Maryam d’Abo

Actrice
Maryam d'Abo dans Tuer n'est pas jouer

Personal Info

  • Nationalité : Britannique
  • Date de naissance : 27 décembre 1960, à Londres, Angleterre (Royaume-Uni)
  • Crédits : Capture d'écran : Tuer n'est pas jouer. © 1987 United Artists Company and Danjaq LLC - © 2020 MGM Home Entertainment Inc. Distribution Fox Pathé Europa

Biographie

Note des spectateurs :

Maryam d’Abo est l’une des icônes des années 80 grâce à sa présence dans le culte XTro et le James Bond Tuer n’est pas jouer.

Véritable clone de l’actrice Nastassia Kinski, Maryam d’Abo est une actrice britannique née à Londres, mais élevée entre Paris et Genève. Elle est la petite-fille d’un commandant en chef de l’armée de la République démocratique de Géorgie qui s’est réfugié en France.

Polyglotte, capable de parler français couramment grâce à sa mère, la jeune femme s’installe au Royaume-Uni au début des années 80. Elle y tourne le film de science-fiction culte et horrifique X-Tro qui fait sensation aux USA et en France, où il obtient un prix au festival du film fantastique du Rex.

Elle se disperse à la télévision et apparaît dans French Lover, film de Richard Marquand, réalisateur du Retour du Jedi, avec Thierry Lhermitte. Un échec.

En 1987, elle devient la James Bond girl de Tuer n’est pas jouer, rôle qui lui apporte la célébrité. Elle devient l’une des premières James Bond girls à vivre une romance avec 007 à l’écran, face à un Timothy Dalton qui incarne l’espion pour la première fois.

La saga James Bond sur CinéDweller

Après la réception mitigée de Tuer n’est pas jouer, la carrière de l’actrice stagne dans les années 90 avec beaucoup de programmes télévisés et des DTV. Elle tourne à nouveau avec John Glen dans The Point Men avec Christophe Lambert. (2001). Elle épouse en 2003 Hugh Hudson, le réalisateur qui révéla Lambert en 1984 dans Greystoke la légende de Tarzan, seigneur des singes.

Au cinéma, les Français ont eu l’exclusivité de la retrouver dans le nanar San Antonio, comédie à gros budget avec Gérard Lanvin et Gérard Depardieu.  En 2005, elle joue dans L’enfer avec Emmanuelle Béart et une ancienne James Bond girl… Carole Bouquet.

En 2009, on croise Marya d’Abo dans une adaptation de Dorian Gray. En 2020, elle apparaît dans Last Words de Jonathan Nossiter, avec Nick Nolte et Charlotte Rampling.

Passionnée par James Bond, elle est l’autrice de Bond Girls Are Forever, documentaire réalisé en 2002 par John Watkin.

En 2007, elle est victime d’une hémorragie cérébrale, à laquelle elle survit, avec force et détermination. Elle se rapproche de ceux qui ont, comme elle, vécu cette épreuve.

Filmographie :

  • 1983 : Xtro, d’Harry Bromley Davenport
  • 1984 : French Lover (Until September), de Richard Marquand
  • 1985 : Soleil de nuit (White Nights), de Taylor Hackford
  • 1987 : Tuer n’est pas jouer (The Living Daylights) de John Glen
  • 1991 : Immortal Sins, de Hervé Hachuel
  • 1991 : Money, de Steven Hilliard Stern
  • 1994 : Les Leçons de la vie, de Mike Figgis
  • 1994 : Traquée (Stalked), de Douglas Jackson
  • 1994 : Solitaire for 2, de Gary Sinyor
  • 1995 : Savage Hearts, de Mark Ezra
  • 1996 : Timelock, de Robert Munic
  • 1997 : So This Is Romance?, de Kevin W. Smith
  • 1997 : Liaisons scandaleuses (An American Affair), de Sebastian Shah
  • 1998 : The Sea Change, de Michael Bray
  • 2004 : San-Antonio, de Frédéric Auburtin
  • 2005 : L’Enfer, de Danis Tanović
  • 2009 : Le Portrait de Dorian Gray, de Oliver Parker
  • 2016 : Altamira de Hugh Hudson
  • 2020 : Last Words de Jonathan Nossiter
Tuer n'est pas jouer, affiche du film

Gun Symbol Logo © Danjaq. S.A. and United Artists Company – © 1987 United Artists Company and Danjaq LLC

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Maryam d'Abo dans Tuer n'est pas jouer

Bande-annonce de Tuer n'est pas jouer

Actrice

x