Un hold-up extraordinaire : la critique du film (1967)

Comédie, Policier | 1h49min
Note de la rédaction :
7/10
7
uj_hold-up_extraordinaire_affiche

Note des lecteurs

Ludique, Un hold-up extraordinaire est un film de casse classique, mais porté par des interprètes charmants et un script malin. Efficace et drôle.

Synopsis : Deux petits truands projettent de voler une statue de l’impératrice Nissu avec l’aide d’une taxi-girl de Hong Kong qui ressemble à la fois à l’impératrice et à la défunte femme du milliardaire à qui ils doivent dérober l’objet.

Film de casse comique sur les traces de Topkapi

Critique : Le film de casse connaît un regain de popularité au cours des années 60. Mais c’est sa variante plus humoristique qui devient de plus en plus plébiscitée comme en témoigne le succès de Topkapi (Jules Dassin, 1964). Aussi, la firme américaine Universal réoriente un vieux projet au départ destiné à Cary Grant pour en faire un véhicule pour l’actrice Shirley MacLaine. Celle-ci suggère assez rapidement de confier le rôle masculin au jeune Michael Caine qui vient de s’illustrer dans deux films à succès (Ipcress – danger immédiat et Alfie le dragueur).

un_hold-up_extraordinaire_jaquette_DVD

Copyright 2019 Universal – Elephant Films. Tous droits réservés.

Après quelques séances de réécriture du script afin qu’il colle mieux à la personnalité tranchée de ses interprètes, le film est proposé au réalisateur britannique Ronald Neame. Ce dernier a tourné de nombreux films commerciaux depuis les années 40, livrant des produits calibrés dans les temps et les budgets impartis. S’il n’a jamais fait montre d’un brio quelconque dans sa mise en scène, l’homme connaît son métier. Il fait donc partie des professionnels aguerris en qui on peut avoir confiance.

Une première partie trompeuse

Malin, le script nous propose de suivre durant une première demi-heure étrange un casse se déroulant de manière idéale. Tel un mécanisme d’horlogerie soigneusement réglé, mais improbable, le film étonne d’autant plus que le personnage de Shirley MacLaine reste mutique. Connue pour son franc-parler, l’actrice semble bridée et peu à l’aise dans cette partie qui fait d’elle une potiche sans vie.

Une comédie ludique

Il s’agit en réalité du récit fantasmé du casse par l’un de ses futurs auteurs. Dès lors, la comédie peut enfin prendre le pas sur le polar classique. Effectivement, le casse en question ne se passera pas vraiment comme prévu, et l’humour vient de ce décalage entre les prévisions et la réalité. Ce procédé narratif crée un effet de distanciation du spectateur invité au jeu des sept erreurs. L’aspect ludique ne s’arrête pas là puisque les auteurs se sont amusés à multiplier sur la fin les retournements de situation les plus improbables. Le spectateur étant désormais capté par la malice du script et le charme des deux acteurs, il est prêt à avaler n’importe quelle couleuvre. Et le plaisir est indéniable.

Un duo d’acteurs au top

Il faut dire que Shirley MacLaine compose un personnage pétillant qui garde toujours sa dignité bien qu’elle soit manipulée par un escroc. Michael Caine est un gentleman cambrioleur que n’aurait pas renié Maurice Leblanc, auteur d’Arsène Lupin. Il est pour beaucoup dans le plaisir éprouvé durant la projection. Enfin, Herbert Lom fait une victime de choix. Tout ceci est tourné avec talent dans un style classique qui sied particulièrement bien à ce type de comédie facétieuse et charmante.

Sans être un triomphe au box-office, le film a connu une petite popularité outre-Atlantique au point de faire l’objet d’un remake en 2012. Intitulé Gambit, arnaque à l’anglaise et réalisé par Michael Hoffman avec Colin Firth, Cameron Diaz et Alan Rickman, ce remake n’a pas laissé de souvenir impérissable. En France, l’original sorti en janvier 1967 n’a pas déplacé les foules avec seulement 260 259 spectateurs sur toute la France. La faute sans doute au manque de notoriété des deux vedettes principales sur notre territoire.

Acheter le DVD

Critique de Virgile Dumez

uj_hold-up_extraordinaire_affiche

Copyright 1966 Universal / Illustrateur : Grinsson. Tous droits réservés.

Gambit vs hold up extraordinaire
x