Coupez ! (Ouverture Cannes 2022) (2022)

Comédie | 1h51min
Note de la rédaction :
Non noté/10
Non noté
Coupez ! (Z comme Z), affiche du film de Michel Hazanavicius

  • Réalisateur : Michel Hazanavicius
  • Acteurs : Romain Duris, Matilda Lutz, Bérénice Bejo, Luàna Bajrami, Florence Janas, Grégory Gadebois, Jean-Pascal Zadi, Lyes Salem, Sébastien Chassagne, Yumi Narita, Finnegan Oldfield
  • Date de sortie: 17 Mai 2022
  • Année de production : 2022
  • Nationalité : Français
  • Titre original : Z (Comme Z)
  • Titre alternatif : Coupez ! (Titre sortie cinéma), Final Cut (International)
  • Scénariste : Michel Hazanavicius, d'après une histoire de Shin'ichirô Ueda et Ryoichi Wada
  • Directeur de la photographie : Jonathan Ricquebourg
  • Compositeur : Alexandre Desplat
  • Monteur : Mickael Dumontier
  • Producteurs : Brahim Chioua, Alain de la Mata, Noémie Devide, Michel Hazanavicius, Vincent Maraval, John Penotti
  • Sociétés de production La Classe Américaine, Getaway Films, SK Global Entertainment, Gaga Corporation, en coproduction avec France 2 Cinéma
  • Distributeur : Pan Distribution
  • Date de sortie vidéo :
  • Editeur vidéo :
  • Format : 2.35 : 1 / Couleur / 5.1
  • Budget : 4 820 000 euros
  • Box-office France / Paris-Périphérie :
  • Box-office nord américain / monde :
  • Classification : Tous publics
  • Cannes 2022 : Sélection Officielle Hors Compétition Film d'ouverture
  • Autres festivals et récompenses :
  • Illustrateur/Création graphique : © Les Nouveaux Editeurs - Photos Lisa Ritaine. Tous droits réservés / All rights reserved
  • Crédits : ©2021 La Classe Américaine, Getaway Films, SK Global Entertainment, France 2 Cinéma, Gaga Corporation. Tous droits réservés / All rights reserved
Note des spectateurs :

Coupez !, anciennement appelé Z (comme Z), est le remake de la comédie japonaise Ne coupez pas! de Shinichiro Ueda (2019). Michel Hazanavicius a l’honneur d’ouvrir la 75ème édition du Festival de Cannes. Mais cette fois-ci, il doit faire ses preuves au box-office où l’auteur ne cesse de décevoir.

Synopsis : Un tournage de film de zombies dans un bâtiment désaffecté. Entre techniciens blasés et acteurs pas vraiment concernés, seul le réalisateur semble investi de l’énergie nécessaire pour donner vie à un énième film d’horreur à petit budget. L’irruption d’authentiques morts-vivants va perturber le tournage…

Un remake pour Michel Hazanavicius

Le film : C’est Vincent Maraval qui a soufflé à Michel Hazanavicius l’idée de réaliser le remake du film japonais Ne coupez pas ! Le réalisateur de The Artist voulait effectivement réaliser une histoire semblable sans savoir que le film en question existait plus ou moins et qu’il était très bon. Passé totalement inaperçu en France avec moins de 3 000 entrées en 2019, Ne coupez pas ! (qui n’existe pas en blu-ray en France, mais seulement en DVD, sic), était lui-même l’adaptation jubilatoire d’une pièce de théâtre de Grand-Guignol.

Mettre en scène les anecdotes cocasses des tournages

Michel Hazanavicius engage pour Romain Duris, dans le rôle d’un réalisateur de série Z, totalement hyperactif et délirant, et retrouve l’occasion de diriger son épouse, Bérénice Béjo, quand il envisageait dans un premier temps Blanche Gardin.

Le cinéaste qui n’est pas fan des films d’horreur, entend rendre hommage aux faiseurs de péloches, ces artisans capables de tout donner pour mettre en boîte leur rêve. Il trouve l’occasion de relater la drôlerie des tournages dont il a toujours voulu relater les cocasseries.

