Note des spectateurs :

Premier jour France : Aquaman et le royaume perdu. Les vacances arrivent et les sorties commencent. Dans ce contexte, Aquaman et le Royaume perdu tente sa chance et c’est un plongeon dans l’inconnu pour Warner.

Aquaman et le royaume perdu d’avance émerge des nouveautés du mercredi avec 93 494 entrées en une journée (dont 25 963 en avant-première), mais ne fait pas de vague. C’est un retrait de 57 000 entrées par rapport au premier carnet de bord paru un mercredi 19 décembre 2018. Ce dernier avait magnifiquement performé, avec une déferlante de 3 289 776 spectateurs pour Warner. Sa suite, toujours signée James Wan, compte dépasser les 2 000 000 d’entrées à l’issue des vacances de Noël. Pourquoi pas ?

L’ogre Didier Bourdon ne cesse de tourner. Avec Chasse gardée, il trouve 55 967 spectateurs dans 500 cinémas, ce qui est encourageant. Le premier novembre, il était à l’affice d’Inestimable d’Eric Fraticelli qui avait agrégé 46 732 tickets dans 250 cinémas, mais le contexte ultra local n’était pas le même. C’est en tout cas mieux que Beaux parents (28 000 entrées en un jour), Permis de construire (26 155), Mes très chers enfants (25 618) et évidemment que Garde Alternée, sorti il y a 6 ans, un 20 décembre 2017 (17 622).

Pierre François Martin-Laval fait encore des films. Après la nullité des Profs 2, Gaston Lagaffe et Les vengeances du maître Poutifard, les spectateurs ont quand même tenté de voir son dernier outrage. Et pour cause, Jeff Panacloc a fait le tour des plateaux pour mesurer sa popularité. Au vu du film, les 40 612 spectateurs dans 443 cinémas ne sont pas catastrophiques (22 136 entrées en avant-premières, tout de même). C’est évidemment en province que l’essai cinématographique franchouillard a le plus cartonné, avec un coef de 34. A Paris-Périphérie, on n’a recensé que 1 181 curieux dans 33 cinémas.

Les Colons de Felipe Galvez Haberle, Prix de la Critique internationale à Cannes – Un Certain Regard, a fait le plein en avant-premières (5 028 entrées pour un total de 8 495 spectateurs). Pour un film chilien et une sortie Dulac Distribution, c’est encourageant. Le distributeur, spécialisé dans l’art et essai hardcore, a réussi de belles sorties en 2023, avec notamment Dancing Pina (total de 90 000) et Chili 1976 (50 273). On lui souhaite une aussi belle prouesse sur ces colons du 7e art.

Luc Jacquet n’a plus la cote. Ses manchots non plus. Voyage au Pôle Sud, suite du documentaire La marche de l’Empereur, doit survivre à un accueil frileux (8 180 nouveaux nés dans 179 nids, dont 5 162 en preview). C’est encore moins qu’Il était une fois une forêt (9 361 entrées dans 351 salles) et L’Empereur (15 984 dans 343). En 2005, La marche de l’empereur avait ouvert à 54 166 oisillons dans 408 cinémas. Une autre époque, celle où Disney l’accompagnait.

En 6e place des nouveautés, La fille de son père d’Erwan Le Duc trouve 7 935 spectateurs dans 120 cinémas. C’est faible. Son premier film, Perdrix en avait comptabilisé 10 823 dans 138 cinémas, avant de finir à 143 672 spectateurs.

Point d’éclat pour Fanny Ardant : Ma France à moi comptabilise 5 503 Français dans 92 cinémas, dont la moitié en avant-premières.

Une équipe de rêve, sortie Disney de la semaine, est un désastre, avec 2 840 spectateurs dans 184 cinémas, soit une moyenne ahurissante, pour une telle sortie, de 15 spectateurs par écran. On notera que la comédie de Taika Waititi, avec Michael Fassbender et Elisabeth Moss, était accompagnée d’une horreur en guise d’affiche. Un repoussoir pour un titre d’une banalité affligeante.

Frédéric Mignard  

Premier jour France : Aquaman et le royaume perdu plonge dans l’inconnu

(Les sorties du mercredi 21 décembre 2023)

Affiche teaser d'Aquaman et le royaume perdu

Courtesy Warner Bros Pictures/ ™ & © DC Comics