Note des spectateurs :

Paris 14h (29/12/2021) : The King’s Man Première mission en force pour une première séance à 1 548 spectateurs. C’est le troisième démarrage de la série derrière Services secrets en 2015 (2 674) et Le cercle d’or (1 939), mais néanmoins une entame intéressante au vu de l’échec américain. Le prequel est exposé dans 25 cinémas parisiens.

La meilleure moyenne de la semaine revient à Condor distribution et The Card Counter (688 entrées dans 9 cinémas, moyenne de 76). Aussi peu de salles pour un film du cinéaste maudit Paul Schrader, c’est habituel, la moyenne, elle, l’est moins. Un score très encourageant, aidé par la présence d’Oscar Isaac.

En troisième place, Arnaud Desplechin gravite autour des 677 trompés. Tromperie, qui est passé par Cannes, permettrait presque au distributeur Le Pacte de faire un bon démarrage lors d’une année qui lui a été compliquée (677 entrées dans 17 salles, moyenne de 40). C’est pas forcément un bon signe pour autant.

La comédie Le test, avec Alexandra Lamy et Philippe Katerine, fonctionne mieux en banlieue que sur Paris où ses chiffres sont très bas (603 entrées entre les murs, dans 16 cinémas).

Ils ratent leur cible pour leur première séance : Belle (Wild Bunch) ne profite pas de ses superbes critiques pour animer plus de 422 curieux dans 16 cinémas. Nos plus belles années (ARP) est une suite bien trop tardive pour faire des heureux (253 entrées dans 11 cinémas). Enfin, le très attendu Lamb (The Jokers, Les Bookmaker) subit une diffusion très limitée (183 entrées dans 7 salles). Attention, The Card Counter, avec deux écrans de plus a attiré 500 spectateurs en plus.

La première réalisation de Daniel Bruhl, Next Door, fait salle quasi vide avec 96 spectateurs dans 6 salles. Il est l’un des nombreux films art et essai à trouver difficilement une place pour survivre. Les autres, Les enfants du soleil, Goodbye Mister Wong et A Perfect Enemy sont inexistants, avec au mieux 2 écrans.

Frédéric Mignard