Furio Meniconi

Acteur
Affiche du film la charge des diables

Personal Info

  • Nationalité : Italien
  • Date de naissance : 22 février 1924 à Rome (Italie)
  • Date de décès : 12 décembre 1981 à Rome (Italie)

Biographie

Note des spectateurs :
[Total : 0   Moyenne : 0/5]

Furio Meniconi, également connu sous le pseudonyme de Men Fury, est un acteur italien né le 22 février 1924 à Rome. Il a enchaîné un peu moins d’une centaine de rôles entre 1950 et 1976. Il vient d’une famille ayant travaillé dans le monde du cinéma en tant que techniciens. Son frère Mario était lui aussi acteur. On a pu le voir à partir des années 50 dans un grand nombre de films de genre : des pepla, des westerns et des films de pirates.

Il fait sa première apparition à l’écran en 1950 dans  Le fils de d’Artagnan. Il poursuit avec des films d’aventure (Les Tartares, 1961), des pepla (De l’or pour César, 1963) et des films de pirates.

Furio Meniconi, un acteur de second plan récurrent du western spaghetti

A partir de 1966, il apparaît dans des westerns : Trois cavaliers pour Fort Yuma avec Giuliano Gemma, ou Ringo contre Jerry Colt. En 1967 on le retrouve dans Le recherché (Wanted), avec Gemma, Dieu ne paie pas le samedi et Johnny le bâtard. L’année suivante, on le voit dans Deux pistolets pour un lâche!, Je vends cher ma peau, Tire, Django tire, Avec Django, ça va saigner, Tuez-les tous… et revenez seul! et enfin, La loi des colts. En 1969, il est au générique de La horde des salopards.

L’année suivante, il tourne Et le vent apporta la violence, Django arrive… préparez vos cercueils, Adios Sabata et Chapagua. En 1971, il joue dans un nombre considérable de westerns : Abattez Django le premier, Chaco, On m’appelle Alleluia, Tara Pokì, Quand les colts fument… on l’appelle Cimetière, Viva Django, On continue à l’appeler Trinita, Il était une fois… la révolution et enfin Et viva la révolution!

En 1971, on le voit dans On l’appelle Spirito Santo, Trinita tire et dit… amen!, La longue chevauchée de la vengeance, Et maintenant, on l’appelle El Magnifico, Alleluia et Sartana, fils de… et Le grand duel avec Lee Van Cleef. En 1973, il figure aux castings de La charge des diables, Lo chiamavano Tresette… giocava sempre col morto et Oremus, Alleluia e Così Sia. Il apparaît aussi dans le deuxième Tressette, Di Tresette ce n’è uno, tutti gli altri son nessuno (1974), ainsi que dans Il mio nome è Scopone e faccio sempre cappotto. 

Enfin, il fait une apparition dans Un génie, deux associés, une cloche en 1975. Il se retire du monde du cinéma l’année d’après. Furio Meniconi est décédé le 12 décembre 1981 à l’âge de 57 ans, à Rome.

Crédits affiche : © 1978 Salvadore Romero, Horse Film, Plata Film. Tous droits réservés.

Kevin Martinez

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche du film la charge des diables

Bande-annonce de La charge des diables

Acteur

Bande-annonce de Viva Django (VF)

x