Note des spectateurs :

Cinéaste espagnol formé à l’École officielle de cinéma, Mario Camus débute dans la réalisation en 1962.

Un réalisateur adepte des films de genre et des adaptations littéraires

Au début de sa carrière, sa production est essentiellement commerciale. Mario Camus réalise notamment des mélodrames musicaux tels Cuando tú no estás (1966) avec le chanteur Raphael, et Esa mujer (1969) avec Sara Montiel. Il travaille également en coproduction avec l’Italie et dirige Margerita Lozano (Los farsantes, 1963), Raf Vallone et Lea Massari (Volver a vivir, 1968).

Toutefois, ses ambitions le voient sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes 1966 pour Con el viento solano, un drame joué par le danseur et chorégraphe Antonio Gades, dans lequel figure également l’ex-star Imperio Argentina.

Mario Camus n’en persiste pas moins dans le cinéma de genre avec Trinita voit rouge (1970), un western spaghetti hispano-italien dont la vedette est Terence Hill. Dans les années 70, il montre un penchant pour les adaptations littéraires, transposant Pedro Calderón de la Barca et Lope de Vega (La Leyenda del alcalde de Zalamea, 1972) ou Benito Pérez Galdós avec la série télévisée Fortunata y Jacinta.

Mario Camus, récompensé à Berlin et Cannes

Il poursuit dans cette voie avec La ruche / La colmena (1982), d’après Camilo José Cela. Cette chronique des effets de la guerre civile espagnole lui vaut l’Ours d’or au Festival de Berlin. Dans la même veine, Les saints innocents (1984), d’après Miguel Delibes, gagne une mention au prix œcuménique du Festival de Cannes, et un double prix d’interprétation masculine pour Francisco Rabal et Alfredo Landa.

Comme la plupart de ses films, les autres longs métrages de Mario Camus seront pour la plupart destinés au marché espagnol. On peut toutefois citer La maison de Bernarda Alba (1987), d’après Federico García Lorca, et le thriller politique Sombras en una batalla (1993), avec Carmen Maura et Joaquim de Almeida. Le réalisateur se retire en 2007 et reçoit un Goya d’honneur en 2011.

Mario Camus est décédé le 18 septembre 2021 à l’âge de 86 ans.