Elmer Gantry, le charlatan : critique du film et test blu-ray (1961)

Drame | 2h26min
Note de la rédaction :
8/10
8
Elmer Gantry le charlatan, l'affiche

  • Réalisateur : Richard Brooks
  • Acteurs : Burt Lancaster, Hugh Marlowe, Arthur Kennedy, Jean Simmons, Shirley Jones, John McIntire, Dean Jagger, Edward Andrews
  • Date de sortie: 03 Mai 1961
  • Nationalité : Américain
  • Titre original : Elmer Gantry
  • Année de production : 1960
  • Scénario : Richard Brooks d'après Sinclair Lewis
  • Directeur de la photographie : John Alton
  • Distributeur : United Artists
  • Editeur vidéo (combo) : Wild Side Vidéo
  • Sortie vidéo (combo) : Le 4 décembre 2019
  • Budget : 3 M$
  • Box-office France / Paris-périphérie : 194 335 entrées / 76 047 entrées
  • Box-office USA : 4,6 M$
  • Récompenses : - Oscars 1961 : Oscar du meilleur scénario adapté pour Richard Brooks, Oscar du meilleur acteur pour Burt Lancaster et Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle pour Shirley Jones - 1961 : Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique pour Burt Lancaster
Note des spectateurs :

Brûlot efficace contre les prédicateurs évangélistes, Elmer Gantry le charlatan bénéficie d’une réalisation majestueuse et de prestations remarquables des acteurs. Un classique à redécouvrir dans de magnifiques conditions.

Synopsis : Elmer Gantry est un voyageur de commerce beau parleur qui vit de petites combines et séjourne dans des hôtels miteux. Son chemin croise celui de Sharon Falconer, la prédicatrice de la troupe itinérante “Le Renouveau angélique”. Subjugué par cette dernière, mais flairant également la bonne affaire, Gantry lui propose ses services. Brillant par sa verve et son charisme, il rencontre un grand succès. Mais son tumultueux passé pourrait bien le rattraper…

Elmer Gantry : Richard Brooks enflamme Hollywood

© 1960 Elmer Gantry Productions – United Artists / © 2019 Wild Side Vidéo. Tous droits réservés.

Une genèse compliquée pour un film au sujet difficile

Critique : Au milieu des années 50, le scénariste et réalisateur Richard Brooks rencontre le romancier Sinclair Lewis, prix Nobel de littérature en 1930 et auteur du roman Elmer Gantry publié en 1927. Il tombe sous le charme de l’écrivain qui l’encourage à adapter son œuvre au cinéma. Toutefois, il a fallu attendre plusieurs années pour parvenir à convaincre les exécutifs des grands studios puisque le roman s’en prend directement aux prédicateurs évangélistes qui parcourent les Etats-Unis. Les producteurs ont peur d’un boycott de la part des autorités religieuses, ce qui serait catastrophique pour la carrière commerciale du film.

Heureusement, Richard Brooks est alors un réalisateur prestigieux et influent qui vient de tourner La chatte sur un toit brûlant d’après Tennessee Williams. Le cinéaste peut également compter sur le soutien de Burt Lancaster qui est enthousiasmé par le rôle et pèse de tout son poids de star pour que le film se fasse. Chose faite en 1960, avec pour résultat un beau parcours au box-office américain et surtout un certain nombre de récompenses aux Oscars, dont celui du meilleur scénario pour Richard Brooks, du meilleur acteur pour Lancaster (ce sera son unique statuette) et de meilleure actrice dans un second rôle pour Shirley Jones, effectivement formidable en prostituée vindicative, mais toujours amoureuse de Gantry.

Burt Lancaster dans Elmer Gantry

© 1960 Elmer Gantry Productions – United Artists / © 2019 Wild Side Vidéo. Tous droits réservés.

La religion, un satané business !

Faisant preuve d’un sacré second degré, Brooks décrit par le menu le parcours atypique de ce représentant de commerce raté qui se découvre un talent pour exalter les foules. Doué d’un charisme extraordinaire, le bonimenteur va peu à peu se faire prêcheur, et ceci au contact d’une illuminée interprétée avec discrétion par Jean Simmons. Brooks, par le regard d’un personnage tiers – le journaliste sceptique incarné par Arthur Kennedy, sorte de double de Brooks qui fut lui-même reporter – observe les méthodes utilisées par ces charlatans.

