Shelley Winters

Actrice
Shelley Winters dans Tentacules

Personal Info

  • Nationalité : Américaine
  • Date de naissance : 18 août 1920 à Saint-Louis, Missouri (États-Unis)
  • Date de décès : 14 janvier 2006 à Beverly Hills, Californie (États-Unis)
  • Crédit visuel : Tentacules © 1976. A. Esse Cinematografica and American International Pictures. Tous droits réservés / All rights reserved

Biographie

Note des spectateurs :

Grande actrice de l’âge d’or hollywoodien, Shelley Winters a souvent incarné avec brio des femmes de caractère plus ou moins inquiétantes, et a tourné avec Mann, Laughton, Kubrick, Polanski…

Shelley Winters, une professionnelle formatée Actors Studio

Formée à l’Actors Studio, Shelley Winters débute au cinéma en 1943, engagée par la Columbia. Elle joue des petits rôles au cours de cette décennie, mais dans des films dont certains sont signés Boetticher, Dassin, Cukor, Siodmak ou Hawks.

La Paramout Pictures lui fait signer un contrat en 1949 et lui propose des personnages plus importants, comme dans Une place au soleil (1951) de George Stevens, pour lequel elle obtient une nomination à l’Oscar du second rôle. Mais elle brille aussi dans des productions d’autres firmes. Universal Pictures la confronte à James Stewart dans le western Winchester 73 (1950) d’Anthony Mann.

United Artists la jette dans l’univers du film noir avec Menace dans la nuit (1951) de John Berry, lui donne Alan Ladd comme partenaire dans le western La Brigade héroïque (1954) de Raoul Walsh, et lui fait incarner l’épouse assassinée de Robert Mitchum dans le désormais culte La Nuit du chasseur (1955) de Charles Laughton.

Quant à la MGM, elle lui fait intégrer le casting prestigieux de La Tour des ambitieux (1954) de Robert Wise. Au cours de cette décennie, Shelley Winters est également à l’affiche du Grand couteau (1955) de Robert Aldrich, et du Journal d’Anne Frank (1959) de George Stevens, qui lui vaut son premier Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

De Kubrick à Campion en passant par Polanski

De la vingtaine de films qu’elle tourne dans les années 60, on retiendra surtout Lolita (1962) de Stanley Kubrick, où son rôle de mère volubile et exubérante inaugure une série d’emplois de mégères et femmes de caractère. Sa composition de mère délabrée dans Un coin de ciel bleu (1965) de Ralph Nelson lui vaut ainsi son second Oscar du second rôle. On la remarque aussi Le Temps du châtiment (1961) de John Frankenheimer, Détective privé (1966) de John Smight, et Alfie le dragueur (1966) de Lewis Gilbert.

Toujours fringante dans les années 70, elle incarne la mère chef de gang dans le thriller Bloody Mama (1970) de Roger Corman, et la passagère Belle Rosen dans le film catastrophe L’Aventure du Poséidon (1972) de Ronald Neame, qui lui vaut encore une nomination aux Oscars. Elle tourne aussi en Europe, concierge inquiétante dans Le Locataire (1976) de Roman Polanski, ou tueuse en série et cannibale dans le méconnu film d’horreur Black Journal (1977) de Mauro Bolognini.

De 1980 à 1999, année de son dernier film, les bons rôles se font plus rares, mais Shelley Winters n’en demeure pas moins excellente dans une vingtaine de productions dont S.O.B. (1981) de Blake Edwards, Delta Force (1986) de Menahem Golan, et Portrait de femme (1996) de Jane Campion.

Gérard Crespo

Filmographie :

Actrice, longs métrages de cinéma :

