Louis Gossett Jr.

Acteur
Louis Gossett Jr. dans "Officier et gentleman" (1982)

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 27 mai 1936 à New York, État de New York (États-Unis)
  • Date de décès : 28 mars 2024 à Santa Monica, Californie (États-Unis)
  • Crédit visuel : Louis Gossett Jr. dans "Officier et gentleman" © 1989 New World Pictures, Marvel Entertainment. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Louis Gossett Jr. a obtenu l’Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Officier et gentleman, en 1983. Son nom est lié au cinéma d’action des années 80 et 90.  

Un acteur prolifique au cinéma et à la télévision 

Acteur afro-américain, Louis Gossett Jr. débute à la télévision en 1957 et tourne son premier long métrage de cinéma quatre ans plus tard. Dans les années 60 et 70, il apparaît notamment dans Un raisin au soleil (1961) de Daniel Petrie, Voyage avec ma tante (1972) de George Cukor, Le flic ricanant (1973) de Stuart Rosenberg et Les grands fonds (1977) de Peter Yates. Il parvient à se hisser en tête d’affiche avec la série B horrifique Vengeance d’outre-tombe (Marks, 1976) et Bande de flics ! (1977) réalisé par un Robert Aldrich sur le déclin. On le voit aussi dans de nombreuses productions télévisées comme la mini-série Racines (1977).  

Mais ce sont les années 80 qui lui permettent d’accéder à la gloire. Plus que Deux affreux sur le sable (1980) de Nicolas Gessner, c’est le drame romanesque Officier et gentleman (1982) de Taylor Hackford qui le rend véritablement célèbre. En sergent instructeur rigide qui annonce celui du Full Metal Jacket de Kubrick, Louis Gossett Jr. est étonnant, aux côtés du couple vedette formé par Richard Gere et Debra Winger. Il remporte alors l’Oscar du meilleur second rôle masculin, devenant la troisième personnalité noire à recevoir un Oscar pour une interprétation, après Hattie McDaniel (meilleur second rôle féminin en 1940) et Sidney Poitier (meilleur acteur en 1964).  

Louis Gossett Jr. et le cinéma d’action 

Après cette consécration, l’acteur est covedette de plusieurs films d’action, comme Enemy (1985) de Wolfgang Petersen, Aigle de fer (1986) de Sidney J. Furie, Le temple d’or (1986) de J. Lee Thompson, Le proviseur (1986) de Christopher Cain et Punisher (1989) de Mark Goldblatt. Le succès est moindre à la décennie suivante et Louis Gossett Jr. incarne des personnages peu marquants dans L’école des héros (1991) de Daniel Petrie Jr., La nuit du défi (1992) de Michael Ritchie, Un Anglais sous les tropiques (1994) de Bruce Beresford ou Destruction finale (1999) de Daniel Pepin.  

Il semble mieux utilisé au petit écran, et décroche en 1992 le Golden Globe TV du meilleur acteur dans un second rôle pour The Josephine Baker Story. Dans les années 2000 et 2010, le comédien reste très actif mais dans des œuvres sans relief, de Left Behind III: World at War (Baxley, 2005) à The Cuban (2019) de Sergio Navarretta, en passant par Dernier combat (2014) de Damian Lee, avec une prédilection pour le direct-to-video. On le retrouve en vieil homme dans La couleur pourpre (Bazawule, 2023). Louis Gossett Jr. est décédé le 28 mars 2024 à l’âge de 87 ans. 

Gérard Crespo 

Ils nous ont quittés en 2024 

x