Note des spectateurs :

Démarrages Paris 14h (28/07/2021). Deuxième mercredi sur fond de pass(e) sanitaire. C’est la débandade sur Paris-Périphérie, malgré une météo maussade toujours propice aux salles obscures et un bon buzz viral pour The Suicide Squad.

Malgré la distribution de deux blockbusters de studios armés, la première séance ne suscite guère l’enthousiasme des familles et des adolescents. Ces derniers, cible favorite de Warner Bros pour The Suicide Squad, ont abandonné le film issu de l’univers DC. 715 entrées sur Paris 14h.

Pour mémoire, le très mauvais film original avec Will Smith et Jared Leto avait initié son parcours à 4 704 entrées sur cette même séance pour un cumul parisien de 526 937 entrées à l’arrivée. The Suicide Squad de James Gunn profite lui d’un très bon écho sur Internet. L’espoir d’un bouche-à-oreille demeure.

A ce stade, ce score est désolant pour les exploitants et le secteur vraiment abîmé par la désaffection progressive des adolescents pour les salles obscures en faveur (en autres) des séries télévisées à streamer sur les plateformes américaines.

Disney connaît une fois de plus une déception avec Jungle Cruise. Le nouveau Dwayne Johnson, signé Jaume Collet-Serra, dormait depuis des années sur les étagères de la major. Ses 621 spectateurs sont clairement une déception pour les exploitants et le studio. Encore une fois, ce n’est pas une punition du public envers un film, mais une inquiétude montante à l’égard des cinémas (la peur du variant dans un espace clos ; l’impréparation des familles face au passe et donc l’abandon in fine…). Le film aurait dû démarrer entre 1 800 et 3 200 entrées en temps normal.

Ces deux blockbusters se partageaient 18 écrans chacun. On leur souhaite une réaction vive du public.

Milan Calibre 9, affiche reprise 2021

Milan Calibre 9, affiche reprise 2021 – Mary X Distribution

Ce mercredi très riche en nouveautés voit toutes les autres sorties à moins de 500 spectateurs pour cette première séance. Forcément les moyennes sont insuffisantes. Une reprise culte, Milan Calibre 9 de Fernando Di Leo, affiche une moyenne de 31 sur une copie. Encourageant. Les autres se situent sous les 25 spectateurs par copie. Pourtant on y voit une œuvre se détacher : La loi de Téhéran. 489 spectateurs pour le Grand Prix de Reims Polar dans 22 cinémas, et une troisième place qui se détache. En temps normal, ce film de qualité, thriller carcéral haletant, avec ces mêmes bonnes critiques et ce même soutien des cinémas, aurait dépasser les 1 000 spectateurs. Difficile pour les distributeurs de voir des œuvres au potentiel certain se dilapider sans pouvoir réagir.

UGC Distribution a essayé d’imposer C’est la vie avec Josiane Balasko dans ses UGC Ciné Cité. 16 cinémas, 309 entrées, le film n’avait aucun potentiel sur Paris de toute façon.

Pour la version féminine de Spirit, l’un des premiers Dreamworks, l’espoir était très maigre tant l’original datait. Les spectateurs n’ont pas galopé (308 entrées, 14 cinémas).

Milla, phénomène australien, connaît une moyenne de 16 par écran, Profession du père avec Poelvoorde de 15, True Mothers de Kawase doit se contenter de 17… La liste des victimes de la Covid-19 est longue et franchement inquiétante pour le reste de la semaine.

Frédéric Mignard

Sorties de la semaine du 28 juillet 2021

True Mothers, affiche dunfilm de Naomi Kawase

©2020 «Asa ga Kuru» FILM PARTNERS / KINOSHITA, KUMIE