  • 1943 : There’s Something About a Soldier! d’Alfred E. Green
  • 1943 : What a Woman! d’Irving Cummings
  • 1944 : Sailor’s Holiday de William Berke
  • 1944 : Knickerbocker Holiday de Harry Joe Brown
  • 1944 : La Reine de Broadway (Cover girl) de Charles Vidor
  • 1944 : She’s a Soldier Too de William Castle
  • 1944 : Coup de foudre (Together Again) de Charles Vidor
  • 1944 : Dancing in Manhattan d’Henry Levin
  • 1945 : Cette nuit et toujours (Tonight and Every Night) de Victor Saville
  • 1945 : Escape in the Fog de Budd Boetticher
  • 1945 : Aladin et la Lampe merveilleuse (A Thousand and One Nights) d’Alfred E. Green
  • 1946 : Les Compagnons de Jéhu (The Fighting Guardsman) d’Henry Levin
  • 1946 : Two Smart People de Jules Dassin
  • 1947 : Nouvelle Orléans (New Orleans) d’Arthur Lubin
  • 1947 : Living in a Big Way de Gregory La Cava
  • 1947 : Un gangster pas comme les autres (The Gangster) de Gordon Wiles
  • 1947 : Othello (A Double Life) de George Cukor
  • 1947 : Mac Coy aux poings d’or (Killer McCoy) de Roy Rowland
  • 1948 : La Rivière rouge (Red River) d’Howard Hawks
  • 1948 : Haute Pègre (Larceny) de George Sherman
  • 1948 : La Proie (Cry of the City) de Robert Siodmak
  • 1949 : Le Faux Pas (Take One False Step) de Chester Erskine
  • 1949 : Le Prix du silence (The Great Gatsby) d’Elliott Nugent
  • 1949 : Johnny le mouchard (Johnny Stool Pigeon) de William Castle
  • 1950 : Winchester ’73 d’Anthony Mann
  • 1950 : Le Bistrot du péché (South Sea Sinner) de H. Bruce Humberstone
  • 1950 : La Femme sans loi (Frenchie) de Louis King
  • 1951 : La Quatrième Issue (The Raging Tide) de George Sherman
  • 1951 : Menace dans la nuit (He Ran All the Way) de John Berry
  • 1951 : Une place au soleil (A Place in the Sun) de George Stevens
  • 1951 : Symphonie en 6.35 (Behave Yourself!) de George Beck
  • 1952 : Appel d’un inconnu (Phone call from a stranger) de Jean Negulesco
  • 1952 : Quand tu me souris (Meet Danny Wilson) de Joseph Pevney
  • 1952 : Passage interdit ou La révolte gronde (Untamed Frontier) d’Hugo Fregonese
  • 1952 : My Man and I de William A. Wellman
  • 1954 : Un fils pour Dorothy (To Dorothy a Son) de Muriel Box
  • 1954 : Tennessee Champ de Fred M. Wilcox
  • 1954 : La Brigade héroïque (Saskatchewan) de Raoul Walsh
  • 1954 : Fille de plaisir (Playgirl) de Joseph Pevney
  • 1954 : La Tour des ambitieux (Executive Suite) de Robert Wise
  • 1954 : Mambo de Robert Rossen
  • 1955 : Une fille comme ça (I Am a Camera) d’Henry Cornelius
  • 1955 : La Nuit du chasseur (The Night of the Hunter) de Charles Laughton
  • 1955 : Le Trésor de Pancho Villa (The Treasure of Pancho Villa) de George Sherman
  • 1955 : Le Grand Couteau (The Big Knife) de Robert Aldrich
  • 1955 : La Peur au ventre (I Died a Thousand Times) de Stuart Heisler
  • 1959 : Le Journal d’Anne Frank (The Diary of Anne Frank) de George Stevens
  • 1959 : Le Coup de l’escalier (Odds Against Tomorrow) de Robert Wise
  • 1960 : L’Étrange Destin de Nicky Romano (Let No Man Write My Epitaph) de Philip Leacock
  • 1961 : Le Temps du châtiment (The Young Savages) de John Frankenheimer
  • 1962 : Lolita de Stanley Kubrick
  • 1962 : Les Liaisons coupables (The Chapman Report) de George Cukor
  • 1963 : The Balcony de Joseph Strick
  • 1963 : Le Divan de l’infidélité (Wives and Lovers) de John Rich
  • 1964 : Les Deux Rivales (Gli Indifferenti) de Francesco Maselli
  • 1964 : La Maison de madame Adler (A House Is Not a Home) de Russell Rouse
