Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? : la critique du film (2022)

Comédie | 1h38min
Note de la rédaction :
6/10
6
Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu, l'affiche

  • Réalisateur : Philippe de Chauveron
  • Acteurs : Chantal Lauby, Christian Clavier, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara, Frédérique Bel, Elodie Fontan, Pascal N’Zonzi, Salimata Kamate, Nanou Garcia, Emilie Caen, Daniel Russo
  • Date de sortie: 06 Avr 2022
  • Nationalité : Français
  • Titre original : Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ?
  • Titres alternatifs : Serial (Bad) Weddings 3 (titre international) / A oni dalej grzeszą, dobry Boże! (Pologne)
  • Année de production : 2021
  • Scénariste(s) : Philippe de Chauveron et Guy Laurent
  • Directeur de la photographie : Christian Abomnes
  • Compositeur : Matthieu Gonet
  • Société(s) de production : Les films du premier, Les films du 24, TF1 Films Production
  • Distributeur (1ère sortie) : UGC Distribution
  • Distributeur (reprise) : -
  • Date de reprise : -
  • Éditeur(s) vidéo : -
  • Date de sortie vidéo : -
  • Box-office France / Paris-périphérie : -
  • Box-office nord-américain : -
  • Budget : -
  • Rentabilité : -
  • Classification : Tous publics
  • Formats : 1.85 : 1 / Couleurs / Son : 5.1
  • Festivals et récompenses : -
  • Illustrateur / Création graphique : Eddy Brière (photo) - Le Cercle Noir pour Fidelio (design). Tous droits réservés.
  • Crédits : Les films du premier, Les films du 24, TF1 Films Production
  • Franchise : 3ème volet de la saga Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?
Note des spectateurs :

Troisième volet d’une saga sympathique, Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? est inégal, mais remplit sa fonction première : faire rire. Grâce notamment à Christian Clavier, Chantal Lauby et Pascal N’Zonzi, vraies locomotives comiques.

Synopsis : Ce sont bientôt les 40 ans de mariage de Claude et Marie Verneuil. Pour cette occasion, leurs quatre filles décident d’organiser une grande fête surprise dans la maison familiale de Chinon et d’y inviter les parents de chacun des gendres, pour quelques jours. Claude et Marie vont devoir accueillir sous leur toit les parents de Rachid, David, Chao et Charles : ce séjour “familial” s’annonce mouvementé.

Un enfantement dans la douleur

Critique : Si les étoiles s’alignent parfaitement au-dessus du berceau de certaines œuvres, d’autres cumulent les embuches et autres avanies. Ce fut le cas de ce troisième volet de la saga de la famille Verneuil qui devait initialement se tourner en 2020 et qui a été repoussé d’un an à cause de la pandémie de Covid-19. Cela a notamment obligé Julia Piaton à céder sa place à Alice David dans le rôle d’une des filles de la famille pour des raisons de planning. Par la suite, le tournage a été interrompu durant une semaine à la suite du décès de trois machinistes lors d’un terrible accident de voiture. Ce drame a assurément pesé lourdement sur l’ambiance du tournage, même si cela ne se ressent pas au visionnage.

Enfin, la sortie a également été bousculée à cause des accusations de viol qui pèsent sur l’humoriste Ary Abittan depuis le mois de novembre 2021. Autant d’éléments qui n’ont eu de cesse de percuter la sortie de cette comédie qui se doit de casser la baraque comme les deux précédents, d’autant que le contexte de l’exploitation est plutôt morose depuis le début de l’année 2022.

Des rires réguliers grâce au trio Clavier, Lauby et N’Zonzi

Pourtant, Qu’est-ce qu’on a tous fait au Bon Dieu ? a apparemment tout pour être un nouveau triomphe au box-office. Effectivement, les auteurs ont repris les recettes qui ont fait le succès des deux premiers et les appliquent ici consciencieusement. Ils ont même tenu compte des remarques souvent notées à l’encontre du casting des enfants de la famille, tous interchangeables et globalement lisses et sans intérêt, en leur consacrant moins de temps de présence à l’écran. Et de fait, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau et Noom Diawara ne servent jamais de moteur comique au sein du film. D’ailleurs, l’histoire qui sert ici de fil rouge très ténu – la célébration des quarante ans de mariage du couple Clavier – Lauby – permet surtout aux auteurs d’introduire de nouveaux personnages amusants, en l’occurrence les beaux-parents de tout ce beau monde.

Ce sont donc bien les mésaventures de tous ces adultes du troisième âge qui constituent le socle comique du long-métrage. Et il faut avouer que c’est plutôt réussi dans l’ensemble. Philippe de Chauveron a bien compris qu’il a sous la main de vraies locomotives du rire avec Christian Clavier, encore hilarant en bourgeois raciste et veule, mais finalement sympathique une fois recadré par sa femme, l’excellente Chantal Lauby. L’autre couple gagnant est assurément celui formé par Salimata Kamate et Pascal N’Zonzi (les inénarrables Koffi qui nous font encore rire), mais on aime également les deux asiatiques incarnés par Bing Yin et sa femme poivrote jouée avec conviction par Li Heling. Même Daniel Russo parvient à ne pas être irritant et son duo avec Nanou Garcia fonctionne parfaitement.

Le film Shalom alaykoum

On peut bien évidemment regretter une réalisation toujours aussi impersonnelle, un script qui se contente d’aligner les vignettes drolatiques sans vraiment offrir d’arc narratif fort, ainsi qu’un manque global de folie car on imaginait une cérémonie finale apocalyptique, or rien de bien méchant n’arrive. Toutefois, les auteurs sont suffisamment malins pour avoir glissé précédemment un nombre conséquent de moments franchement marrants, parfois euphorisants et des répliques qui claquent plutôt bien.

Et puis une comédie qui s’amuse des travers de nos concitoyens sans craindre de faire appel parfois à des clichés dont les auteurs rient avec une belle complicité fait toujours du bien. Certes, on a connu plus audacieux en la matière et le premier film de la saga était nettement plus pertinent, mais cela ne servait à rien de refaire la même chose. Cette fois-ci, la comédie cherche surtout à rassembler un peuple français riche de ses différentes couleurs et cultures. A une époque où la tendance est plutôt au repli communautariste, on ne peut que saluer l’initiative, une fois de plus.

Critique de Virgile Dumez

La saga Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ? sur CinéDweller

Les sorties de la semaine du 6 avril 2022

Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu, l'affiche

© 2022 Les films du premier – Les films du 24 – TF1 Films Production / Affiche : Eddy Brière (photo) – Le Cercle Noir pour Fidelio (design). Tous droits réservés.

Biographies +

Philippe de Chauveron, Chantal Lauby, Christian Clavier, Ary Abittan, Medi Sadoun, Frédéric Chau, Noom Diawara, Frédérique Bel, Elodie Fontan, Pascal N’Zonzi, Salimata Kamate, Nanou Garcia, Emilie Caen, Daniel Russo

Trailers & Vidéos

trailers
x
Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon dieu, l'affiche

Bande-annonce de Qu'est-ce qu'on a tous fait au bon Dieu ?

Comédie

x