Note des spectateurs :

Box-office USA : Le bal de l’enfer en tête d’un week-end désastreux. Le pire depuis mai 2021 et la crise du coronavirus. Effrayant.

Sony a réussi à placer Le Bal de l’enfer en tête du box-office du week-end du 26 août 2022. Une victoire? Pas vraiment. L’effondrement de la fréquentation est récurrent en fin d’été aux USA. Mais cette fois-ci la chute prend des allures vertigineuses, puisque les studios sortent peu de films pour certains, comme Disney qui préfère alimenter son service de streaming. Cette pratique crée un déséquilibre. Les spectateurs se déshabituent des cinémas et l’offre télévisuelle gagne en produits mais pas en qualité, car le public de SVOD est prêt à voir à peu près n’importe quoi sans se soucier de la qualité, puisque de toute façon, il n’ a pas de frais supplémentaires à apporter.

Avec 54M$ générés par tous les films en cours d’exploitation, le résultat est affligeant. Rien de nouveau et de bien excitant était proposé aux spectateurs.

Le bal de l’enfer sera ultra-rentable de par son bas coût (10M$) mais le produit ne peut se satisfaire de 7M$. Les espoirs portaient sur un premier week-end supérieur à 10M$. Mais le bouche-à-oreille lui a été défavorable ; les critiques aussi. Et il est vrai que le film est d’une grande médiocrité.

Flop du week-end, 3 000 ans à t’attendre de George Miller, présenté à Cannes, réalise 2 870 000$ dans 2 436 cinémas. Le sujet ne correspond pas à l’envie du public.  Tilda Swinton est une artiste taxée « cinéma indépendant » et Idris Elba a beaucoup de mal à ouvrir un film sur son seul nom (les flops de Gunman, Bastille Day, La tour sombre, La montagne entre nous, et récemment Beast qui est ce week-end 3e, avec 20M$ en 10 jours). MGM et United Artists doivent s’en mordre les doigts.

Flop pour le nouveau John Boyega, 892 (Breaking dans les salles américaines). L’acteur de la saga Star Wars qui a essayé de ne pas multiplier les projets après la franchise de George Lucas, se retrouve dans une position épineuse. L’échec de Naked Singularity en 2021 s’accompagne maintenant de celui de 892, avec 1M$ dans 902 cinémas et une 13e place insuffisante. L’acteur peut-il attirer sur son seul nom aux USA? Ce n’est pas évident. Il reste très certainement trop attaché à une franchise qui le dépasse, comme la plupart des comédiens de La guerre des étoiles, hors Harrison Ford.

En 4e place du classement américain, Top Gun Maverick est désormais à 9M$ de Black Panther (700M$).

En 5e place, l’ancien numéro 1 du week-end dernier, Dragon Ball: Super Hero est un petit joueur. Le phénomène démontre que tous les fans du manga se sont retrouvés en première semaine pour célébrer leur saga favorite. Par contre, il n’y a plus personne ou presque lors de ce deuxième week-end décevant (-78%, 4 450 000$). Quand Pokémon le film en 2000 avait ouvert à 30M$, il avait perdu seulement 59.7% de sa fréquentation pour un second week-end à 12M$. La chute de Dragon Ball: Super Hero prend les pronostiqueurs par surprise. Beaucoup espéraient le retrouver en 2e position, voire même encore en tête ce week-end.

Frédéric Mignard

Le bal de l'enfer, l'affiche

© 2022 Mid Atlantic Films – Screen Gems / Affiche : BLT Communications, LLC. Tous droits réservés.