  • 1965 : La Plus Grande Histoire jamais contée (The Greatest Story Ever Told) de George Stevens, David Lean et Jean Negulesco
  • 1965 : Un coin de ciel bleu (A Patch of Blue) de Guy Green
  • 1966 : The Three Sisters de Paul Bogart
  • 1966 : Détective privé (Harper) de Jack Smight
  • 1966 : Alfie le dragueur (Alfie) de Lewis Gilbert
  • 1967 : Enter Laughing de Carl Reiner
  • 1968 : Les Chasseurs de scalps (The Scalphunters) de Sydney Pollack
  • 1968 : Les Troupes de la colère (Wild in the Streets) de Barry Shear
  • 1968 : Buona sera Madame Campbell (Buona Sera, Mrs. Campbell) de Melvin Frank
  • 1969 : Arthur! Arthur! de Samuel Gallu
  • 1969 : The Mad Room de Bernard Girard
  • 1970 : Bloody Mama de Roger Corman
  • 1970 : How Do I Love Thee? de Michael Gordon
  • 1970 : L’Indien (Flap) de Carol Reed
  • 1971 : Mais qui a tué tante Roo ? (Whoever Slew Auntie Roo?) de Curtis Harrington
  • 1971 : What’s the Matter with Helen? de Curtis Harrington
  • 1972 : Something to Hide d’Alastair Reid
  • 1972 : L’Aventure du Poseidon (The Poseidon Adventure) de Ronald Neame
  • 1973 : Les Choses de l’amour (Blume in Love) de Paul Mazursky
  • 1973 : Dynamite Jones (Cleopatra Jones) de Jack Starrett
  • 1975 : Poor Pretty Eddy de Chris Robinson et David Worth
  • 1975 : Le Voyage de la peur (Journey Into Fear) de Daniel Mann
  • 1975 : Un coup de deux milliards de dollars (Diamonds) de Menahem Golan
  • 1975 : Le Veinard (That Lucky Touch) de Christopher Miles
  • 1976 : Next Stop, Greenwich Village de Paul Mazursky
  • 1976 : Le Locataire de Roman Polanski
  • 1977 : Mimi Bluette (Mimì Bluette … fiore del mio giardino) de Carlo Di Palma
  • 1977 : Black Journal (Gran bollito) de Mauro Bolognini
  • 1977 : Tentacules (Tentacoli) de Ovidio G. Assonitis
  • 1977 : Un bourgeois tout petit petit (Un borghese piccolo piccolo) de Mario Monicelli
  • 1977 : Peter et Elliott le dragon (Pete’s Dragon) de Don Chaffey
  • 1978 : Le Roi des gitans (King of the Gypsies) de Frank Pierson
  • 1979 : Le Visiteur maléfique (Stridulum) de Giulio Paradisi
  • 1979 : Cité en feu (City on Fire) d’Alvin Rakoff
  • 1979 : Le Magicien de Lublin (The Magician of Lublin) de Menahem Golan
  • 1979 : Le Roman d’Elvis (Elvis) de John Carpenter
  • 1981 : S.O.B. de Blake Edwards
  • 1981 : Looping de Walter Bockmayer et Rolf Bührmann
  • 1983 : Fanny Hill de Gerry O’Hara
  • 1984 : Ellie de Peter Wittman
  • 1984 : Over the Brooklyn Bridge de Menahem Golan
  • 1985 : Déjà vu d’Anthony B. Richmond
  • 1986 : Witchfire de Vincent J. Privitera
  • 1986 : Very Close Quarters de Vladimir Rif
  • 1986 : Delta Force de Menahem Golan
  • 1988 : Purple People Eater de Linda Shayne
  • 1989 : An Unremarkable Life d’Amin Q.Chaudhri
  • 1990 : Touch of a Stranger de Brad M. Gilbert
  • 1991 : Un amour de prof (Stepping Out) de Lewis Gilbert
  • 1993 : The Pickle de Paul Mazursky
  • 1994 : Le Silence des jambons (Il Silenzio dei prosciutti) d’Ezio Greggio
  • 1995 : Heavy de James Mangold
  • 1995 : Backfire ! de A. Dean Bell
  • 1995 : Jury Duty de John Fortenberry
  • 1995 : Mrs. Munck de Diane Ladd
  • 1995 : Raging Angels d’Alan Smithee
  • 1996 : Portrait de femme (The Portrait of a Lady) de Jane Campion
  • 1999 : Gideon de Claudia Hoover
  • 1999 : La bomba de Giulio Base

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Shelley Winters dans Tentacules

Bande-annonce de La proie (VOstf)

Actrice

Bande-annonce anglaise de Le Locataire

x