Dakota Johnson

Actrice, Productrice
Madame Web, affiche

Personal Info

  • Date de naissance : 4 octobre 1989, Austin, Texas (États-Unis)

Biographie

Note des spectateurs :

Dakota Johnson est la fille du couple mythique Don Johnson et Melanie Griffith, et la petite-fille de Tippi Hedren. Pour autant, elle a appris à se faire un nom sans pour autant convaincre ailleurs que dans une trilogie érotique influente, mais barbante.

Un environnement riche et glamour, c’est ce qui caractérise la jeunesse de Dakota Johnson née en 1989 au sein d’une famille éminente de stars pas toujours très stables, surtout concernant l’abus de drogue. Ses parents ont divorcé après sept ans de mariage et de rocambolesques moments de crises qui ont fait la gloire de la presse à scandales en leur temps. Néanmoins, la toute jeune Dakota peut compter sur son beau-père, Antonio Banderas pour lui apporter un peu de stabilité dans un monde décadent dont elle va sortir par le mannequinat à la fin de son adolescence.

Elle tient son vrai premier rôle de cinéma en 2010 chez David Fincher qui l’engage dans le Facebook movie, The Social Network. Après des produits à destination des adolescents (Sortilège, 21 Jump Street), la fille de Melanie est prête à devenir à son tour une vedette à part entière grâce à la franchise Cinquante nuances de Grey, adaptation du roman érotique phénomène de E. L. James. Malgré la grande médiocrité du film, le succès cinématographique est énorme lors de la semaine de la Saint Valentin en 2015. Deux nouveaux romans seront adaptés en 2017 et 2018 avec à chaque fois des scores élevés au box-office : cumulés, les 3 films ont atteint 10 millions d’entrées en France. La carrière de la jeune comédienne restera étroitement liée à son personnage charnel d’Anastasia Steele.

Une actrice trop vite cataloguée ?

En dehors de la franchise Universal, Dakota Johnson n’a guère eu de chance. Celle qui a confié se battre contre la dépression depuis son adolescence va multiplier les projets sans impact. Pour Warner, elle est l’héroïne d’une comédie girlie futile, Célibataire, mode d’emploi aux côtés de Rebel Wilson, Alison Brie et Leslie Mann. Pour la Fox, elle est, avec Chris Hemsworth et Jeff Bridges, en haut de l’affiche plurielle de Sale temps à l’hôtel El Royale, un échec (2018). La même année, l’ancien mannequin est l’héroïne du remake tant attendu de Suspiria de Dario Argento. Mais cette curiosité arty est un désastre commercial qui ne dépasse pas les 40 000 entrées France malgré le nom de Luca Guadagnino (Call Me By Your Name) à la réalisation. L’actrice avait d’ailleurs été dirigée par le cinéaste italien dans A Bigger Splash en 2016, un autre remake classieux, cette fois-ci de La Piscine de Jacques Deray, avec Ralph Fiennes, Matthias Schoenaerts, et Tilda Swinton.

2024 : le flop de Madame Web fragilise sa carrière

Enfin, en 2024, le flop dantesque de Madame Web de S.J. Clarkson enterre un peu plus sa carrière de premier plan. Le spinoff de Spider-Man est un flop vertigineux ; il est immédiatement relégué au rang des nanars super-héroïques. La comédienne s’était pourtant faite rare dans les années 2020, avec très peu de rôles de premiers plans, à l’exception de La voix du succès de Nisha Ganatra, sortie malmenée par les confinements en 2020, et  The Lost Daughter (2021), réalisé par Maggie Gyllenhaal.

Peu attirée par la télévision, Dakota Johnson a toutefois tenu le premier rôle féminin dans Ben and Kate, sitcom d’une saison en 2012-2013. Depuis 2017, elle est en couple avec la star de la musique Chris Martin, leadeur du groupe pop Coldplay.

Filmographie de Dakota Johnson

Actrice, longs métrages
  • 1999 : La Tête dans le carton à chapeaux (Crazy in Alabama) d’Antonio Banderas
  • 2010 : The Social Network de David Fincher
  • 2012 : For Ellende So Yong Kim
  • 2012 : Goats de Christopher Neil
  • 2012 : 21 Jump Street de  Phil Lord et Chris Miller
  • 2012 : Cinq ans de réflexion (The Five-Year Engagement) de Nicholas Stoller
  • 2014 : Date and Switch de Chris Nelson
  • 2014 : Need For Speed de Scott Waugh
  • 2014 : Anarchy: Ride or Die (Cymbeline) de Michael Almereyda
  • 2015 : Cinquante nuances de Grey (Fifty Shades of Grey) de Sam Taylor-Wood
  • 2015 : Chloé et Théo (Chloe and Theo) d’Ezna Sands
  • 2015 : Strictly Criminal (Black Mass) de Scott Cooper
  • 2015 : A Bigger Splash de Luca Guadagnino
  • 2016 : Célibataire, mode d’emploi (How to be Single) de Christian Ditter
  • 2017 : Cinquante nuances plus sombres (Fifty Shades Darker) de James Foley
  • 2018 : Cinquante nuances plus claires (Fifty Shades Freed) de James Foley
  • 2018 : Suspiria de Luca Guadagnino
  • 2018 : Sale temps à l’hôtel El Royale (Bad Times at the El Royale) de Drew Goddard
  • 2019 : Wounds de Babak Anvari
  • 2019 : Le Cri du faucon (The Peanut Butter Falcon) de Tyler Nilson et Michael Schwartz
  • 2019 : Our Friend de Gabriela Cowperthwaite
  • 2020 : The Nowhere Inn de Bill Benz
  • 2020 : La Voix du succès (The High Note) de Nisha Ganatra
  • 2021 : The Lost Daughter de Maggie Gyllenhaal
  • 2022 : Am I OK? de Tig Notaro et Stephanie Allynne
  • 2022 : Cha Cha Real Smooth de Cooper Raiff
  • 2022 : Persuasion, de Carrie Cracknell
  • 2023 : The Disappearance of Shere Hite de Nicole Newnham (Voix)
  • 2023 : Daddio de Christy Hall
  • 2024 : Madame Web de S. J. Clarkson
x