Note des spectateurs :

Mort de Lance Reddick. L’acteur de séries télévisées (The Wire, Fringes, Harry Bosch) et de cinéma (la franchise John Wick) est décédé prématurément à l’âge de 60 ans, quelques jours avant la sortie événement du quatrième épisode de la saga criminelle avec Keanu Reeves.

Lance Reddick, éternel second rôle au cinéma, trouve sa place sur le grand écran dès 1998. Alfonso Cuaron l’engage dans De grandes espérances (1998), Edward Zwick dans Couvre-feu (1998), Hugh Hudson dans Je rêvais d’Afrique (2000), Amos Kollek dans Bridget (2002). On le croise aussi dans le thriller Pas un mot, avec Michael Douglas et Britanny Murphy (2001).

Toutefois, c’est à la télévision que Lance Reddick prospère dans les années 2000, ne revenant que rarement imposer sa silhouette sèche dans les cinémas. Dans Sur écoute (The Wire, en VO), il tient un rôle récurrent de lieutenant, entre 2002 et 2008. Ce rôle de flic et de droiture lui colle à la peau, avec des personnages semblables dans New York, police judiciaire (2001), 2004, Les Experts : Miami (2005-2006)…

Majordome dans la franchise John Wick

J.J. Abrams l’embauche régulièrement dans ses séries à succès : Lost les Disparus (2008-2009) et surtout Fringe (2008-2013) assoient un peu plus son charisme dans l’inconscient des téléspectateurs.

Durant les années 2010, Lance Reddick trouve davantage de rôles au cinéma, dans des films importants comme Jonah Jex  (2010) qui est un échec, White House Down de Roland Emmerich (2013), le remake de Old Boy par Spike Lee (2013). Adam Wingard en fait également l’une des vedettes de son thriller implacable, The Guest, avec Dan Stevens (2014).

2014 est l’année du tournant pour le comédien qui devient un personnage clé de la franchise John Wick, sur quatre épisodes (2014-2023). Un rôle qui lui permet enfin d’installer son visage au cinéma. Par la suite, Reddick se démarque aussi dans La chute du président (2019) et Godzilla vs Kong (2021) où il retrouve Adam Wingard à la caméra.

Mort de Lance Reddick au firmament de sa carrière

L’acteur révélé à la télévision dans Oz en 2000, ne délaisse en rien la télévision avec de nombreuses séries comme Harry Bosch sur Prime Video ou Resident Evil sur Netflix, mais cette série est annulée par la plateforme en raison d’un manque de succès.

En 2023, Lance Reddick est annoncé cette fois-ci chez Disney + pour incarner Zeus dans l’adaptation en série de Percy Jackson and the Olympians. Malheureusement, l’acteur décède de cause naturelle en mars 2023. Il ne connaîtra pas la sortie mondiale de John Wick 4, plus gros lancement de la franchise, quelques jours plus tard, et celui du remake de White Men Can’t Jump remake de la comédie sportive avec Wesley Snipes et Woody Harrelson que Ron Shelton, avait réalisé avec un succès considérable en 1992. Le remake américain, réalisé par Calmatic, est prévu pour mai 2023.

La flegme et la droiture de Lance Reddick en ont fait l’une des figures marquantes des écrans de ces vingt dernières années.

Frédéric Mignard

La franchise John Wick

John Wick 4, affiche personnage Lance Reddick

© 2023 Lionsgate, Metropolitan Film Export.