Note des spectateurs :

Jodie Foster est l’invitée d’honneur de la Cérémonie d’ouverture du 74e Festival de Cannes, qui se tiendra le 6 juillet 2021. À cette occasion, l’actrice, réalisatrice et productrice se verra décerner une Palme d’or d’honneur.

De l’enfant star à l’actrice aux deux Oscars

Jodie Foster débute une activité d’actrice enfant à la télévision à la fin des années 60. Le cinéma la sollicite également, et on la voit dans plusieurs longs métrages dont Alice n’est plus ici (1974) de Martin Scorsese. Ce dernier lui confie ensuite un rôle essentiel dans Taxi Driver (1976), aux côtés de Robert De Niro. Elle sera nommée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle. La jeune adolescente qu’est alors Jodie Foster accède à la notoriété internationale et joue la même année dans le film d’horreur La petite fille au bout du chemin de Nicolas Gessner et le parodique Bugsy Malone d’Alan Parker.

Jodie Foster, qui est bilingue et parle parfaitement le français, tourne ensuite Moi, fleur bleue (1977) d’Éric Le Hung, dont elle partage l’affiche avec Jean Yanne. La première moitié des années 80 est en demi-teinte pour l’actrice. Tout au plus peut-on citer L’hôtel New Hampshire (1984) de Tony Richardson et, la même année, Le sang des autres de Claude Chabrol. Mais le succès du polar Les accusés (1988) de Jonathan Kaplan est un tournant dans sa carrière et lui vaut l’Oscar de la meilleure actrice.

Jodie Foster, actrice et réalisatrice

Jodie Foster dans Flight Plan

Flight. Copyright Ron Batzdorff, SMPSP – © Touchstone Pictures.

Trois ans plus tard, c’est le triomphe du film culte Le silence des agneaux (1991) de Jonathan Demme dans lequel son personnage de stagiaire du FBI lui vaut son second Oscar de la meilleure actrice. Jodie Foster devient alors une valeur sûre du cinéma hollywoodien des années 90 et joue dans plusieurs productions remarquées dont Ombres et brouillard (1991) de Woody Allen, Maverick (1994) de Richard Donner et Nell (1994) de Michael Apted pour lequel elle est nommée à l’Oscar de la meilleure actrice. Elle porte aussi le film de science-fiction Contact (1997) de Robert Zemeckis.

C’est également au cours de cette décennie que Jodie Foster passe à la réalisation avec Le petit homme (1991) qui sera suivi de trois autres longs métrages. En tant qu’actrice, Jodie Foster ralentit le rythme des tournages dans les années 2000 et 2010. Elle trouve ses meilleurs rôles dans le thriller Panic Room (2002) de David Fincher, le polar Inside Man : L’homme de l’intérieur (2006) de Spike Lee, la comédie dramatique Carnage (2011) de Roman Polanski, et le biopic Désigné coupable (2021) de Kevin Macdonald. Jodie Foster est également lauréate de quatre Golden Globes, trois BAFTA, et une Palme d’or d’honneur qui lui sera donc décernée au Festival de Cannes 2021.