Lamberto Bava

Réalisateur, Scénariste, Producteur
Démons, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Italien
  • Date de naissance : 3 avril 1944 à Rome (Italie)
  • Crédits visuel : © 1985 DAC Film / Affiche : Enzo Sciotti. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Réalisateur, producteur et scénariste italien, Lamberto Bava est le fils du grand cinéaste Mario Bava, avec lequel il a débuté au milieu des années 60. Lamberto est effectivement l’assistant de son père sur ses films comme Opération peur (1966), Danger : Diabolik ! (1968), Une hache pour la lune de miel (1970), La baie sanglante (1971), Baron vampire (1972), La maison de l’exorcisme (1973). Il assiste également Ruggero Deodato sur Le dernier monde cannibale (1977) et Cannibal Holocaust (1980).

Après s’être fait la main sur un téléfilm avec son paternel, Lamberto Bava passe enfin à la réalisation avec un Baiser macabre (1980) de bonne tenue, mais qui ne rencontre pas son public. Retour à la case assistanat pour Ténèbres (1982) de Dario Argento, avant de retrouver la mise en scène en solo pour La maison de la terreur (1983) dont l’ambiance peut encore séduire.

Lamberto Bava accepte ensuite deux commandes qu’il signe d’un pseudo – John Old Jr. En référence à un célèbre pseudo de son père. Il tourne ainsi Blastfighter, l’exécuteur (1984), un sous-Rambo et Apocalypse dans l’océan rouge (1984) qui surfe sur le succès de la saga des Dents de la mer. On nage ici en pleine série Z.

Il se ressaisit toutefois avec une production Dario Argento intitulée Démons (1985) qui s’avère d’une redoutable efficacité. Le succès est enfin au rendez-vous et permet de tourner un Démons 2 (1986) bien bis. Le réalisateur revient au thriller avec Midnight Horror (1986) et Sentences de mort (1987).

Lamberto Bava subit de plein fouet la décadence du cinéma populaire italien et alterne ensuite les projets pour la télévision et le cinéma (voire la vidéo). A la télévision, il remporte un joli succès avec sa saga La caverne de la rose d’or qu’il décline en cinq téléfilms entre 1991 et 1996.

Au cinéma, il signe un remake du chef-d’œuvre de son père Le Masque du démon (1990), généralement conspué par les fans. On lui doit aussi le thriller Body Puzzle (1992), The Torturer (2005) et Ghost Son (2007). Il est encore en activité, même si moins prolifique. Il tourne notamment un long-métrage avec Gérard Depardieu intitulé Twins.

Virgile Dumez

Filmographie :

Réalisateur :

  • 1980 : Baiser macabre (Macabro)
  • 1983 : La Maison de la terreur (La casa con la scala nel buio)
  • 1984 : Le Monstre de l’océan rouge / Apocalypse dans l’océan rouge (Shark: Rosso nell’oceano)
  • 1984 : Blastfighter l’exécuteur
  • 1985 : Démons (Dèmoni)
  • 1985 : Midnight Horror
  • 1986 : Démons 2 (Dèmoni 2: L’incubo ritorna)
  • 1987 : Sentences de mort / Delirium (Le foto di Gioia)
  • 1988 : Démons 3 : The Ogre (La Casa Dell’Orco)
  • 1990 : Le masque du démon / Le masque de Satan (La maschera del demonio)
  • 1991 : Body Puzzle
  • 2005 : The Torturer
  • 2007 : Ghost Son
  • 2020 : Twins
x