Note des spectateurs :

Box-office USA : Les Bad Guys est un beau succès pour Dreamworks et Universal quand Les animaux Fantastiques 3 s’effondre.

Avec un budget moyen dépassant à peine les 60M$, Les Bad Guys de Dreamworks, distribué par Universal fait fort. Le film engrange 24M$ pour une belle première place, quand les pronostics le plaçait à 15M$. C’est une confirmation du succès des films à destinations des plus jeunes après les succès de Tous en scène 2 (162M$) et de Sonic 2 (toujours classé 2e du classement, à 15M$ pour un total de 145M$). On notera qu’en France Les Bad Guys a satisfait 436 000 spectateurs en 15 jours, avec une certaine régularité.

La chute de la semaine revient à Les animaux fantastiques 3 : les secrets de Dumbledore, peu apprécié du public, qui s’effondre de 66.8% de ses recettes pour un second week-end très insuffisant de 14M$. Désormais, avec un total de sur 10 jours à 67M, ce segment de la franchise Harry Potter ne pourra pas atteindre les 100M$ aux USA. Heureusement, l’international lui est favorable avec 215M$. Le Japon, le Royaume-Uni, l’Allemagne et la Chine tirent cet épisode vers le haut.

En 4e et 5e places, deux films d’auteur trouvent un certain écho grâce à des combinaisons de 3 000 salles. The Northman de Robert Eggers et Un talent en or massif de Tom Gormican, ont coûté respectivement plus de 70 et 30M$. L’épopée viking par le réalisateur de The Lighthouse, ouvre à 12M$, la comédie métacinéma avec Nicolas Cage se contente de 7M$.

Parmi les continuations, A24 réussit un beau coup avec Everything Everywhere All at Once qui ne perd que 12% de ses recettes pour son 5e week-end. Le film barré avec Michelle Yeoh a déjà rapporté 27M$. Les blockbusters The Batman (367 000 000$, un succès), Morbius (69M$, un flop), sont en fin de course.

Le film français Petite maman de Céline Sciamma obtient la meilleure moyenne par écran pour son ouverture solide dans un circuit limité. Il se satisfait magnifiquement de 45 000$ dans 4 cinémas. Le successeur de Portrait de la jeune fille en feu avait été un lourd échec au box-office hexagonal en 2021.

Frédéric Mignard

The Northman, affiche du film de Robert Eggers (2022)

© Universal Studios