Paul Azaïs

Acteur
logo célébrité

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 6 mai 1902 à Paris (France)
  • Date de décès : 17 novembre 1974 à Paris (France)

Biographie

Note des spectateurs :

Acteur français, Paul Azaïs débute dans des opérettes et au music-hall, avant d’aborder le cinéma avec Les trois masques (1929) d’André Hugon. L’arrivée du parlant en fait un populaire second rôle, en raison de sa gouaille et son naturel. Paul Azaïs joue les bons copains et les braves gars, composant souvent l’élément comique des nombreuses bandes dans lesquelles il apparaît.

En 1932, Paul Azaïs est mécanicien dans Fantômas de Paul Fejos, et soldat dans Les croix de bois (1932) de Raymond Bernard, qui lui confie un rôle de révolutionnaire dans Les misérables (1934) et de boxeur dans Anne-Marie (1936). Si Paul Azaïs est un visage familier du comique troupier avec Adémaï aviateur (1932) de Jean Tarride ou Un de la légion (1936) de Christian-Jaque, il est également sollicité pour des projets plus ambitieux, tels Pension Mimosas (1934) de Jacques Feyder et Sans lendemain (1939) de Max Ophuls.

La guerre et l’Occupation n’interrompent pas son activité, mais Paul Azaïs est victime d’un accident de vélo en 1943, qui lui occasionne une fracture du crane et des troubles de la mémoire, mais aussi des difficultés financières. On lui propose alors beaucoup de rôles mais souvent mineurs. Publicitaire dans Adrien (1943) de Fernandel, pote de Tino Rossi dans Destins (1946) de Richard Pottier, Paul Azaïs est inspecteur dans Rapide de nuit (1948) de Marcel Blistène ou compositeur dans Je n’aime que toi (1949) de Pierre Montazel.

Dans les années 50, il tourne encore une quarantaine de films. On retiendra ses rôles de chauffeur dans La nuit est mon royaume (1951) de Georges Lacombe, et de patron du bal dans le segment « Le masque » du Plaisir (1952) de Max Ophuls, qui le dirige aussi en cocher dans Madame de… (1953). L’acteur est encore révolutionnaire dans Si Versailles m’était conté (1953) de Sacha Guitry, ou patron de bistrot dans Razzia sur la chnouf (1955) de Henri Decoin.

En 1957, Paul Azaïs fonde l’association La Roue tourne, qui a pour vocation d’aider les artistes tombés dans l’oubli et nécessiteux. Il tourne un dernier film en 1961 et retire. Paul Azaïs décède treize ans plus tard.

Gérard Crespo

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
logo célébrité

Bande-annonce de La nuit est mon royaume

Acteur

x