Note des spectateurs :

Paris 14h – 9 juin 2021

Nomadland et Conjuring 3 sont les deux vainqueurs de ce Paris 14h gratifié d’une jauge à 65%, mais pâtissant d’un beau temps magnifique et d’une envie d’extérieur de la part des Parisiens qui ont pu enfin vraiment se retrouver, y compris en présentiel, au travail.

Avec une jauge élargie passant de 35% à 50%, la première séance parisienne a été très favorable à trois longs métrages. Conjuring 3, sous l’emprise du diable, qui a commencé sa promotion a la dernière minute, a beau arriver en 3e position, il est le vainqueur incontestable de cette séance pourtant pas très favorable aux films d’épouvante. La franchise Warner a pu élaborer son plan diabolique dans seulement 16 cinémas, mais la major récolte 1 357 spectateurs soit 85 ados par séance. Comme ses deux prédécesseurs, Sous l’emprise du diable était interdit aux moins de 12 ans. Il est évident que les exploitants qui ont misé sur ce film ont tiré le bon numéro. Aux USA, le 3e épisode de la saga surnaturelle a pris la tête du week-end avec 24M$ dans 3 102 salles. Un score solide pour une production moins exposée que Sans un bruit 2 qui bénéficiait de 633 cinémas de plus, ou Cruella qui disposait d’une présence dans 800 multiplexes supplémentaires, et surtout une production proposée parallèlement sur la plateforme HBO Max.

Nomadland, affiche

© 2021 Twentieth Century Fox

L’autre beau succès de la première séance de Paris 14h est le film d’auteur Nomadland, Oscar du Meilleur film et authentique chef-d’œuvre du cinéma indépendant. Le film de la Fox profite donc à Disney qui a racheté le studio historique ; le road trip de l’excellence réalise 1 598 entrées malgré le beau temps et la réouverture généralisée de tous les commerces. Aux USA, c’est surtout en VOD Premium que le film a pu fonctionner. En salle, le 3e long métrage de la réalisatrice chinoise Chloé Zhao n’a amassé que 2 143 000$ malgré ses prix… La Covid-19 et la VOD Premium ont considérablement limité son impact au cinéma.

L’autre sortie importante de ce mercredi 9 juin était une comédie française. Le discours réalise un score honorable de 1 451 spectateurs dans 30 cinémas, s’établissant a une moyenne identique à celle de Nomadland, à savoir 30 spectateurs par salle.

Le reste des nouveaux titres ne parvient pas à tirer son épingle du jeu et ne franchit pas la jauge de 20 spectateurs par écran. L’échec au démarrage de Vaurien (107 entrées sur  sur 6 sites) risque de se généraliser sur toute la semaine. L’oubli que nous serons, 200 mètres et 17 Blocks démontrent la difficulté des indépendants dans le domaine de l’art et essai.

Frédéric Mignard

Les sorties de la semaine du 9 juin 2021

Conjuring 3 sous l'empirse du diable, affiche

Copyrights 2021 Warner Bros, New Line