Stuart Whitman

Acteur
Le jour et l'heure avec Signoret, de René Clément

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 1 février 1928, à San Francisco, Californie (Etats-Unis)
  • Date de décès : 16 mars 2020, à l'âge de 92 ans, à Montecito, Californie (Etats-Unis)

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

 

Stuart Whitman appartient aux acteurs hollywoodiens aux promesses d’une décennie qui se tournèrent faute de mieux vers la série B.

Stuart Whitman s’est éteint en Californie le 18 mars 2020, à l’âge de 92 ans. L’acteur américain démarre en 1951 dans Le choc des mondes, une apparition non créditée. Il apparaît dans le film de science fiction Le jour où la terre s’arrêta de Robert Wise.

Il affiche un goût pour le western (Quatre étranges cavaliers d’Allan Dwan, Duel dans la boue de Richard Fleischer, Sept hommes à abattre de Budd Boetticher, Les Comancheros de Michael Curtiz, Rio Conchos de Douglas Williams, Captain Apache d’Alexandre Singer). Il affectionne également le cinéma de guerre. Stuart Whitman, qui a passé trois ans dans l’armée, y est à l’aise. Les commandos passent à l’attaque de William A. Wellman, Le jour le plus long, La dernière évasion de Walter Grauman…

Stuart Whitman, des espoirs de grandeur et une nomination aux Oscars

Rio Conchos : affiche du film avec Stuart Whitman

Rio Conchos – © 1964 Twentieth Century Fox Film Corp

Stuart Whitman se distingue dans le film biblique L’histoire de Ruth de Henry Koster en 1960, le film noir Crime Société anonyme de Joey Collins, La Marque de Guy Green, qui lui vaut une nomination aux Oscars comme meilleur acteur, et François d’Assise de Michael Curtiz. René Clément lui donne le premier rôle masculin de Le jour et l’heure, face à la grand Simone Signoret. On est impressionné.

Parmi ses rôles importants, on notera le film d’aventure Les sables du Kalahari, Sursis pour une nuit, La citadelle sous la mer… Ce dernier est le signe d’une carrière qui faiblit. Il plonge peu à peu dans la série B dans les années 70. On citera en vrac les lapins tueurs de Les rongeurs de l’apocalypse, le sous-exorcisme Ruby,  le Tobe Hooper Le crocodile de la mort, Guyana la secte de l’enfer, Le club des monstres, Les doigts du diable, Safari Cannibal, Les diamants de l’amazone, tous dans le genre horrifique.

Dans l’anonymat du cinéma d’exploitation

Parallèlement à ces films d’épouvante, dans les années 70 et 80, Stuart Whitman poursuit sa carrière dans le bis et l’action : Un dénommé Mister Shatter, Johnny Barrows, Crazy Mama de Jonathan Demme, Special Magnum d’Alberto de Martino, La Rage de tuer de René Cardona Jr.

Très présent à la télévision dès les années 70, il participe à de nombreuses séries dans les années 80 et 90, notamment Côte Ouest, L’agence tous risques, L’île fantastique, Arabesque et The Adventures of Superboy, série dans laquelle il interprétait le rôle du père adoptif de Clark Kent…

Les dernières années de l’acteur californien

Dans les années 90, ses apparitions au cinéma deviennent rares et insignifiantes : le film d’épouvante Sandman, le film de procès Trial by Jury, le thriller érotique Improper conduct... Des apparitions.

Après plus d’une centaine de rôles, il interrompt tout activité en 2000, avec le téléfilm L’homme du président, à l’âge de 72 ans. Il y faisait une apparition amicale auprès d’un Chuck Norris lui-même vieillissant qu’il avait côtoyé sur Walter Texas Ranger.

Sa mort en mars 2020 intervient quand la Californie est frappée par la vague de Covid-19. Peu se souviennent alors de sa célébrité passée, entre la fin des années 50 et la fin des années 60, lui qui fut jadis nommé aux Oscars et dont on se doit de faire l’éloge comme l’une des dernières vedettes de l’âge d’or d’Hollywood.

Lire l’article sur sa mort dans Variety.

Frédéric Mignard

 

Le jour et l'heure avec Signoret, de René Clément

Roger Soubie © Roger Soubie

Trailers & Videos

trailers
x
Le jour et l'heure avec Signoret, de René Clément

Bande-annonce de Le bison blanc (VO)

Acteur

Bande-annonce du Crocodile de la mort

x