Trois mille ans à t’attendre (Cannes 2022) : critique du film (2022)

Fantastique, Drame, Romance | 1h48min
Note de la rédaction :
8,5/10
8,5
Trois mille ans à t'attendre, affiche france

  • Réalisateur : George Miller
  • Acteurs : Tilda Swinton, Idris Elba, Aamito Lagum, Nicolas Mouawad
  • Date de sortie: 24 Août 2022
  • Année de production : 2022
  • Nationalité : Américain
  • Titre original : Three Thousands Years of Longing
  • Titres alternatifs : Tres mil años esperándote (Espagne)
  • Scénaristes : George Miller, Augusta Gore, d'après la nouvelle d'A.S. Byatt, "The Djinn in the Nightingale’s Eye”
  • Directeur de la photographie : John Seale
  • Compositeur : Tom Holkenborg (Junkie XL)
  • Monteur : Margaret Sixel
  • Producteurs : George Miller, Doug Mitchell, Dean Hood (coproducteur)
  • Sociétés de production Metro Goldwyn Mayer Pictures, FilmNation Entertainment, Elevate Production Finance, and Sunac
  • Distributeur : Metropolitan FilmExport (France) / United Artists (USA)
  • Date de sortie vidéo : Décembre 2022
  • Editeur vidéo : Metropolitan Vidéo
  • Format : 2.39 : 1 / Couleur (DCP, 4K) / Dolby Digital
  • Budget : 60 000 000$
  • Box-office France / Paris-Périphérie :
  • Box-office nord américain / monde :
  • Classification : Tous publics (France) / R for some sexual content, graphic nudity and brief violence (USA)
  • Cannes 2022 : Sélection Officielle Hors Compétition au Festival de Cannes 2022.
  • Autres festivals et récompenses :
  • Illustrateur/Création graphique : © B O N D Tous droits réservés / All rights reserved
  • Crédits : © 2022 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.
  • Hashtags #3000YearsOfLonging
Note des spectateurs :

Fresque ambitieuse et intimiste à la fois, Trois mille ans à t’attendre est une œuvre puissamment romanesque et romantique, portée par des images superbes et un duo d’acteurs impeccable. Un grand moment de cinéma.

Synopsis : Alithea Binnie, bien que satisfaite par sa vie, porte un regard sceptique sur le monde. Alors qu’elle est à Istanbul, elle rencontre un Djinn qui lui propose d’exaucer trois vœux en échange de sa liberté. Mais Alithea est bien trop érudite pour ignorer que, dans les contes, les histoires de vœux se terminent mal. Il plaide alors sa cause en lui racontant son passé extraordinaire. Séduite par ses récits, elle finit par formuler un vœu des plus surprenants.

Trois décennies à l’attendre…

Critique : Quand il a terminé le tournage de Mad Max : Fury Road (2015), le cinéaste George Miller souhaitait prendre le contre-pied total de ce long-métrage quasiment sans dialogue et uniquement constitué de scènes d’action tournées en décor naturel. Il s’est alors penché sur un projet qu’il chérissait de concrétiser depuis les années 90, à savoir l’adaptation de la nouvelle de l’écrivaine A.S. Byatt intitulée Le Djinn dans l’œil-de-rossignol parue en 1994. En possession des droits d’adaptation depuis la fin des années 90, George Miller n’était pas encore parvenu à venir à bout d’un script qu’il a finalement achevé avec l’aide d’Augusta Gore.

L’ensemble du projet a encore été retardé à cause de la crise sanitaire du coronavirus qui a contraint l’équipe à tourner exclusivement en studio en Australie, tandis que bon nombre de répétitions ont été effectuées à distance. Cela n’a pourtant pas eu d’impact sur le résultat final puisque Trois mille ans à t’attendre (2022) s’avère être une magnifique réussite cinématographique qui confirme une fois de plus le caractère visionnaire d’un réalisateur toujours aussi passionnant.

De l’art de la narration

Avec ce nouveau film, George Miller allie à sa maestria formelle une formidable capacité à raconter les histoires. Ainsi, son film constitue une prodigieuse démonstration du pouvoir de la fiction sur les êtres humains, quels qu’ils soient. L’histoire renverse la proposition vue dans Les Mille et une nuits où Shéhérazade racontait des fables pour avoir la vie sauve.

Ici, le personnage féminin principal incarné avec beaucoup de sensibilité par Tilda Swinton ne souhaite pas être dupée par le djinn – magnétique Idris Elba – qu’elle a libéré par erreur. Afin de le jauger, elle le pousse à raconter trois périodes de son existence que le spectateur est donc amené à visualiser par des flashbacks narrés par une voix off. Si le procédé très littéraire peut initialement apparaître comme maladroit, il sert en réalité le propos du réalisateur.

