Note des lecteurs

Metropolitan FilmExport plus fort que Disney

Surprise. On attendait Aladdin en tête des entrées parisiennes, à 14h, il n’en est rien, avec seulement 15 salles et une interdiction aux moins de 12 ans, John Wick Parabellum tue la concurrence. La moyenne de 119 est éclatante, confirmant le triomphe américain. C’est la plus belle entame pour la trilogie qui n’avait jamais pu dépasser les 1 000 entrées en cette même séance en raison notamment d’une combinaison toujours restreinte de 10 à 11 copies sur Paname.

Deux films cannois en salle

Le distributeur Metropolitan profitait par ailleurs de Cannes pour sortir le troisième volet d’Un homme et une femme de Claude Lelouch, avec Les plus belles années d’une vie, qui s’octroie une troisième place satisfaisante, avec 1 025 spectateurs dans 23 salles. Certes, la moyenne est peu élevée (45), mais au vu de l’âge des protagonistes, cela demeure un score encourageant, bien supérieur au Jeune Ahmed des Dardenne qui endosse une 4e place courageuse, avec 903 spectateurs sur 15 écrans (moyenne de 60). Ces deux films cannois ne visaient pas le même public, et de par leurs thématiques, ne pouvaient viser une première séance en béton.

Aladdin souffre d’une météo chaleureuse

Aladdin de Guy Ritchie est le non événement du jour, avec 1 657 spectateurs sur 24 sites. Dumbo avait opéré un démarrage plus élevé en mars, avec 2 056 éléphanteaux, mais dans seulement 29 salles. La présence de Will Smith en bon génie n’a pas dû inciter les parents à accompagner leurs rejetons alors que la météo clémente invitait davantage une sortie au bel air.

La production live de Disney ne changera rien à l’euphorie du studio qui demeure 3e hebdomadaire, avec Avengers : Endgame, cette semaine en France (338 000, total de 6 339 000 en 4 semaines)

Affiche du remake live d'Aladdin, avec Will Smith
Copyrights : Walt Disney Pictures. Tous droits réservés.