X-men – Dark Phoenix : la critique du film (2019)

Film de super-héros | 1h53min
Note de la rédaction :
6/10
6
x-men_dark_phoenix_affiche

Note des lecteurs

Sympathique de bout en bout, cette conclusion temporaire de la saga X-men ne s’imposait pas vraiment. Efficace, mais dispensable.

Synopsis : Au cours d’une mission de sauvetage dans l’espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. En lutte contre elle-même, Jean Grey déchaîne ses pouvoirs, incapable de les comprendre ou de les maîtriser. Devenue incontrôlable et dangereuse pour ses proches, elle défait peu à peu les liens qui unissent les X-Men.

Une conclusion définitive ?

Critique : Avec le ratage artistique d’X-men : Apocalypse (2016), la saga mutante se terminait une fois de plus de manière décevante. Pour mémoire, la première trilogie des années 2000 a également souffert d’un troisième opus raté, à savoir L’affrontement final (2006) commis par Bret Ratner. Pourtant, ce dernier long-métrage était largement inspiré de la saga du Phénix, assurément la plus enthousiasmante du célèbre comics. Conscient de la déception des fans engendrée par ces deux faux-pas, le scénariste et producteur Simon Kinberg a été chargé de clore en beauté la saga des années 2010 avant que les droits des personnages ne reviennent à Marvel.

x-men_dark_phoenix_photo

Copyright 2019 Twentieth Century Fox

Le choix de revenir une seconde fois sur l’histoire de Jean Grey peut tout de même laisser dubitatif puisque cela implique un certain révisionnisme par rapport aux épisodes précédents et notamment celui de 2006. N’y avait-il pas d’autre arc narratif intéressant à explorer au sein des centaines d’épisodes d’un comics créé au début des années 60 ? La question reste entière une fois la projection achevée, la grande conclusion tant attendue n’ayant pas vraiment lieu.

Si l’on omet la disparition plutôt inattendue d’un personnage essentiel, le long-métrage s’achève sur l’idée que le groupe connaîtra un nouveau départ et ne conclue donc rien du tout. Même le Phénix – oiseau qui renaît de ses cendres – n’est clairement pas à ranger au placard au vu des dernières images. On ne tue pas une poule aux œufs d’or.

Un dernier segment volontairement sombre et sans humour

Certes opportuniste et finalement inutile, ce quatrième volet de la période McAvoy / Fassbender se regarde toutefois sans déplaisir aucun. Tout d’abord parce que le scénariste a tiré les leçons de l’échec d’Apocalypse en évacuant toute forme d’humour. Plutôt sombre dans sa thématique, le script explore notamment les zones d’ombre du professeur Xavier, sauveur des mutants mais dont les actes peuvent également poser question.

Durant la première heure, Simon Kinberg cherche donc à nuancer les longs-métrages précédents, mettant désormais sur un pied d’égalité les visions de Xavier et de Magneto, ce qui est d’ailleurs confirmé dans la scène finale. Par la suite, il fait intervenir des antagonistes extra-terrestres à la tête desquels se trouve une Jessica Chastain étonnante.

De l’action, du drame, mais une conclusion terne

Dès lors, l’action se déploie avec efficacité, culminant dans une longue séquence à bord d’un train où les talents de chaque mutant sont sollicités. Le drame de Jean Grey se noue peu à peu et son accession à une quasi puissance divine parvient à nous toucher. On peut par contre regretter l’absence d’une conclusion vraiment convaincante.  De même que le jeu un peu terne de Sophie Turner dans un rôle qui nécessitait une réelle profondeur psychologique.

Face à elle, on apprécie toujours autant James McAvoy, ainsi que Michael Fassbender qui apportent leur puissance de jeu à des personnages passionnants. Les autres X-men passent par contre au second plan et font parfois de la figuration, ce qui est là aussi regrettable.

Loin d’être un naufrage, le résultat final constitue un blockbuster de bonne tenue, mais qui ne s’imposait aucunement.

Tous les X-MEN sont sur CinéDweller

Critique de Virgile Dumez

Les sorties de la semaine du 5 juin 2019

x-men_dark_phoenix_affiche

Copyright 2019 Twentieth Century Fox. Tous droits réservés.

x