Guy Marchand

Acteur, Chanteur
Guy Marchand dans "Garde à vue" de Claude Miller

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 22 mai 1937 à Paris (France)
  • Date de décès : 15 décembre 2023 à Cavaillon (France)
  • Crédits visuel : Guy Marchand dans "Garde à vue' © 1981 TF1 Films Production, Parma Films, Les Films Ariane. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Guy Marchand a débuté dans la chanson avant devenir un second rôle très sollicité dans le cinéma français.

Guy Marchand, le crooner

Acteur et chanteur français, Guy Marchand commence à jouer de la clarinette très jeune et s’adonne à la pratique du jazz. Au début des années 60, il devient parachutiste, puis intègre un temps la Légion étrangère. Au milieu des années 60, Guy Marchand entame une carrière de crooner avec le succès La passionata qu’il compose également. Il enchaîne ensuite plusieurs albums dans un style similaire.

À partir de 1971, Guy Marchand entame une carrière de comédien au cinéma, notamment dans Boulevard du Rhum (Enrico, 1971). Il enchaîne alors les seconds rôles savoureux dans Cousin cousine (Tacchella, 1975), Tendre poulet (de Broca, 1977), L’hôtel de la plage (Lang, 1978).

Toutefois, ce sont les années 80 qui lui sont particulièrement favorables avec ses contributions à Loulou (Pialat, 1980) qui lui vaut sa première nomination au César du meilleur second rôle masculin, puis Garde à vue (Miller, 1981) pour lequel Guy Marchand obtient enfin cette récompense.

L’un des seconds rôles les plus attachants et talentueux

On l’adore également dans Coup de torchon (Tavernier, 1981), Les sous-doués en vacances (Zidi, 1982), où il interprète le tube kitsch Destinée qui cartonne dans les charts. Guy Marchand continue cette période dorée avec Mortelle randonnée (Miller, 1983), Coup de foudre (Kurys, 1983), La tête dans le sac (Lauzier, 1984), Hold up (Arcady, 1985), Conseil de famille (Costa-Gavras, 1986), L’été en pente douce (Krawczyk, 1987), Noyade interdite (Granier-Deferre, 1987), Ripoux contre ripoux (Zidi, 1990).

Durant les années 90, Guy Marchand est moins présent au cinéma (trois apparitions en une décennie), mais il triomphe à la télévision avec la série Nestor Burma qui s’étale sur une quarantaine d’épisodes entre 1991 et 2003. Il tourne également de nombreux téléfilms, continue la chanson et débute une carrière d’écrivain à succès en publiant plusieurs romans à partir de 2007. Au cinéma, on l’a beaucoup aimé dans L’arbre et la forêt (Ducastel, Martineau, 2010) ou dans Convoi exceptionnel (Blier, 2019).

Guy Marchand est décédé le 15 décembre 2023 à l’âge de 86 ans.

Virgile Dumez

Ils nous ont quittés en 2023

Filmographie de Guy Marchand

Acteur, longs métrages
    • 1970 : Boulevard du rhum de Robert Enrico
    • 1972 : Une belle fille comme moi de François Truffaut
    • 1975 : Attention les yeux ! de Gérard Pirès
    • 1975 : Cousin, Cousine de Jean-Charles Tacchella
    • 1975 : L’Acrobate de Jean-Daniel Pollet
    • 1976 : Le Voyage de noces de Nadine Trintignant
    • 1976 : Le Grand Escogriffe de Claude Pinoteau
    • 1977 : Tendre Poulet de Philippe de Broca
    • 1977 : L’Hôtel de la plage de Michel Lang
    • 1978 : Vas-y maman de Nicole de Buron
    • 1978 : Le Maître-nageur de Jean-Louis Trintignant
    • 1979 : Loulou de Maurice Pialat
    • 1980 : Plein Sud de Luc Béraud
    • 1980 : Au-delà de la gloire (The Big Red One) de Samuel Fuller
    • 1980 : Rends-moi la clé de Gérard Pirès
    • 1981 : Nestor Burma, détective de choc de Jean-Luc Miesch
    • 1981 : Garde à vue de Claude Miller
    • 1981 : Coup de torchon de Bertrand Tavernier
    • 1982 : Les Sous-doués en vacances de Claude Zidi
    • 1983 : Mortelle Randonnée de Claude Miller
    • 1983 : Coup de foudre de Diane Kurys
    • 1983 : T’es heureuse ? Moi, toujours… de Jean Marbœuf
    • 1984 : La Tête dans le sac de Gérard Lauzier
    • 1984 : Stress de Jean-Louis Bertuccelli
    • 1984 : P’tit Con de Gérard Lauzier
    • 1985 : Hold-up d’Alexandre Arcady
    • 1986 : Vaudeville de Jean Marbœuf
    • 1986 : Je hais les acteurs de Gérard Krawczyk
    • 1986 : Conseil de famille de Costa-Gavras
    • 1987 : La Rumba de Roger Hanin
    • 1987 : Charlie Dingo de Gilles Béhat
    • 1987 : Grand Guignol de Jean Marbœuf
    • 1987 : L’Été en pente douce de Gérard Krawczyk
    • 1987 : Noyade interdite de Pierre Granier-Deferre
    • 1987 : Châteauroux district de Philippe Charigot
    • 1988 : Bonjour l’angoisse de Pierre Tchernia
    • 1988 : L’Île aux oiseaux de Geoffroy Larcher
    • 1989 : Un père et passe de Sébastien Grall
    • 1989 : Les Maris, les Femmes, les Amants de Pascal Thomas
    • 1989 : Coupe franche de Jean-Pierre Sauné
    • 1989 : Sauf votre respect (Try this One for Size) de Guy Hamilton
    • 1990 : Ripoux contre ripoux de Claude Zidi
    • 1995 : Le Nouveau Monde d’Alain Corneau
    • 1996 : Le Plus Beau Métier du monde de Gérard Lauzier
    • 1996 : Beaumarchais, l’insolent d’Édouard Molinaro
    • 2001 : La Boîte de Claude Zidi
    • 2002 : Ma femme s’appelle Maurice de Jean-Marie Poiré
    • 2002 : Tangos volés d’Eduardo de Gregorio
    • 2006 : Dans Paris de Christophe Honoré
    • 2006 : Paid de Laurence Lamers
    • 2007 : Après lui de Gaël Morel
    • 2008 : Passe-passe de Tonie Marshall
    • 2010 : L’Arbre et la Forêt d’Olivier Ducastel, Jacques Martineau
    • 2013 : La Dune de Yossi Aviram
    • 2014 : Calomnies de Jean-Pierre Mocky
    • 2014 : L’Art de la fugue de Brice Cauvin
    • 2015 : Paris-Willouby de Quentin Reynaud et Arthur Delaire
    • 2016 : Hibou de Ramzy Bedia
    • 2017 : Ôtez-moi d’un doute de Carine Tardieu
    • 2018 : Le Doudou de Julien Hervé et Philippe Mechelen
    • 2019 : Convoi exceptionnel de Bertrand Blier
    • 2020 : Tout nous sourit de Mélissa Drigeard
    • 2022 : Les Folies fermières de Jean-Pierre Améris
    • 2023 : La Plus Belle pour aller danser de Victoria Bedos

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Guy Marchand dans "Garde à vue" de Claude Miller

Bande-annonce de Noyade interdite

Acteur, Chanteur

x