO
Brad Pitt star in Columbia Pictures Once Upon a Time in Hollywood » / Crédits Columbia Pictures – Sony Pïctures

Article de Gérard Crespo