Boomerang : la critique du film (2015)

Drame | 1h41min
Note de la rédaction :
5/10
5
Boomerang : affiche du film de François Favrat

  • Réalisateur : François Favrat
  • Acteurs : Laurent Lafitte, Mélanie Laurent, Bulle Ogier, Audrey Dana, Wladimir Yordanoff, Eriq Ebouaney, Bruno Clairefond
  • Date de sortie: 23 Sep 2015
  • Nationalité : Français
  • Année de production : 2014
  • Scénariste(s) : Emmanuel Courcol, François Favrat
  • Directeur de la photographie : Laurent Brunet
  • Compositeur : Éric Neveux
  • Société(s) de production : Les Films du Kiosque, France 2 Cinéma, TF1 Droits Audiovisuels
  • Distributeur : UGC Distributeur
  • Éditeur(s) vidéo : TF1 Vidéo
  • Date de sortie vidéo : 3 février 2016
  • Box-office France / Paris-périphérie : 322 407 entrées / 92 908 entrées
  • Budget : 3 650 000 €
  • Classification : Tous publics
  • Formats : 2.35 : 1 / Couleurs - DCP / Son : Dolby SR-SRD
  • Festivals et récompenses : Festival du Film Francophone d'Angoulême 2015
  • Illustrateur / Création graphique : Rageman
  • Crédits : Photos 2015 Thibault Grabherr - Les Films du Kiosque
Note des spectateurs :

Boomerang est un drame familial, adapté du roman de Tatiana de Rosnay (Elle s’appelait Sarah), avec Laurent Lafitte, en quête d’un douloureux secret de famille. Par le réalisateur de La Sainte Victoire et du Rôle de sa vie.

Synopsis : Obsédé par la mort de sa mère survenue trente ans plus tôt, Antoine décide de remuer les secrets de famille et d’affronter enfin son père pour découvrir la vérité. A l’aube de ses quarante ans, cette quête lui permettra-t-elle de vivre enfin pleinement sa vie, et sa nouvelle histoire d’amour ?

Critique : Après Papa ou maman, l’un des plus gros succès français de 2015, Laurent Lafitte, dont le personnage enquête sur la disparition ancienne et mystérieuse de sa mère, change encore de registre, avec un drame où les personnalités s’opposent sur fond de rebondissements familiaux.

Cette adaptation d’un grand succès mondial de la romancière Tatiana de Rosnay, entre thriller et exploration dramatique des fêlures humaines, a été présentée en avant-première au Festival du Film Francophone d’Angoulême.

Malheureusement, la réalisation télévisuelle ne donne pas suffisamment de corps à l’enquête de Laurent Lafitte qui chasse les démons du passé sur des terres très conventionnelles. Peu de relief donc pour ce drame en demi-teinte où la présence de Mélanie Laurent au rôle fade ne se justifie qu’en toute fin. Le personnage d’Audrey Dana est bien peu exploité par ailleurs.

Bref, une fois lancé, le “Boomerang” se suit, mais on n’en attend rien en retour. Les spectateurs ne s’y sont pas trompés. Faute de notoriété, ils ne se sont pas précipités pour voir ce drame exploité dans un peu plus de 260 salles et dont les entrées (un peu plus de 320 000 entrées), demeurent toutefois acceptables au vu d’un bouche-à-oreille réel en deuxième semaine et d’un budget moyen.

 

Le test DVD

Techniquement correct, le DVD de Boomerang doit compenser à lui seul l’absence de copie HD. Il y parvient avec succès. 

Compléments : 1 / 5

Rien, à part une copie digitale et 3mn de scènes supplémentaires. Personne ne vient apporter ses impressions de tournage ou un point de vue. Le film ne manquait pourtant pas de vedettes au générique.

Image : 4 / 5

Solide copie qui met l’accent sur les noirs d’une profondeur ténébreuse et rend bien compte de la froideur de la photographie.

Son : 4 / 5

Vocalement probant, le film en 5.1. manque parfois d’atouts en arrière. La musique se réveille de temps à autre lors d’envolées musicales plus intenses, et l’environnement sonore demeure présent de façon irrégulière.

Frédéric Mignard

Sorties de la semaine du 23 septembre 2015

Boomerang : affiche du film de François Favrat

Design : Rageman – Copyright Photos 2015 Thibault Grabherr – Les Films du Kiosque

x