Joyeuse retraite ! : la critique du film (2019)

Comédie, Comédie familiale | 1h37min
Note de la rédaction :
6/10
6
Joyeuse Retraite : l'affiche du film !

Note des spectateurs :

Joyeuse retraite ! est une comédie aux dialogues enlevés qui vaut pour ses actrices, notamment Michèle Laroque et Nicole Ferroni. Sa peinture archétypale d’une certaine petite bourgeoisie française, lisse à en mourir, est en revanche irritante et passe à côté du phénomène universel de son sujet.

Synopsis : L’heure de la retraite est enfin arrivée pour Philippe et Marilou ! Ils s’apprêtent à réaliser leur rêve : partir vivre sous le soleil du Portugal. Au revoir le travail, au revoir la famille, au revoir les emmerdes ! Ils pensaient enfin être tranquilles… mais leur famille a d’autres projets pour eux !

Loup Denis Elion dans Joyeuse Retraite

Copyrights Les Films Michel Munz – M6 Groupe – SND – SND Films

Joyeuse retraite ! a du panache à en revendre

Critique : Bien apprécié du public qui l’a plébiscité dès ses nombreuses avant-premières, Joyeuse retraite ! est loin d’être un mauvais bougre. Réalisé avec panache par Fabien Bracq qui retrouve beaucoup d’acteurs de ses courts métrages (Omar Mebrouk, Nicole Ferroni…), le cinéaste, dont c’est le second long, après l’inédit Un Clown passe, en 2006, s’amuse a essayer de mettre en scène gaiement un feel-good movie familial, au ton propre aux saynètes des séries télévisées conjugales, comme Scènes de ménages, dont on retrouve l’une des vedettes en caméo, Loup-Denis Elion, époux d’Audrey Lamy sur le petit écran.

Michèle Laroque crève l’écran

On retrouve l’esprit et l’humour vachard et pétillant, totalement inoffensif, de ces séries télévisées, ce qui intrinsèquement plaisant, d’autant que Michèle Laroque dégaine ses armes pour s’enfuir vivre au Portugal, avec son époux joué par Thierry Lhermitte, une retraite dorée, loin de sa famille encombrante. Les petits-enfants à aller récupérer à l’école ou à surveiller… loin d’elle ! Elle a suffisamment cotisé.

Les femmes et les femmes d’abord

Laroque, ici diablesse embourgeoisée, joue toujours de son image avec la truculence qu’on lui connaît et anime avec dextérité une comédie bâtie principalement autour de l’audace de sa seule personne. Face à elle quelques rôles féminins sont à souligner, notamment celui de sa fille, jouée par avec tempérament revêche par Nicole Ferroni. Cette dernière est égale à elle-même, désopilante.

Judith Magre, Laroque et Lhermitte dans Joyeuse retraite

Copyrights Les Films Michel Munz – M6 Groupe – SND – SND Films

Des personnages souvent faux et factices

Reste que le divertissement, réellement drôle, manque de fraîcheur et de spontanéité. La faute à ces messieurs, inexistants et franchement peu satisfaisants. Pis, la bienveillance d’une certaine petite bourgeoisie française qui s’exprime notamment dans des situations stéréotypées, empêche la comédie d’universaliser son discours. Ce n’est pas bobo bohème, mais bobo bourgeois, avec des personnages qui en deviennent désagréables tellement ils sonnent faux, factices et hors sol. A ce sujet, la scène aux Restos du cœur, durant laquelle Lhermitte et Laroque feignent d’aider les miséreux pour échapper à la garde des petits-enfants, aussi truculente soit-elle, aurait mérité de faire glisser le film vers une satire sociale que le cinéaste n’ambitionne jamais pour ne pas froisser.

Énième comédie de la ponctuation

A mi-chemin entre C’est quoi cette famille? et Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu!,  donc, énième comédie “ponctuée” Joyeuse retraite!  se regarde sans déplaisir aucun, mais demeure loin du potentiel d’une comédie totale qui aurait choisi de s’émanciper des impératifs ronflants des exigences télévisuelles.

Critique : Frédéric Mignard

SORTIES DE LA SEMAINE DU 20 NOVEMBRE 2019

Joyeuse Retraite : l'affiche du film !

Copyrights : Copyrights Les Films Michel Munz – M6 Groupe – SND – SND Films

Box-office :

Sorti le 20 novembre 2019, Joyeuse retraite ! a assuré un taux de rentabilité de plus de 75% sur sa seule sortie salle. Un score particulièrement solide qui le hisse parmi les 7 films les plus rentables de 2019 ! Son budget serré (un peu moins de 6 millions d’euros) et ses 1 259 000 de spectateurs (retraités?) sur toute la France en ont fait une belle affaire pour M6.

La comédie de Fabrice Bracq a ouvert de façon solide avec 477 116 spectateurs dans seulement 465 cinémas, ce qui lui a permis d’afficher une moyenne inattendue de 1 026 spectateurs par écran.

Laroque et Lhermitte en “bad grand-parents” ont pu rester 4 semaines au-dessus des 100 000 entrées et 8 semaines au-dessus des 10 000 tickets.

Les Parisiens, en revanche, seront plus mitigés, avec seulement 3 semaines au-dessus des 10 000 et un score à peine supérieur aux 130 000 entrées en fin de carrière.

Sortie vidéo :

Suite à la crise du Covid et de la fermeture des magasins, l’édition DVD d’M6 Vidéo est finalement repoussée au 10 juin 2020, deux mois après la parution en VOD. Pas de sortie blu-ray, M6 Vidéo compte sur des clients plutôt âgés ou un public familial pas forcément équipé de lecteur blu-ray.

Joyeuse retraite ! en DVD chez M6 vidéo, cover

Copyrights Les Films Michel Munz – M6 Groupe – SND – SND Films

Trailers & Vidéos

trailers
x
Joyeuse Retraite : l'affiche du film !

Bande-annonce de Joyeuse retraite !

Comédie, Comédie familiale

x