Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]
Rang Evol. Titre Entrées Cumul Sem
1 N 30 JOURS MAX 508 815 508 815 1
2 N LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 419 574 419 574 1
3 N THE GOOD CRIMINAL 116 387 116 387 1
4 N DRUNK 114 935 114 935 1
5 -30% PARENTS D’ELEVES 76 637 186 885 2
6 -35% ANTOINETTE DANS LES CEVENNES 75 848 701 182 5
7 N CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 60 051 60 051 1
8 -34% TENET 57 709 2 305 066 8
9 -42% MON COUSIN 48 737 338 099 3
10 -37% LES APPARENCES 43 403 342 159 4
Source : CBO Box-Office

Le coronavirus et le début du couvre-feu n’empêchent pas les spectateurs de retrouver le chemin des salles, avec quelques bons chiffres, notamment venant de la comédie française 30 jours Max qui profite des vacances.

Avec 508 815 spectateurs, 30 jours Max, handicapé par des séances en moins, a de quoi faire retrouver le sourire aux salles et en particulier à StudioCanal. Le film démarre à peu près à la hauteur de Babysitting (550 041) ou Nicky Larson et le parfum de Cupidon (630 013). Evidemment, on se situe très loin d’Epouse-moi mon pote qui était sorti à la même période de l’année en 2017 et avait provoqué des mouvements de foules avec 970 435 spectateurs.

Drunk - affiche du film

© 2020 Zentropa Entertainments3 ApS & Zentropa Sweden AB, Topkapi Films B. & Zentropa Netherlands B.V. – photo : © Henrik Ohsten – Création : Benjamin Seznec / Troïka

En 2e place, Les Trolls 2 Tournée mondiale bénéficiait d’une exposition importante dans 637 salles. La production Dreamworks n’étant absolument pas destiné aux adultes, le couvre-feu n’a eu aucune incidence sur sa carrière. Le long métrage d’animation permet au distributeur Universal Pictures International France de clôturer sa première semaine, avec avant-premières, à 419 574 spectateurs. Le premier épisode était sorti il y a exactement quatre ans et était parvenu à noyer 976 227 entrées dans ses couleurs acidulées ingrates.

Le désir de cinéma américain des spectateurs a visiblement des limites. The Good Criminal en paie le prix. Avec 90 987 entrées dans 376 salles, Liam Neeson réalise le pire démarrage de sa carrière post-Taken, dans le cinéma d’action. Même Night Run avait démarré à 213 970 spectateurs en 2015. Et en 2019, avec Sang froid, la star réunissait 185 673 spectateurs pour une œuvre pourtant considérée comme un gros échec. Dans le lot, on met entre parenthèses le score dérisoire de The Secret Man – Mark Felt que Paramount avait envoyé au casse-pipe dans seulement 44 cinémas.

The Good Criminal, affiche film

© Honest Thief Productions, llc

Drunk de Thomas Vinterberg réalise le meilleur démarrage de sa carrière avec Drunk avec 114 935 spectateurs. En 1998, Festen avait ouvert à 53 769 entrées dans 65 salles, avant d’achever sa carrière à 632 000 entrées. Le formidable Drunk était à l’affiche de 284 salles. C’est surtout le meilleur démarrage pour le distributeur indépendant Haut et Court depuis février 2018 et la sortie de Jusqu’à la garde de Xavier Legrand qui avait terrifié 122 946 spectateurs sur 135 sites. Entre ces deux films, Haut et Court avait pourtant distribué une vingtaine de nouveautés. Chapeau.

Parmi les chiffres remarquables de la semaine, on citera Antoinette dans les Cévennes, le petit bonheur des Français en cette saison difficile. Avec 75 848 promeneurs dans 700 salles, le film permet à Diaphana de dépasser les 700 000 spectateurs. Un score providentiel pour le distributeur qui, à l’exception de Au nom de la terre, a subi beaucoup d’échecs en 2019 et 2020 n’a pas été simple.

Le flop de ces quinze derniers jours revient à L’enfant rêvé, avec Jalil Lespert, Louise Bourgoin et Mélanie Doutey. Personne n’a vraiment entendu parler du film qui se retrouve à 44 354 entrées en 15 jours. Le film est très loin de Josep et de ses 146 541 entrées en 3 semaines, un magnifique succès.

Dans l’animation destinée à profiter des vacances, Lupin III est loin de sensibiliser la jeunesse qui lui préfère Chien pourri, la vie à Paris. En 15 jours, le manga a rassemblé 40 735 spectateurs en 15 jours, dans 379 salles. Sur cette période, dans seulement 119 cinémas, Chien pourri cartonne (32 966 entrées et une magnifique stabilité). KMBO a eu du flair sur cette affaire.

Frédéric Mignard

Chien pourri la vie à Paris, affiche

© KMBO Distribution