Laurent Malet

Acteur
A mort l'arbitre!, l'affiche du film

Personal Info

  • Nationalité : Français
  • Date de naissance : 3 septembre 1955 à Bayonne
  • Crédit visuel : © 1984 R.T.Z. Production - TF1 Films Production / Illustrateur : Jouineau-Bourduge. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Frère jumeau du comédien Pierre Malet, Laurent Malet suit les cours de L’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre. Il débute en même temps à la scène, au cinéma et à la télévision.

Son visage de minet ne se prête pas au cinéma français de cette seconde moitié des années 70, qui voit le succès d’acteurs « nature » (Brasseur, Dewaere) présentant une image moins lisse. Les producteurs tentent malgré tout d’en faire un jeune premier.

S’il tourne en 1978 avec Joseph Losey (Les Routes du Sud) et Claude Chabrol (Les Liens de sang), il ne s’agit pas de leurs meilleurs films. Et Laurent Malet ne réussit à s’imposer ni en fils de Lino Ventura dans L’Homme en colère (1979), ni en jeune coopérant dans La Légion saute sur le Kolwezi (1980) de Raoul Coutard, ni dans Le Cœur à l’envers (1980) de Franck Apprédéris, où il partage l’affiche avec Annie Girardot.

L’acteur accepte alors des projets plus risqués et ambitieux, comme Querelle (1982) de Rainer Werner Fassbinder, ou La Part de l’autre (1985) de Jeanne Labrune, qu’il interprète avec son frère Pierre. Mais l’œuvre, présentée dans la section Perspectives du cinéma français du Festival de Cannes, ne connaîtra qu’une diffusion télévisée, deux ans plus tard.

L’échec public et critique du polar de série B Tir à vue (1984) de Marc Angelo, où il a pour partenaire Sandrine Bonnaire, marque la fin des premiers rôles de cinéma pour l’acteur, qui prend ses distances avec le grand écran.

Il tient des seconds rôles dans une dizaine d’autres métrages, du milieu des années 80 à 2008, dont À mort l’arbitre (1984) de Jean-Pierre Mocky, Parking (1985) de Jacques Demy, La Puritaine (1986) de Jacques Doillon, Les Possédés (1988) d’Andrzej Wajda, et Ce jour-là (2003) de Raoul Ruiz.

Gérard Crespo

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
A mort l'arbitre!, l'affiche du film

Bande-annonce de Parking

Acteur

Bande-annonce de A mort l'arbitre!

x