Le meilleur reste à venir : la critique du film (2019)

Comédie | 1h57min
Note de la rédaction :
4/10
4
Le meilleur reste à venir : affiche du film

Note des spectateurs :
[Total : 1   Moyenne : 2/5]

Le meilleur reste à venir : un bel emballage ne suffit pas à cacher le vide scénaristique de cette histoire d’amitié alambiquée dont le meilleur tarde à venir.

Synopsis : Suite à un énorme malentendu, deux amis d’enfance, chacun persuadé que l’autre n’a plus que quelques mois à vivre, décident de tout plaquer pour rattraper le temps perdu.

Patrick Bruel sans nuances

Critique : Une nouvelle fiction avec, aux commandes Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière, les papas du désormais mythique Le prénom aux répliques virevoltantes, voilà qui laisse augurer du meilleur ! Mais bien vite, nos espoirs s’envolent.

Après une nuit de volupté, César Montesiho (Patrick Bruel) est extirpé de son lit par des huissiers venus saisir son mobilier. Crâneur, il feint le détachement à coups de grandes envolées de peignoir faussement théâtrales et vraiment surjouées jusqu’à ce qu’il comprenne que sa voiture aussi va lui être confisquée. Il menace alors de se jeter par la fenêtre et atterrit malencontreusement dans le bac à fleurs placé juste sous son balcon. Quand le soir, son ami Arthur Dreyfus, chercheur à l’institut Pasteur, réputé pour son intégrité et son anxiété permanente, constate sa blessure, il l’incite à se rendre à l’hôpital pour passer une radio. Comme César qui vit dans le désordre le plus total n’a jamais le moindre papier sur lui, il va même jusqu’à lui prêter sa carte vitale. Quand les médecins détectent un problème de santé et convoquent le propriétaire de ladite carte, ils n’imaginent pas se tromper de malade.

Fabrice Luchini et Patrick Bruel dans Le meilleur est à venir

Photo © Mika Cotellon-Chapter2 / Chapter 2, Pathé, M6 Films, Fargo Films, CN8 Productions, Belga Productions, Onyx Films, en association avec Cofimage 30, Cofinova 15, La Banque Postale Image 12, Belga Film Fund et avec la participation de Canal +, Ciné +, M6, W9

Scénario sans âme

A partir de cette trame bancale tente de se développer une improbable histoire d’amitié entre deux êtres gavés d’antinomies (l’un totalement laxiste, l’autre psychorigide) censées nous apporter une bonne tranche de rire mais dont l’outrance crée, dans un premier temps, un sentiment de malaise qui se transforme finalement en désintérêt total. En mode survolté, Patrick Bruel abandonne l’humour et la légèreté dont il nous avait régalé dans Le prénom pour se jeter dans le piège sans nuance du balourd trop sûr de lui pour susciter une seconde d’attendrissement.

Face à une telle tornade, Fabrice Luchini n’a d’autre choix que d’adopter la posture du petit garçon pris en faute, sa célèbre faconde en berne et le regard tombant. Si leur escapade en Inde à la recherche d’un gourou-guérisseur aussi fantasque que le reste, apporte une brève bouffée d’exotisme grâce à ses couleurs chaudes et à son rythme enjoué, on s’interroge de plus en plus sur le sens de cette comédie invraisemblable aux répliques faciles dont le paroxysme est atteint avec On ne va pas en faire toute une affaire, Dreyfus et aux clichés redondants.

Le meilleur reste à venir, vraiment sur le tard

Si l’espoir d’une embellie se dessine, c’est du côté des rôles féminins, prétendument secondaires qu’il faut la chercher. Zineb Triki, magnifique de douceur dans le rôle de cette femme à la tête d’un groupe destiné à venir en aide aux personnes malades, nourrit de dignité et d’élégance, ce récit jusqu’alors indigent, tandis que Pascale Arbillot distille une discrète note d’émotion. Et puis, la fin, grâce au discours funèbre qu’Arthur adresse à son ami César, nous restitue enfin l’indéniable talent d’orateur de Luchini. Et c’est là que le meilleur arrive. Hélas, trop tard !

Critique : Claudine Levanneur 

Sorties de la semaine du 4 décembre 2019

Sorties VOD de la semaine du 6 avril 2020

 

Le meilleur reste à venir : affiche du film

Photo © Mika Cotellon-Chapter2 / Chapter 2, Pathé, M6 Films, Fargo Films, CN8 Productions, Belga Productions, Onyx Films, en association avec Cofimage 30, Cofinova 15, La Banque Postale Image 12, Belga Film Fund et avec la participation de Canal +, Ciné +, M6, W9

Trailers & Vidéos

trailers
x
Le meilleur reste à venir : affiche du film

Bande-annonce du Meilleur reste à venir

Comédie

x