Quand Z (comme Z) devient Coupez !

Armé de son expérience métacinématographique (The Artist, Le redoutable), le réalisateur français doit toutefois changer le titre de son long, Z (comme Z), à un mois de la sortie. La décision est forte puisque la sélection cannoise dont il fait partie, a été révélée. Hazanavicius, incité par des artistes ukrainiens à gommer la mention de la lettre Z qui figure sur les blindés russes en Ukraine, a voulu ainsi levé toute ambiguïté quant au symbole d’oppression et de barbarie du réel. Il manifeste ainsi son soutien au peuple ukrainien dans une guerre qui a démarré en février 2022. Le nouveau distributeur Pan Distribution (en fait, Pan Européenne vient de changer de nom par souci de lisibilité) doit réaliser un travail rapide et exceptionnel, rendu possible par les techniques du numérique. Vingt ans auparavant, cela n’aurait pas été aussi aisé.

Coupez ! : un petit budget après dix ans de très lourds échecs

Désormais intitulé Coupez !, le 8e long métrage de Michel Hazanavicius fait donc écho dans son titre au choix de titre du distributeur de Ne coupez pas !, renforçant la filiation entre les deux œuvres. On notera que Shin’Ichiro Ueda est aussi crédité comme producteur exécutif au générique. Un bel hommage.

Coupez ! intervient à un moment charnière dans la carrière de Michel Hazanavicius. Le cinéaste aux réalisations élaborées et toujours très ambitieuses n’a pas connu le succès depuis 10 ans. Pis, il s’était fait le chantre de productions onéreuses (The Search, Le redoutable, Le prince oublié, avec Omar Sy) qui ont été de vraies désastres économiques au lendemain de leur programmation en salle. Ainsi le film de guerre cannois The Search, qui a coûté 25 000 000$ n’en a même pas rapporté 1 million à l’issue de sa carrière sur le grand écran. En France, le film de guerre rendait l’âme  à 73 000 spectateurs. Un accident industriel.

Son hommage à Godard, Le redoutable, a coûté 11M d’euros, mais au lendemain de son exploitation en salle à l’échelle mondiale, il reste sous la barre des 1 500 000$. Re-flop, malgré de grandes qualités.

Le prince oublié, mégaproduction de 25 000 000 d’euros, avec la star mondiale Omar Sy, est un autre fiasco, avec des critiques déplaisantes. Alors que la Covid-19 n’affectait pas encore la fréquentation des cinémas hexagonaux, le conte essuie un revers monstre au box-office français, avec moins d’un million de spectateurs quand le divertissement familial était attendu au-delà des 3 500 000 entrées.

Coupez ! prochainement sur Netflix à l’international?

Désormais, comptant sur les recettes des plateformes de SVOD pour amortir les risques, Michel Hazanivicus sait qu’il a besoin de revenir à un cinéma de moindre coût, avec un box-office plus accessible pour la France. Pour l’étranger, Coupez ! s’annonce comme le spectacle ad hoc pour une sortie digitale en 2022 sur la plupart des marchés, avec des possibilités d’achat par Netflix ou Prime Vidéo.

La nouvelle comédie du réalisateur des deux premiers OSS 117 avec Jean Dujardin sort sur les écrans français le 17 mai. Un vendredi.

Frédéric Mignard

Tous les films de Cannes 2022

Sorties de la semaine du 11 mai 2022

Coupez ! (Z comme Z), affiche du film de Michel Hazanavicius

© Les Nouveaux Editeurs – Photos Lisa Ritaine. ©2021 La Classe Américaine, Getaway Films, SK Global Entertainment, France 2 Cinéma, Gaga Corporation. Tous droits réservés / All rights reserved

Trailers & Vidéos

trailers
x
Coupez ! (Z comme Z), affiche du film de Michel Hazanavicius

Teaser 1 de Coupez !

Comédie

Teaser 2 de Coupez !

Teaser 3 de Coupez !

Teaser 4 de Coupez !

Teaser 5 de Coupez !

x