Note des spectateurs :

Encore un week-end désastreux pour les salles américaines qui subissent une semaine dite estivale avec un numéro 1 à 14M$. En cause ? Les conséquences de la pandémie et de la grève des scénaristes. Une fois de plus, l’horreur sauve (un peu) les meubles, avec la sortie d’In a Violent Nature.

Pas de bouche-à-oreille positif pour Mad Max Furiosa qui s’effondre pour son 2e week-end, en 3e position. Avec 49M$ à l’issue de ce 2e tour, le 5e épisode de la saga Mad Max a carrément perdu la première place face à Garfield. Le film d’action de George Miller en est réduit à 10.7M$ contre 14M$ pour le chat animé en images de synthèse, qui dépasse les 51M$ en 10 jours. Un succès pour Sony et un échec pour Warner et le bon cinéma. Pour les multiplexes, en revanche, c’est désastreux, puisqu’un numéro 1 à 14M$ pour un week-end de juin, c’est carrément le fond du trou.

C’était hier : quand le mois de juin rimait avec succès

Pour mémoire, juin, c’est le mois où Wonder Woman a réalisé 103M$ le week-end du 2 juin 2017, Jurassic World a comptabilisé 208M$ le week-end du 12 juin 2015, Man of Steel avait survolé les 116M$ le week-end du 14 juin 2013, The Incredibles 2 avait lorgné du côté des 182M$ en sortant un 15 juin, la suite du Monde de Nemo avait empoché 135M$ le week-end correspondant au 17 juin…

Même Mad Max Fury Road avait ouvert à 58M$ en 2015, ce qui fait de lui le 29e meilleur démarrage pour un mois de juin (hors inflation).

Moins de nouveautés, mais également moins de titres séduisants

Les spectateurs pourraient se précipiter vers les quelques blockbusters à l’affiche, mais ce n’est pas le cas. Les continuations de Blue & Compagnie de  John Krasinski (2e, 10.8M$, total de 80M$) ou de The Fall Guy (4.2M$, total de 80M$) démontrent dans leurs faiblesses le peu d’intérêt du public à leur égard. S’il y avait de gros titres face à eux, ils se seraient très certainement effondrés. Dans le contexte actuel, les multiplexes gardent ce qu’ils peuvent à l’affiche faute de mieux.

La Planète des singes n’a guère conquis de Royaume : 8.8M$ pour le 4e week-end de Kingdom of the Planet of the Apes et un total convenable de 140M$. Ce n’est toujours guère convainquant par rapport aux précédents épisodes et surtout au regard de ses 160M$ de budget.

L’horreur gore toujours aussi forte : In a Violent Nature terrifie son audience

Parmi les nouveautés, In a Violent Nature, une production Shudder distribuée par IFC Films bénéficiant d’excellents papiers, entre en 8e place avec 2.1M$. Un bon début pour le distributeur indépendant après celui du déjà culte Late Night With The Devil en mars (2.8M$).

Nous finirons par le lancement très médiocre d’Ezra avec Robert De Niro (1.18M$ dans 1 320 cinémas).

Frédéric Mignard

Ezra, affiche du film

Design : Cold Open – All Rights Reserved.