Au nom de la religion, ces prédicateurs qui n’ont reçu aucune formation spécifique proposent des shows à l’américaine destinés à susciter l’admiration des foules et la religiosité des âmes faibles, permettant de générer de substantiels profits. Ou comment gagner un maximum d’argent grâce à la crédulité des foules. Brooks charge sabre au clair contre ces prophètes en papier mâché, mais parvient toutefois à leur octroyer une bonne dose d’humanité.

© 1960 Elmer Gantry Productions – United Artists / © 2019 Wild Side Vidéo. Tous droits réservés.

La caricature est évitée grâce à des personnages nuancés

Ainsi, malgré son comportement outrancier, Elmer Gantry n’est jamais totalement détestable. Il représente seulement une certaine idée de l’Amérique, obnubilée par l’idée de réussite, peu importe par quel moyen. Cela est également vrai pour l’ensemble des personnages qui ont le temps d’exister sur près de 2h30 de projection. C’est parfois un peu long, mais cette durée évite au long-métrage de tomber dans la caricature simpliste.

Porté par de superbes couleurs posées sur la pellicule par le directeur de la photographie John Alton, Elmer Gantry ne serait pas aussi fort sans la prestation hors norme de Burt Lancaster qui déborde d’un charme fou. Ses sourires permanents peuvent irriter à la longue, mais on oublie totalement l’acteur pour ne plus voir que ce personnage délirant, outrancier et finalement pathétique dans sa volonté permanente de plaire.

Un brûlot contre une certaine Amérique, toujours d’actualité

Portrait sans concession de l’Amérique (on se croirait devant un portrait de Donald Trump, mais avec soixante ans d’avance), Elmer Gantry, le charlatan est donc une œuvre majeure, et ceci en dépit de son sujet très américain. D’ailleurs, la France lui a réservé un accueil plutôt frileux à l’époque, et ceci malgré les Oscars glanés.

Wild Side Vidéo : les films de l'éditeur

Droits et conception graphique du logo Wild Side Vidéo

Le test du combo Blu-ray/ DVD/ Livret :

Elmer Gantry le charlatan, le combo Wild Side

© 1960 Elmer Gantry Productions – United Artists / © 2019 Wild Side Vidéo. Tous droits réservés.

Acheter le combo

Compléments & packaging : 5/5

Comme toujours avec l’éditeur Wild Side, il s’agit d’un très bel objet qui nous est proposé ici. Le packaging est luxueux, avec la présence à l’intérieur d’un copieux livret de 80 pages écrit spécialement par Philippe Garnier.

Sur les galettes, les cinéphiles pourront retrouver un entretien de 13min avec Jean-Claude Zylberstein, spécialiste de la littérature américaine qui nous parle de Sinclair Lewis et de la figure du Confidence Man à travers les romans et le cinéma américain. Intéressant, mais un peu décousu.

Patrick Brion assure le supplément le plus conséquent (44min) et revient avec passion sur la carrière de Richard Brooks, mais aussi celle de Sinclair Lewis, Lancaster et consorts. Il raconte en détail la genèse compliquée du projet, ainsi que la sortie du long-métrage. Bien qu’affaibli, Patrick Brion parvient à nous communiquer sa passion de toujours pour ce cinéma de l’âge d’or hollywoodien.

L’image du blu-ray : 4/5

Le générique est certes un petit peu plus abîmé, avec quelques griffures et un grain prononcé, mais la suite est d’excellente tenue. La restauration effectuée offre notamment une palette de couleurs très riche. On note également une belle précision de l’image, y compris dans des plans plus complexes à gérer. La présence d’un grain argentique est appréciable.

Le son du blu-ray : 4/5

Les deux pistes sonores proposées sont aussi efficaces l’une que l’autre. Certes, la version française paraît un peu plus compassée et centrée sur des voix un peu artificielles, mais cela n’est guère gênant. La version originale sous-titrée paraît plus équilibrée et naturelle. Les cinéphiles sauront vers laquelle se tourner.

Critique et test du combo Blu-ray/DVD/Livret :  Virgile Dumez

Les sorties de la semaine du 3 mai 1961

Elmer Gantry le charlatan, l'affiche

© 1960 Elmer Gantry Productions – United Artists / Illustrateur : Mascii. Tous droits réservés.

Trailers & Vidéos

trailers
x
Elmer Gantry le charlatan, l'affiche

Elmer Gantry, le charlatan : Extrait (VOST)

Drame

x