Daniel Stern

Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur
A la gloire des Celtics, jaquette vidéo

Personal Info

  • Nationalité : Américain
  • Date de naissance : 28 août 1957 à Bethesda (Maryland, États-Unis)
  • Crédit visuels : © 1996 Hollywood Pictures - Caravan Pictures. All Rights Reserved.

Biographie

Note des spectateurs :

Acteur, réalisateur, producteur et scénariste américain, Daniel Stern est né en 1957 à Bethesda dans le Maryland. Le jeune homme a commencé comme éclairagiste de théâtre, mais il a rapidement franchi le pas de la scène pour se retrouver sur les planches à New York, notamment au sein du Off-Broadway.

Daniel Stern, un acteur de théâtre sérieux

Très prolifique dans ce domaine, il est repéré par le cinéaste Peter Yates qui en fait l’un des protagonistes principaux de La bande des quatre (1979) qui rencontre un beau succès public et remporte un Oscar. La même année, on peut voir le jeune débutant dans Merci d’avoir été ma femme… (Alan J. Pakula, 1979) avec Burt Reynolds, puis il intègre le casting de Stardust Memories (Woody Allen, 1980). Il rencontre un nouveau joli succès dans le domaine du cinéma intello avec Diner (Barry Levinson, 1982).

Toutefois, à partir de 1983, il réoriente sa carrière vers des films plus commerciaux comme Tonnerre de feu (John Badham, 1983), Daniel (Sidney Lumet, 1983) et C.H.U.D. (Douglas Cheek, 1984). Outre des prestations à la télé, on le revoit dans des rôles secondaires dans Hannah et ses sœurs (Woody Allen, 1986), Milagro (Robert Redford, 1988), Mort à l’arrivée (Annabel Jankel et Rocky Morton, 1988) et Leviathan (George Pan Cosmatos, 1989).

La réorientation vers la comédie dans les années 90

Toutefois, sa carrière connaît une réorientation radicale vers la comédie grâce au triomphe international de Maman, j’ai raté l’avion ! (Chris Columbus, 1990) où il incarne un cambrioleur pas malin en duo avec Joe Pesci. Dès lors, il enchaîne avec La vie, l’amour… les vaches (Ron Underwood, 1991), Maman, j’ai encore raté l’avion… et je suis perdu dans New York (Chris Columbus, 1992), L’or de Curly (Paul Weiland, 1994). Si ces films lui apportent la gloire, ils enterrent ses ambitions d’acteur sérieux et respecté.

Il passe d’ailleurs l’essentiel des années 90 et 2000 à jouer dans des séries comiques ou à donner de la voix pour des dessins animés. Parmi les quelques longs de cinéma où il apparaît, on peut citer Les trois prochains jours (Paul Haggis, 2010). A partir de 1989, Daniel Stern se consacre aussi beaucoup à la réalisation pour le compte de la télévision. Il a ainsi réalisé de nombreux épisodes de séries et on lui doit également une unique comédie sportive destinée au cinéma, à savoir La star de Chicago (1993) qui est resté inédit chez nous dans les salles.

Virgile Dumez

Filmographie :

Réalisateur (long-métrage de cinéma uniquement) :

  • 1993 : La star de Chicago (Rookie of the Year)

Les films avec Daniel Stern sur CinéDweller :

x