Claude Zidi

Réalisateur, Scénariste, Producteur
Les ripoux, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 25 juillet 1934 à Paris (France)
  • Crédits : Les Ripoux © 1984 Films 7 / Illustrateur : Patrick Claeys

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Réalisateur, scénariste et producteur français, Claude Zidi a suivi une formation de directeur de la photographie dans les années 50. Mais il officie essentiellement comme cadreur au cours des années 60 sur des œuvres de Franju, Mocky, Demy et surtout sur la plupart des films de Claude Chabrol.

Toutefois, il se lance au début des années 70 dans la réalisation pour le groupe comique les Charlots qu’il a rencontré sur un tournage de Philippe Clair. Il signe pour eux Les bidasses en folie (1971) qui rencontre un succès foudroyant avec plus de 7 millions de spectateurs sur la France. Galvanisé par ce succès, il enchaîne ensuite avec Les fous du stade (1972), Le grand Bazar (1973) et Les bidasses s’en vont en guerre (1974) qui comptent parmi les films les plus drôles de ces comiques.

Il donne ensuite deux beaux succès à Pierre Richard qu’il associe à Jane Birkin dans La moutarde me monte au nez (1974) et La course à l’échalote (1975). Il a l’excellente idée d’associer Louis de Funès à Coluche pour L’aile ou la cuisse (1976). S’il loupe L’animal (1977) pour Belmondo, ainsi que Bête mais discipliné (1979), il demeure à l’aise avec La zizanie (1978) qui comporte de bons moments.

Il signe ensuite plusieurs comédies populaires devenues culte pour toute une génération : Les sous-doués (1980) et sa suite, Inspecteur la Bavure (1981), Banzaï (1983). Mais il réussit particulièrement Les ripoux (1984) qui le place à nouveau au sommet du box-office avec 5,8 millions de spectateurs, et lui permet de décrocher deux César.

A partir d’Association de malfaiteurs (1986), Claude Zidi tente de mettre plus de noirceur dans son cinéma. Cela donne le film dramatique Deux (1989) qui est un bide mémorable ou encore Profil bas (1993), son unique polar noir. Toutefois, comme le succès n’est pas au rendez-vous, il revient à la comédie avec Ripoux contre ripoux (1990) et La totale (1991).

La suite est moins brillante, même si Astérix et Obélix contre César (1999) lui permet de d’obtenir le plus grand succès de sa carrière, sans aucun doute aidé par la popularité de la BD.

Il semble avoir pris sa retraite depuis maintenant une bonne dizaine d’années. Souvent méprisé par les critiques, il peut toutefois se vanter d’avoir fait rire plusieurs générations de spectateurs avec des films populaires solides. Et c’est déjà énorme.

Crédits affiche : © 1984 Films 7 / Illustrateur : Patrick Claeys / Affiche : ARP – LPC. Tous droits réservés.

Virgile Dumez

Filmographie

  • 1971 : Les Bidasses en folie
  • 1972 : Les Fous du stade
  • 1973 : Le Grand Bazar
  • 1974 : La moutarde me monte au nez
  • 1974 : Les Bidasses s’en vont en guerre
  • 1975 : La Course à l’échalote
  • 1976 : L’Aile ou la Cuisse
  • 1977 : L’Animal
  • 1978 : La Zizanie
  • 1979 : Bête mais discipliné
  • 1980 : Les Sous-doués
  • 1980 : Inspecteur la Bavure
  • 1982 : Les Sous-doués en vacances
  • 1983 : Banzaï
  • 1984 : Les Ripoux
  • 1985 : Les Rois du gag
  • 1987 : Association de malfaiteurs
  • 1989 : Deux
  • 1989 : Ripoux contre ripoux
  • 1991 : La Totale !
  • 1993 : Profil bas
  • 1997 : Arlette
  • 1999 : Astérix et Obélix contre César
  • 2001 : La Boîte
  • 2003 : Ripoux 3
x