Giuliano Carnimeo

Réalisateur, Scénariste
Bonnes funérailles, amis, Sartana paiera, l'affiche

Personal Info

  • Nationalité : Italien
  • Date de naissance : 4 juillet 1932 à Bari (Italie)
  • Date de décès : 10 septembre 2016 à Rome
  • Crédit visuel bandeau : © 1983 21 Produzione Films - Globe Films / Illustrateur : Enzo Sciotti. Tous droits réservés.
  • Crédit affiche : © 1970 Euro Immobilfin Srl - Licensed by Variety Communications Srl, Rome, Italie. Tous droits réservés.

Biographie

Note des spectateurs :

Réalisateur et scénariste italien, Giuliano Carnimeo a utilisé de nombreux pseudonymes durant toute sa carrière, dont le plus célèbre est celui d’Anthony Ascott. Ce natif de Bari débute sa carrière à la toute fin des années 50 en tant qu’assistant du réalisateur Camillo Mastrocinque. On lui attribue d’ailleurs la coréalisation de Brèves amours (1959). Il coréalise encore Un Américain à Rome (1964) avec George Sherman, puis I due figli di Ringo (1966) avec Giorgio Simonelli.

Ce n’est qu’à partir de 1968 qu’il devient le seul maître à bord et commence par signer sous le nom d’Anthony Ascott un certain nombre de westerns plutôt corrects comme Le moment de tuer (1968), Ringo cherche une place pour mourir (1968), Le fossoyeur (1969), Bonnes funérailles, amis, Sartana paiera (1970), Django arrive, préparez vos cercueils (1970), Une traînée de poudre… les pistoleros arrivent! (1970), Quand les colts fument… on l’appelle Cimetière (1971) et bien d’autres.

Le réalisateur tourne également un beau giallo intitulé Les rendez-vous de Satan (1972), avant de se lancer dans un vaste cycle consacré à la sexy comédie. On lui doit dans ce genre La championne du collège (1979), Les péquenots (1981) ou encore La vamp du bahut (1981).

Il enchaîne ensuite avec un post-nuke plutôt sympa intitulé Les exterminateurs de l’an 3000 où l’on retrouve son goût pour le western.

Giuliano Carnimeo accompagne le déclin du cinéma populaire italien et signe encore un film d’horreur nommé Ratman (1988) et un film de SF raté : Computron 22 (1988). Contrairement à bon nombre de ses confrères, il ne passe pas par la case télévision et prend donc sa retraite dès 1988.

Virgile Dumez 

Filmographie

Réalisateur :

  • 1959 : Brèves amours (Vacanze d’inverno), réalisé avec Camillo Mastrocinque
  • 1964 : Un Américain à Rome (co-réalisé par George Sherman)
  • 1966) : I due figli di Ringo (co-réalisé par Giorgio Simonelli)
  • 1968 : Le Moment de tuer (Il momento di uccidere)
  • 1969 : Le Fossoyeur (Sono Sartana, il vostro becchino)
  • 1969 : Ringo cherche une place pour mourir (Joe… cercati un posto per morire!)
  • 1970 : Bonnes funérailles, amis, Sartana paiera (Buon funerale, amigos!… paga Sartana)
  • 1970 : Django arrive, préparez vos cercueils (C’è Sartana… vendi la pistola e comprati la bara)
  • 1970 : Une traînée de poudre… les pistoleros arrivent ! (Una nuvola di polvere… un grido di morte… arriva Sartana)
  • 1971 : On m’appelle Alleluia (Testa t’ammazzo, croce… sei morto – Mi chiamano Alleluja)
  • 1971 : Quand les colts fument… on l’appelle Cimetière (Gli fumavano le Colt… lo chiamavano Camposanto)
  • 1972 : Uomo avvisato mezzo ammazzato… Parola di Spirito Santo
  • 1972 : Les Rendez-vous de Satan (Perché quelle strane gocce di sangue sul corpo di Jennifer?)
  • 1972 : Alléluia défie l’Ouest (Il West ti va stretto, amico… è arrivato Alleluja)
  • 1973 : Fuori uno… sotto un altro, arriva il Passatore
  • 1973 : Lo chiamavano Tresette… giocava sempre col morto
  • 1973 : L’Emprise des sens (Anna, quel particolare piacere)
  • 1974 : Di Tresette ce n’è uno, tutti gli altri son nessuno
  • 1974 : La signora gioca bene a scopa?
  • 1975 : Simone e Matteo: Un gioco da ragazzi
  • 1976 : Pour Pâques ou à la Trinita (Il vangelo secondo Simone e Matteo)
  • 1976 : Carioca tigre
  • 1979 : La championne du collège (L’insegnante balla… con tutta la classe)
  • 1980 : Prestami tua moglie
  • 1981 : Les péquenots (L’amante tutta da scoprire)
  • 1981 : La vamp du bahut (Mia moglie torna a scuola)
  • 1981 : Pierino medico della SAUB
  • 1981 : I carabbimatti
  • 1983 : Les Exterminateurs de l’an 3000 (Gli sterminatori dell’anno 3000)
  • 1983 : Double zéro de conduite (Zero in condotta)
  • 1988 : Ratman (Quella villa in fondo al parco)
  • 1988 : Computron 22
Bonnes funérailles, amis, Sartana paiera, l'affiche

© 1970 Euro Immobilfin Srl – Licensed by Variety Communications Srl, Rome, Italie. Tous droits réservés.

x