Note des spectateurs :

Box-office américain : Nope remporte les suffrages de la semaine avec une première position et la meilleure moyenne du week-end.

Chantre du cinéma d’horreur et de la salle, Jordan Peele a su parler au public. Outre des critiques positives, Nope suscite la curiosité d’un large public. Avec 44 000 000$ dans 3 785 cinémas, c’est le deuxième meilleur week-end pour le cinéaste, derrière Us (71 000 000$), mais devant Get Out (33 000 000). Nope rentabilisera vite ses 68M$ de budget. Universal connaît décidément un bel été.

L’autre sortie de la semaine se situe dans le circuit indépendant. My Donkey, My Lover & I, alias Antoinette dans les Cévennes, est un échec. 30 000$ dans 51 cinémas, c’est très peu. Sa moyenne de 588$ par écran est anémique. Le distributeur Greenwich Entertainment aurait dû proposer le film dans un circuit plus limité pour faire marcher le bouche-à-oreille. Les critiques étaient néanmoins favorables.

Du côté des continuations, Thor: Love & Thunder a fait le plein (-52.6%). Le Marvel Movie va s’éteindre progressivement au-delà de l’été, mais les 400M$ lui sont d’ores et déjà hors de portée (22M$, 276M$ à ce jour).

Les Minions 2 : Il était une fois Gru est stable (-34%), avec 17.7M$ pour son 4e week-end. Les nabots jaunes sont aux portes des 300M$. C’est très bien. C’est l’autre succès du moment pour la major Universal.

Le thriller de Sony Pictures, Where the Crawdads Sing confirme le bon score des derniers jours avec 38M$ en moins de 10 jours quand Paws of Fury est moribond (13.7M$). C’est l’un des rares flops de Paramount, en cette année 2022, puisqu’il faut rappeler que le studio est derrière le phénomène Top Gun : Maverick, toujours aussi stable (-18.7%) en 9e semaine.  Tom Cruise est toujours dans les étoiles, avec 10M$ de plus dans ses recettes qui s’élèvent à un niveau stellaire de 635M$. Jurassic World Dominion, en raison d’un bouche-à-oreille moyen, devra se contenter de s’arrêter avant les 400M$. Il se situe actuellement en 9e place, avec 2.9M$ et un total gratifiant de 365M$.

Elvis fédère (-21% / 6.2M$/ total de 118M$). Cette stabilité est satisfaisante pour le studio Warner.

Frédéric Mignard