Malavita : la critique du film + test DVD (2013)

Comédie, Action, Film de mafia | 1h52min
Note de la rédaction :
6.5/10
6.5
Malavita de Luc Besson, l'affiche

Note des lecteurs

Luc Besson assume franchement la carte de la comédie dans Malavita, polar normand avec Michelle Pfeiffer et Robert de Niro qui ne manquent pas une occasion de s’amuser avec les clichés de la famille mafieuse en exil.

Synopsis : Fred Blake alias Giovanni Manzoni, repenti de la mafia new-yorkaise sous protection du FBI, s’installe avec sa famille dans un petit village de Normandie. Malgré d’incontestables efforts d’intégration, les bonnes vieilles habitudes sanglantes et violentes vont vite reprendre le dessus.

Robert de Niro jubile dans Malavita de Luc Besson

Copyright Jessica Forde/ EUROPACORP- TF1 FILMS PRODUCTION – GRIVE PRODUCTIONS

Malavita, une famille dans la mafia

Critique : Avec les noms de Besson réalisateur, De Niro, Michelle Pfeiffer et Martin Scorsese au générique, on pouvait s’attendre à ce que Malavita fasse des étincelles au box-office. Nada. Pas même 1 million d’entrées en France, où seulement 958.000 spectateurs ont célébré le retour de maître Besson au film d’action live, après un trop long détour par l’animation.

Force est d’admettre pourtant, que le réalisateur de Nikita et de Léon s’est bien amusé. Le polar mafieux est tiré de l’œuvre de Tonino Benaquista, baptisé du nom d’une chienne, féroce témoin de la vie d’exil que mène en secret une famille de la pègre new-yorkaise. Celle-ci essaie de la jouer discrète en Normandie, ne manque pas de panache. Le style Besson, à peine diminué par l’intrigue adolescente et l’approche humoristique, est prégnant et le divertissement total.

Un casting impérial, un divertissement euphorisant

Le casting est impérial, de De Niro, qui freine (mais alors à peine) ses tendances sadiques, à bitchy Pfeiffer, qui n’a pas oublié son passage par Jonathan Demme dans Veuve mais pas trop.

Du divertissement, donc, mais souvent euphorisant, jusqu’au final pétaradant. Disponible en VOD, blu-ray et DVD (oui, un support qui existe encore, malheureusement !) chez Europa depuis le 12 mars.

Les sorties de la semaine du 23 octobre 2013

Malavita de Luc Besson, l'affiche

Copyrights 2013 Europa Corp

Test DVD

Compléments : 1.5 / 5

Vraiment pas grand-chose !

Le making of de 22mn donne la parole au romancier, au réalisateur, s’intéresse aux effets spéciaux, aux costumes (pour le côté nineties), à la balistique, au décor normand, aux maquillages… Le tout est entrecroisé d’entretiens promo avec les comédiens stars. Un peu superficiel.

On apprécie la présence d’une galerie d’affiches internationales, on retrouve rarement ce type de suppléments qui personnalise vraiment la galette. Malheureusement ici, les visuels promotionnels défilent tellement vite qu’on ne profite de rien. Qu’avaient-ils en tête en réalisant cela?<br> Pas de commentaire audio, de bande-annonce… C’est un peu vide.

Image 4/5

Pour du DVD, l’image est élégante, parfaitement adaptée au parti pris esthétique du film qui bénéficie de couleurs chatoyantes. On distingue même une certaine profondeur de champ.<br> Loin d’être techniquement un DVD bas de gamme.

Son : 3.5/5

Explosions, fusillades, tubes du top 50… Le DVD annonce fièrement la couleur sonore avec un 5.1 DD qui offre un certain panache à la projection. Pas de quoi incommoder les voisins toutefois, il manque une vraie ampleur aux voix qui n’ont pas la force cristalline à laquelle le support HD nous a habitués, que ce soit en VO mélangé au français, à la piste VF qui vraiment ne s’impose pas !

Critique : Frédéric Mignard

Voir en VOD

Trailers & Vidéos

trailers
x
Malavita de Luc Besson, l'affiche

Bande-annonce de Malavita

Comédie, Action, Film de mafia

x