Zabou Breitman

Actrice, Réalisatrice
Les hirondelles de kaboul affiche du film

Personal Info

  • Nationalité : Française
  • Date de naissance : 30 octobre 1959 à Paris (France)
  • Crédit visuel : © 2019 Memento Films Distribution Crédits : Les Armateurs, Melusine Productions, Close up films

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Les hirondelles de Kaboul : la critique du film

Zabou Breitman a connu une prolifique carrière d’actrice depuis les années 80, tournant avec Coline Serreau (La crise), Pierre Jolivet (Ma petite entreprise) ou Pierre Schoeller (L’exercice de l’État). Elle est aussi réalisatrice depuis Se souvenir des belles choses (2002), César du meilleur premier film.

Des succès à la scène et à l’écran

Fille des comédiens Jean-Claude Deret et Céline Léger, Zabou Breitman a pour nom de scène le seul prénom de « Zabou » pendant ses quinze premières années de carrière.

Elle mène depuis les années 80 un double parcours à la scène et au cinéma, auquel il faut ajouter ses prestations pour la télévision.

Comédienne et metteuse en scène de théâtre, Zabou est lauréate de plusieurs récompenses dont le Molière du metteur en scène pour L’Hiver sous la table (2004) et celui de l’adaptateur pour Des gens (2009).

Elle débute au cinéma en 1981 avec le rôle de Blanche-Neige dans la comédie Elle voit des nains partout ! de Jean-Claude Sussfeld. Elle participe ensuite à La boum 2 (1982) de Claude Pinoteau, joue la compagne de Depardieu dans Une femme ou deux (1985) de Daniel Vigne, et explose la même année dans Billy Ze Kick de Gérard Mordillat, pour lequel elle est nommée au César du meilleur espoir féminin. La voilà bien lancée.

De Zabou à Zabou Breitman

Épouse de Claude Brasseur dans Dandin (1988) de Roger Planchon, Zabou incarne le rôle-titre de La travestie (1988) pour Yves Boisset. Elle traverse les années 90 en interprétant surtout des seconds rôles, dans des films inégaux signés Diane Kurys, Didier Kaminka ou Henri Verneuil. Intervieweuse dans Une époque formidable (1991) de Gérard Jugnot, épouse de Jacques Gamblin dans Tenue correcte (1996) de Philippe Lioret, elle joue la sœur de Vincent Lindon dans La crise (1992) de Coline Serreau, et son ex dans Ma petite entreprise (1999) de Pierre Jolivet, deux films pour lesquels elle est nommée au César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Zabou Breitman se lance ensuite dans la réalisation avec Se souvenirs des belles choses (2002), un beau film sur la mémoire qui obtient trois César, dont ceux de la meilleure première œuvre et de la meilleure actrice pour Isabelle Carré. D’autres longs métrages suivront, qui auront moins d’impact, à l’exception du film d’animation Les hirondelles de Kaboul (2019), coréalisé avec Éléa Gobbé-Mévellec.

Dans les années 2000 et 2010, elle continue à incarner des seconds rôles à l’écran, mère de famille dans Le premier jour du reste de ta vie (2008) de Rémi Bezançon, cadre dans Rien de personnel (2009) de Michel Gokalp, gérante de supermarché dans Discount (2014) de Louis-Julien Petit, ou directrice d’école dans Monsieur et Madame Adelman (2017) de Nicolas Bedos. Elle est encore nommée au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour son interprétation de la conseillère en communication du ministre dans L’exercice de l’État (2011) de Pierre Schoeller.

Gérard Crespo

Filmographie (réalisatrice, longs métrages)

  • 2002 : Se souvenirs des belles choses
  • 2006 : L’Homme de sa vie
  • 2008 : Je l’aimais
  • 2010 : No et moi
  • 2019 : Les Hirondelles de Kaboul (coréalisé avec Éléa Gobbé-Mévellec)

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Les hirondelles de kaboul affiche du film

Bande-annonce de

Actrice, Réalisatrice

Bande-annonce de Banzaï

Bande annonce de Gwendoline

Bande annonce de Salauds de pauvre

x