Clint Eastwood

Acteur, Réalisateur
Clint Eastwood dans Impitoyable

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 31 mai 1930 à San Francisco, Californie (États-Unis)
  • Crédit visuels : Copyright Warner Bros. / Malpaso Productions - © Warner Bros Pictures

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Clint Eastwood a bâti sur six décennies une filmographie importante, conciliant son statut de star avec celui d’auteur  du septième art.

Clint Eastwood, l’une des dernières légendes du cinéma

Clint Eastwood débuta au cinéma en 1955 mais c’est Sergio Leone qui fit de lui une star internationale en le dirigeant dans Pour une poignée de dollars (1964), le premier grand western italien de l’histoire du septième art : son personnage taciturne de Joe contribua à élaborer le mythe de l’acteur. Eastwood et Leone se retrouvèrent avec Et pour quelques dollars de plus (1965) et Le Bon, la brute et le truand (1966), dont le statut d’œuvres culte n’a fait que croître au fil des années.

À Hollywood, Clint Eastwood se spécialisa alors dans les films d’action, poursuivant dans le western avec Un shérif à New York (1968) ou Sierra Torride (1970) de Don Siegel, le film de guerre avec Quand les aigles attaquent (1968) de Brian G. Hutton ou Les Proies (1971) de Don Siegel, ou le polar avec L’Inspecteur Harry (1971) de Don Siegel ou Le Canardeur (1974) de Michael Cimino.

À cette époque, Eastwood commença à avoir une réputation d’artiste réactionnaire, les méthodes expéditives de son personnage de Harry, qu’il retrouvera dans d’autres films, lui collant, à tort, une étiquette de citoyen adepte de la loi du talion, et l’acteur mit du temps à se défaire de cette image réductrice et encombrante.

En 1971, il passa à la réalisation, avec pour premier film Un frisson dans la nuit, thriller d’angoisse réussi, excellente série B passée un brin inaperçue à sa sortie, de même que le délicat Breezy (1973), avec William Holden.

La plénitude d’un réalisateur au sommet de son art

Mieux accueillis par le public furent ses westerns Josey Wales hors-la-loi (1976) et Pale Rider – le Cavalier solitaire (1985), mais la critique faisait toujours la fine bouche, n’admettant son talent que pour l’intimiste Honkytonk Man (1983), qui par contre ne trouva pas son public.

Si Clint Eastwood continua à jouer occasionnellement dans des films d’autres réalisateurs, tels Richard Tuggle pour La Corde raide (1984) ou Buddy Van Horn pour La Dernière cible (1988), c’est désormais dans ses propres films qu’il apparaissait, et il accepta aussi de rester uniquement derrière la caméra. Bird (1988), excellent biopic de Charlie Parker, est peut-être le premier métrage où il fut définitivement considéré comme un authentique auteur à part entière.

Les années 1990 et 2000 furent les plus brillantes de sa filmographie. Ses plus grandes réussites ont été le multi-oscarisé Impitoyable (1992), western crépusculaire, le mélodrame Sur la route de Madison (1995), l’étude de mœurs Minuit dans le jardin du bien et du mal (1997), le polar Mystic River (2003), le film de boxe Million Dollar Baby (2004), les films de guerre Mémoires de nos pères et Lettres d’Iwo Jima (2006), le drame Gran Torino (2008) et Invictus (2009), sur Nelson Mandela.

Ses films mêlent épure et classicisme, dont la lignée des cinémas de John Ford et Frank Capra dont il partage l’humanisme et une défense des valeurs fondamentales de la démocratie américaine, sans patriotisme ni sentimentalisme.

Les années 2010 seront plus inégales mais il redonna le meilleur de lui-même en filmant des récits tirés de faits réels, mettant en avant des personnages d’Américains moyens face à un moment crucial de leur existence, dans Sully (2016), La Mule (2018) et Le Cas Richard Jewell (2019).

Gérard Crespo

Filmographie

Filmographie (réalisateur)

  • 1971 : Un frisson dans la nuit (Play Misty for Me)
  • 1973 : L’Homme des hautes plaines (High Plains Drifter)
  • 1973 : Breezy
  • 1975 : La Sanction (The Eiger Sanction)
  • 1976 : Josey Wales hors-la-loi (The Outlaw Josey Wales)
  • 1977 : L’Épreuve de force (The Gauntlet)
  • 1980 : Bronco Billy
  • 1982 : Firefox, l’arme absolue (Firefox)
  • 1982 : Honkytonk Man
  • 1983 : Le Retour de l’inspecteur Harry (Sudden Impact)
  • 1985 : Pale Rider, le cavalier solitaire (Pale Rider)
  • 1986 : Le Maître de guerre (Heartbreak Ridge)
  • 1988 : Bird
  • 1990 : Chasseur blanc, cœur noir (White Hunter Black Heart)
  • 1990 : La Relève (The Rookie)
  • 1992 : Impitoyable (Unforgiven)
  • 1993 : Un monde parfait (A Perfect World)
  • 1995 : Sur la route de Madison (The Bridges of Madison County)
  • 1997 : Les Pleins pouvoirs (Absolute Power)
  • 1997 : Minuit dans le jardin du bien et du mal (Midnight in the Garden of Good and Evil)
  • 1999 : Jugé coupable (True Crime)
  • 2000 : Space Cowboys
  • 2002 : Créance de sang (Blood Work)
  • 2003 : Mystic River
  • 2004 : Million Dollar Baby
  • 2006 : Mémoires de nos pères (Flags of Our Fathers)
  • 2007 : Lettres d’Iwo Jima (Letters from Iwo Jima)
  • 2008 : L’Échange (Changeling)
  • 2009 : Gran Torino
  • 2009 : Invictus
  • 2010 : Au-delà (Hereafter)
  • 2011 : J. Edgar
  • 2014 : Jersey Boys
  • 2014 : American Sniper
  • 2016 : Sully
  • 2018 : Le 15 h 17 pour Paris (The 15:17 to Paris)
  • 2018 : La Mule (The Mule)
  • 2019 : Le Cas Richard Jewell (Richard Jewell)

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Clint Eastwood dans Impitoyable

Bande-annonce de Jugé coupable (VF)

Acteur, Réalisateur

Bande-annonce de Un monde parfait

Bande-annonce de Chasseur blanc, coeur noir (VO)

x