Une superbe histoire d’amour, sans effusions sentimentalistes

Effectivement, celui-ci cherche à redonner au spectateur le goût des histoires ancestrales, de celles que nos aïeux partageaient au coin d’un feu lors des veillées villageoises. Trois mille ans à t’attendre se veut donc être un dédale d’intrigues fantastiques où l’amour et l’aventure ne cessent de se côtoyer. Nulle vraisemblance n’est à chercher ici puisque tout est de l’ordre de la fiction.

A force de conter ces histoires d’amour, le djinn réveille chez son auditrice un sentiment qui semblait éteint à jamais en elle. George Miller transforme ainsi son conte fantastique en une magnifique histoire d’amour. Progressivement, l’auteur suggère que tout ceci sort peut-être de l’imagination débordante d’une femme rongée intérieurement par la solitude. Celle qui avoue avoir partagé un temps la vie d’un ami imaginaire s’est peut-être créé ce djinn de toute pièce. Nous n’en saurons finalement rien et George Miller prend le parti de nous laisser décider : soit nous prenons le parti du rêve et de la fiction, soit nous pouvons rationaliser le récit. Dans tous les cas, il nous prouve une fois de plus la puissance d’évocation du cinéma et sa capacité à nous faire à la fois rêver et réfléchir.

George Miller, maître de l’image

Bien entendu, tout ceci ne serait pas aussi abouti sans la réalisation au cordeau d’un maître de l’image. Les flashbacks nous promènent ainsi dans l’Antiquité et la Renaissance, avec une prédilection pour les décors fastueux, un luxe impressionnant dans les costumes et une caméra – souvent virtuelle – qui se faufile absolument partout, quasiment aussi immatérielle que le djinn qu’elle est censée dépeindre. Les images de John Seale (de nouveau sorti de sa retraite après Fury Road) sont tout bonnement splendides et la musique de Junkie XL est étonnamment lyrique et romantique.

Enfin, le long-métrage doit beaucoup à l’alchimie qui se dégage des deux interprètes. Tilda Swinton et Idris Elba forment un beau couple de cinéma, alors même qu’ils semblent peu compatibles à priori. On croit dur comme fer à leur histoire et à leurs différents récits. Présenté hors compétition au dernier Festival de Cannes, Trois mille ans à t’attendre est donc une fort belle surprise, à la fois un très beau film d’amour, une saisissante plongée dans la solitude du monde moderne et une puissante réflexion sur l’art narratif. George Miller nous offre donc une œuvre d’une belle maturité et qui table sur l’intelligence de son public. Chapeau bas, l’artiste !

Critique de Virgile Dumez

Trois mille ans à t'attendre, affiche france

Trois mille ans à t’attendre © 2022 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.

Notes à l’occasion de Cannes 2022 : Trois mille ans à t’attendre, achevé depuis mars 2021, est en promo à Cannes 2022, où il est présenté hors compétition.

Après avoir été dévoilé via un bref teaser de 30 secondes, l’affiche et, pour le vendredi 20 mai, via une bande-annonce officielle, l’étrangeté sortira en France le 24 août 2022 via Metropolitan FilmExport, et chez United Artists aux USA où il est interdit aux mineurs non accompagnés d’un adulte.

Mélange de drame, de romance et de fantaisie, cette coproduction américano-australienne marque aussi le grand retour du chef op John Seale qui est sorti une fois de plus de sa retraite pour satisfaire les désirs visuels de George Miller.

Le cinéaste et ses deux acteurs, Tilda Swinton, Idris Elba, ont reçu un tonnerre d’applaudissements à l’issue de la projection cannoise où les spectateurs ont été éblouis par la beauté visuelle d’une histoire d’amour étrange à travers les siècles et une narration complexe.

Miller n’attendra pas 6 ans avant son prochain long, Furyosa, spinoff de Mad Max Fury Road, avec Anya Taylor-Joy, est déjà sur les railles.

Notes cannoises de Frédéric Mignard

Tous les films de Cannes 2022

Sorties de la semaine du 24 août 2022

L’ozploitation sur CinéDweller

Trois mille à t'attendre de George Miller, affiche alternative

Trois mille ans à t’attendre © 2022 Metro-Goldwyn-Mayer Pictures Inc. All Rights Reserved.

Biographies +

Tilda Swinton, Idris Elba, Aamito Lagum, Nicolas Mouawad, George Miller

Trailers & Vidéos

trailers
x
Trois mille ans à t'attendre, affiche france

Bande-annonce de Trois mille ans à t'attendre

Fantastique, Drame, Romance

x